Canton de Jumilhac-le-Grand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Jumilhac-le-Grand
Situation du canton de Jumilhac-le-Grand dans l'arrondissement de Nontron en 2014.
Situation du canton de Jumilhac-le-Grand dans l'arrondissement de Nontron en 2014.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Aquitaine
Département Dordogne
Arrondissement(s) Nontron
Chef-lieu Jumilhac-le-Grand
Code canton 24 15 (ancien)
Histoire de la division
Création 1790
Disparition 2015
Démographie
Population 4 827 hab. (2012)
Densité 22 hab./km2
Géographie
Altitude Min. 165 m – Max. 491 m
Superficie 221,40 km2
Subdivisions
Communes 7

Le canton de Jumilhac-le-Grand est une ancienne division administrative française située dans le département de la Dordogne, en région Aquitaine.

Historique[modifier | modifier le code]

Le canton de Jumilhac, devenu canton de Jumillac-le-Grand puis canton de Jumilhac-le-Grand, est l'un des cantons de la Dordogne créés en 1790, en même temps que les autres cantons français. Composé initialement de huit communes (Chalaix, Chalusset, Frugie, Jumilhac, Sainte Marie de Frugie, Saint Jory de Chalaix, Saint Paul et Saint Prié), il est d'abord rattaché au district d'Excideuil[1].

En 1795, les districts sont supprimés et il est rattaché en 1801 à l'arrondissement de Nontron.

Redécoupage cantonal de 2014-2015[modifier | modifier le code]

Par décret du 21 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Jumilhac-le-Grand est supprimé à cette occasion. Ses sept communes sont alors rattachées au canton de Thiviers[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton était organisé autour de Jumilhac-le-Grand dans l'arrondissement de Nontron. Son altitude variait de 165 m (Saint-Paul-la-Roche) à 491 m (Saint-Pierre-de-Frugie) pour une altitude moyenne de 291 m.

Il était intégré au Parc naturel régional Périgord-Limousin.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1848 1852 M. Baraillier   Huissier à Jumilhac-le-Grand
Commandant de la Garde nationale
1852 1870 M. Grenouillet   Maître de forges à Chalais
maire de Jumilhac-le-Grand
1870 1871 Constantin Prévôt   Maire de Jumilhac-le-Grand
1871 1880 M. Labrousse Droite Notaire
1880 1886 M. Hérier Républicain Notaire
Maire de Saint-Jory-de-Chalais
1886 1904 M. Lacombe Rad. Propriétaire
Maire de Jumilhac-le-Grand
1904 1919 M. Vasset Rad. Notaire à Jumilhac-le-Grand
1919 1928 Léon Couzinou   Maire de Jumilhac-le-Grand (1919-1935)
1928 1934 Henri Mège Rad. Administrateur de sociétés
Député (1932-1936)
1934 1940 Gustave Saussot PCF Artisan mécanicien à La Coquille
Député (1936-1940)
1945 1955 Édouard Brunet PCF Gendarme réformé
Adjoint au maire de La Coquille
1955 1961 Louis Garrigue SFIO Médecin
Maire de Jumilhac-le-Grand (1945-1963)
1961 1967 Jean Langevin PCF Médecin
Conseiller municipal de Jumilhac-le-Grand
1967 1985 Guy Besse PCF Instituteur
Maire de La Coquille (1977-1983)
1985 1998 Jean-Noel Laleu RPR Médecin
Maire-adjoint de La Coquille
1998 2015 Michel Karp PS Chirurgien-dentiste
Maire de Jumilhac-le-Grand jusqu'en 2008

[1]

Jumelage[modifier | modifier le code]

Les sept communes du canton sont jumelées avec la municipalité allemande de Romrod depuis 1990[3].

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Jumilhac-le-Grand regroupait sept communes et comptait 4 865 habitants (population municipale) au 1er janvier 2011[4].

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Chalais 414 24800 24095
La Coquille 1 345 24450 24133
Jumilhac-le-Grand 1 227 24630 24218
Saint-Jory-de-Chalais 575 24800 24428
Saint-Paul-la-Roche 522 24800 24481
Saint-Pierre-de-Frugie 393 24450 24486
Saint-Priest-les-Fougères 389 24450 24489

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
7 110 6 582 6 150 5 611 5 211 5 069 5 035 4 865 4 827
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[5] puis population municipale à partir de 2006[6])
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]