Canton de Neuvic (Dordogne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Canton de Neuvic.

Canton de Neuvic
Canton de Neuvic (Dordogne)
Situation du canton de Neuvic dans l'arrondissement de Périgueux en 2014.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Aquitaine
Département Dordogne
Arrondissement(s) Périgueux
Chef-lieu Neuvic
Code canton 24 25 (ancien)
Histoire de la division
Création 1790
Disparition 2015
Démographie
Population 7 948 hab. (2012)
Densité 41 hab./km2
Géographie
Altitude Min. 48 m
Max. 232 m
Superficie 192,18 km2
Subdivisions
Communes 11

Le canton de Neuvic est une ancienne division administrative française située dans le département de la Dordogne, en région Aquitaine.

Avec le redécoupage cantonal de 2014, Neuvic est devenu le bureau centralisateur du nouveau canton de la Vallée de l'Isle.

Historique[modifier | modifier le code]

Le canton de Neuvic est l'un des cantons de la Dordogne créés en 1790, en même temps que les autres cantons français. Il a d'abord été rattaché au district de Mussidan avant de faire partie de l'ancien arrondissement de Ribérac du 17 février 1800 au 10 septembre 1926, date de la suppression de cet arrondissement. À cette dernière date, il a été rattaché, avec six autres cantons, à l'arrondissement de Périgueux[1].

Redécoupage cantonal de 2014-2015[modifier | modifier le code]

Par décret du 21 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Neuvic est supprimé à cette occasion. Neuf de ses onze communes sont alors rattachées au canton de la Vallée de l'Isle, dont le bureau centralisateur reste fixé à Neuvic, les deux dernières, Saint-André-de-Double et Saint-Vincent-de-Connezac, étant rattachées au canton de Ribérac[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton était organisé autour de Neuvic dans l'arrondissement de Périgueux. Son altitude variait de 48 m (Douzillac) à 232 m (Saint-Aquilin) pour une altitude moyenne de 109 m.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1861 Pierre Savy père[3]   Avocat, juge de paix, propriétaire à Douzillac
1861 1865 Pierre Jules Savy fils[4]   Juge de paix, propriétaire à Douzillac
1865 1867 Comte Victor
de la Cropte de Chantérac
  Maire de Chantérac
1867[5] 1871 Charles Mauriac[6]   Docteur-médecin, médecin-chef aux ambulances de Paris
1871 1883 Alphonse
Chastenet de Castaing[7]
Droite Avocat
1883 1913 Paul Pourteyron Républicain Médecin
Maire de Saint-Vincent-de-Connezac
Député (1893-1910)
1913 1919 Jean Gaston Villedary Rad. Médecin à Saint-Vincent-de-Connezac
1919 1940 Joseph Huot URD
puis PSF[8]
Médecin - Maire de Vallereuil
1945 1958 Georges Gaussen Rad. Agriculteur
Maire de Neuvic
1958 1976 Jean-Robert Pascaud Rad.
puis MRG
Médecin - Maire de Neuvic
1976 2001 Christian Défarge PS Retraité de l'enseignement
Député (1984-1986)
Conseiller régional
Vice-président du Conseil général
Maire de Chantérac (1965-2001)
2001 2015 Pascal Deguilhem PS Professeur d'éducation physique
Député (2007-2017)
Maire de Saint-Aquilin (1989-2008)
Conseiller municipal de Saint-Aquilin (depuis 2008)

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Neuvic regroupait onze communes et comptait 7 915 habitants (population municipale) au 1er janvier 2011[9].

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Beauronne 330 24400 24032
Chantérac 547 24190 24104
Douzillac 798 24190 24157
Neuvic 3 601 24190 24309
Saint-André-de-Double 162 24190 24367
Saint-Aquilin 508 24110 24371
Saint-Germain-du-Salembre 910 24190 24418
Saint-Jean-d'Ataux 117 24190 24424
Saint-Séverin-d'Estissac 83 24190 24502
Saint-Vincent-de-Connezac 583 24190 24509
Vallereuil 276 24190 24562

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
6 9356 7386 6516 4146 3307 0637 5267 9157 948
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[10] puis population municipale à partir de 2006[11])
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]