Canton de Saint-Cyprien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un canton français image illustrant la Dordogne
Cet article est une ébauche concernant un canton français et la Dordogne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Canton de Saint-Cyprien
Situation du canton de Saint-Cyprien dans l'arrondissement de Sarlat-la-Canéda en 2014.
Situation du canton de Saint-Cyprien dans l'arrondissement de Sarlat-la-Canéda en 2014.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Aquitaine
Département Dordogne
Arrondissement(s) Sarlat-la-Canéda
Chef-lieu Saint-Cyprien
Code canton 24 32
Histoire de la division
Création 1790
Disparition 2015
Démographie
Population 7 054 hab. (2012)
Densité 36 hab./km2
Géographie
Superficie 195,36 km2
Subdivisions
Communes 14

Le canton de Saint-Cyprien est une ancienne division administrative française située dans le département de la Dordogne, en région Aquitaine.

Avec le redécoupage cantonal de 2014, Saint-Cyprien est devenu le bureau centralisateur du nouveau canton de la Vallée Dordogne.

Historique[modifier | modifier le code]

Le canton de Saint Ciprien, puis canton de Saint-Cyprien, est l'un des cantons de la Dordogne créés en 1790, en même temps que les autres cantons français. Il a d'abord été rattaché au district de Sarlat avant de faire partie de l'arrondissement de Sarlat, renommé en arrondissement de Sarlat-la-Canéda en 1965[1].

Redécoupage cantonal de 2014-2015[modifier | modifier le code]

Par décret du 21 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Saint-Cyprien est supprimé à cette occasion. Dix de ses quatorze communes sont alors rattachées au canton de la Vallée Dordogne (bureau centralisateur : Saint-Cyprien), trois autres (Les Eyzies-de-Tayac-Sireuil, Saint-Chamassy et Tursac) au canton de la Vallée de l'Homme (bureau centralisateur : Montignac), et la dernière (Saint-Vincent-de-Cosse) au canton de Sarlat-la-Canéda[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton était organisé autour de Saint-Cyprien dans l'arrondissement de Sarlat-la-Canéda. Son altitude variait de 45 m (Coux-et-Bigaroque) à 267 m (Bézenac) pour une altitude moyenne de 96 m.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1844 1871 Louis de Carbonnier de Marzac Libéral Avocat à Saint-Cyprien
Député (1871-1875)
1871 1889 Antoine Escande Républicain Médecin, député (1881-1889)
Maire de Saint-Cyprien (1878-1884)
1889 1901 M. Bonnefond Républicain Propriétaire au Coux
1901 1905 Léon Pestillat Républicain Maire de Saint-Cyprien (1890-1903)
1905 1919 Jean Barry Rad. Industriel, maire des Eyzies-de-Tayac (1904-1919)
1919 1925 M. Peggary RG  
1925 1940 Théodore Lesvignes Rad. Maire des Eyzies-de-Tayac (1919-1942)
1945 1951 Louis Séverin Blanc SFIO Directeur adjoint
de la deuxième circonscription préhistorique
1951 1957
(décès)
Maurice Janot Rad. Négociant, maire de Saint-Cyprien
1958 1976
(décès)
Jean Ladignac Rad. puis MRG Pharmacien, maire de Saint-Cyprien
1976 2001 Pierre Merlhiot PS Professeur à la retraite
Maire des Eyzies-de-Tayac-Sireuil (1989-1995)
2001 2015 Francis Dutard PS Employé SNCF, maire de Meyrals

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Saint-Cyprien regroupait quatorze communes et comptait 7 049 habitants (population municipale) au 1er janvier 2011[3].

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Allas-les-Mines 203 24220 24006
Audrix 290 24260 24015
Berbiguières 174 24220 24036
Bézenac 131 24220 24041
Castels 641 24220 24087
Coux-et-Bigaroque 982 24220 24142
Les Eyzies-de-Tayac-Sireuil 827 24620 24172
Marnac 187 24220 24254
Meyrals 573 24220 24268
Mouzens 240 24220 24298
Saint-Chamassy 538 24260 24388
Saint-Cyprien 1 576 24220 24396
Saint-Vincent-de-Cosse 357 24220 24510
Tursac 330 24620 24559

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1982 1990 1999 2006 2011 2012
6 052 6 086 6 483 6 780 7 049 7 054
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[4] puis population municipale à partir de 2006[5])
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]