Canton de Sainte-Alvère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Sainte-Alvère
Situation du canton de Sainte-Alvère dans l'arrondissement de Bergerac en 2014.
Situation du canton de Sainte-Alvère dans l'arrondissement de Bergerac en 2014.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Aquitaine
Département Dordogne
Arrondissement(s) Bergerac
Chef-lieu Sainte-Alvère
Code canton 24 29
Histoire de la division
Création 1800
Disparition 2015
Démographie
Population 2 637 hab. (2012)
Densité 22 hab./km2
Géographie
Altitude Min. 41 m – Max. 251 m
Superficie 121,33 km2
Subdivisions
Communes 7

Le canton de Sainte-Alvère, précédemment orthographié canton de Saint-Alvère, est une ancienne division administrative française située dans le département de la Dordogne, en région Aquitaine.

Historique[modifier | modifier le code]

Le canton de Saint-Alvère, écrit « canton de Sainte-Alvère » à partir de 1972, est l'un des cantons de la Dordogne créés en 1800. Il est rattaché à l'arrondissement de Bergerac[1].

Redécoupage cantonal de 2014-2015[modifier | modifier le code]

Par décret du 21 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Sainte-Alvère est supprimé à cette occasion. Cinq de ses sept communes sont alors rattachées au canton du Périgord central (bureau centralisateur : Vergt), et les deux autres (Pezuls et Sainte-Foy-de-Longas) au canton de Lalinde[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton était organisé autour de Sainte-Alvère dans l'arrondissement de Bergerac. Son altitude variait de 41 m (Trémolat) à 251 m (Sainte-Alvère) pour une altitude moyenne de 155 m.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1842 1848 M. Sinzard   Médecin à Limeuil
1848 1861 M. Lamothe-Pradelle   Médecin à Sainte-Alvère
1861 1870 Jean Gaudens Bernard Tatareau[3]   Général de brigade
1870 1883 Albert Luzié Droite
(Bonapartiste)
Médecin
1883 1888
(décès)[4]
Gabriel Lamothe-Pradelle Républicain Avocat
Député (1885-1888)
1888[5] 1892 M. Luzié   Avocat, maire de Sainte-Alvère
1892 1908 Jean Léon François Fernand Linarès[6] Républicain Médecin, maire de Limeuil
1908 1911
(démission)[7]
Pierre Teulet-Luzié[8] Droite Médecin à Sainte-Alvère
Attaché au cabinet du Ministre de l'Agriculture
Maire de Sainte-Alvère
1911[9] 1940 Adrien Bels
(neveu de G Lamothe-Pradelle)
RG puis
Rad.
Agriculteur
Sénateur (1936-1942)
Maire de Sainte-Alvère (1912-1940)
1945 1964
(décès)
Adrien Bels Rad. Agriculteur
Sénateur (1951-1955)
Maire de Sainte-Alvère (1945-1964)
1964 1988 Michel Labroue Rad. puis MRG Avocat à Périgueux
Maire de Trémolat (1977-1989)
1988 2015 Philippe Ducène Union des Démocrates
de la Dordogne (UDD)
(RPR puis UMP)
Docteur en médecine
Maire de Sainte-Alvère depuis 1986

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Sainte-Alvère regroupait sept communes et comptait 2 658 habitants (population municipale) au 1er janvier 2011[10].

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Limeuil 331 24510 24240
Paunat 312 24510 24318
Pezuls 116 24510 24327
Sainte-Alvère 871 24510 24362
Sainte-Foy-de-Longas 242 24510 24407
Saint-Laurent-des-Bâtons 210 24510 24435
Trémolat 576 24510 24558

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
2 366 2 406 2 535 2 524 2 735 2 658 2 637
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[11] puis population municipale à partir de 2006[12])
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]