Canton de Saint-Aulaye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Saint-Aulaye
Canton de Saint-Aulaye
Situation du canton de Saint-Aulaye dans l'arrondissement de Périgueux en 2014.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Aquitaine
Département Dordogne
Arrondissement(s) Périgueux
Chef-lieu Saint-Aulaye
Code canton 24 31
Histoire de la division
Création 1790
Disparition 2015
Démographie
Population 6 851 hab. (2012)
Densité 25 hab./km2
Géographie
Altitude Min. 12 m
Max. 137 m
Superficie 276,27 km2
Subdivisions
Communes 12

Le canton de Saint-Aulaye est une ancienne division administrative française située dans le département de la Dordogne, en région Aquitaine.

Historique[modifier | modifier le code]

Le canton de Saint-Aulaye est l'un des cantons de la Dordogne créés en 1790, en même temps que les autres cantons français. Il a d'abord été rattaché au district de Ribérac avant de faire partie de l'ancien arrondissement de Ribérac du 17 février 1800 au 10 septembre 1926, date de la suppression de cet arrondissement. À cette dernière date, il a été rattaché, avec six autres cantons, à l'arrondissement de Périgueux[1].

Redécoupage cantonal de 2014-2015[modifier | modifier le code]

Par décret du 21 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Saint-Aulaye est supprimé à cette occasion. Dix de ses douze communes sont alors rattachées au canton de Montpon-Ménestérol, les deux autres (La Jemaye et Ponteyraud) étant rattachées au canton de Ribérac[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton était organisé autour de Saint-Aulaye dans l'arrondissement de Périgueux. Son altitude variait de 12 m (La Roche-Chalais) à 137 m (Festalemps) pour une altitude moyenne de 70 m.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1836 M. Champagne   Maire de Saint-Vincent-Jalmoutiers
1836 1842 Joseph Frédéric
de Borros de Gamanson
  Propriétaire du château et maire de Parcoul
1842 1877 Jean-François Jouffrey[3] Républicain Avocat
Maire de Saint-Aulaye
1877 1913 Jean Louis Émile Lanauve Républicain
rallié

Droite
Avocat, ancien bâtonnier de l'Ordre à Bordeaux
Député (1880-1881)
1913 1935
(décès)
Hippolyte Lacroix[4] URD Médecin
Maire de Saint-Aulaye
1935 1937 M. Rousseau Rad. Médecin auxiliaire
1937 1940 M. Ladouch USR Médecin à Saint-Aulaye
1945 1952 Louis Dutrey Rad. Docteur vétérinaire
Maire de Saint-Aulaye (1945-1961)
1952 1976 René Valentin Rad. puis MRG Négociant, Maire de Saint-Privat-des-Prés
1976 2001 Pierre-Claude Laviale UDF Rad. Avocat - Maire de Saint-Aulaye (1989-2008)
Conseiller régional
Conseiller municipal de Ribérac (1983-1989)
2001 2015 Jean-Jacques Gendreau DVG Exploitant agricole
Maire de Parcoul depuis 1995

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Saint-Aulaye regroupait douze communes et comptait 6 762 habitants (population municipale) au 1er janvier 2011[5].

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Chenaud 321 24410 24118
Festalemps 260 24410 24178
La Jemaye 111 24410 24216
Parcoul 375 24410 24316
Ponteyraud 53 24410 24333
Puymangou 95 24410 24343
La Roche-Chalais 2 898 24490 24354
Saint-Antoine-Cumond 379 24410 24368
Saint-Aulaye 1 361 24410 24376
Saint-Privat-des-Prés 577 24410 24490
Saint-Vincent-Jalmoutiers 247 24410 24511
Servanches 85 24410 24533

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
7 3027 2527 1967 1786 9656 7116 5716 7626 851
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[6] puis population municipale à partir de 2006[7])
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]