Canton de Domme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Canton de Domme
Canton de Domme
Situation du canton de Domme dans l'arrondissement de Sarlat-la-Canéda en 2014.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Aquitaine
Département Dordogne
Arrondissement(s) Sarlat-la-Canéda
Chef-lieu Domme
Code canton 24 10 (ancien)
Histoire de la division
Création 1790
Disparition 2015
Démographie
Population 6 589 hab. (2012)
Densité 30 hab./km2
Géographie
Superficie 221,26 km2
Subdivisions
Communes 14

Le canton de Domme est une ancienne division administrative française située dans le département de la Dordogne, en région Aquitaine.

Historique[modifier | modifier le code]

Le canton de Domme est l'un des cantons de la Dordogne créés en 1790, en même temps que les autres cantons français. Il a d'abord été rattaché au district de Sarlat avant de faire partie de l'arrondissement de Sarlat, renommé en arrondissement de Sarlat-la-Canéda en 1965[1].

Ancienne commune du canton de Domme : Fayrac en 1820 (actes aux AD 24), rattachée à Castelnaud-Fayrac en 1827, devenue Castelnaud-la-Chapelle en 1973.

Redécoupage cantonal de 2014-2015[modifier | modifier le code]

Par décret du 21 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Domme est supprimé à cette occasion. Ses quatorze communes sont alors rattachées au canton de la Vallée Dordogne, dont le bureau centralisateur est fixé à Saint-Cyprien[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton était organisé autour de Domme dans l'arrondissement de Sarlat-la-Canéda. Son altitude variait de 51 m (Castelnaud-la-Chapelle) à 334 m (Saint-Pompont) pour une altitude moyenne de 153 m.

Administration[modifier | modifier le code]

Conseillers généraux de 1833 à 2015[modifier | modifier le code]

Avant 1833, les conseillers généraux étaient désignés, et ne représentaient pas un canton déterminé.

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848 Guillaume de Maleville Majorité
ministérielle
Conseiller à la Cour royale de Bordeaux
Député (1837-1846, 1871-1876)
Sénateur (1875-1889)
Pair de France
Maire de Domme
1848 1868
(décès)
Timoléon Auguste Sydney Taillefer Majorité
dynastique
Médecin à Cénac
Député (1846-1849, 1852-1868)
Président du Conseil général
1868 1895 Oswald François Taillefer Appel au peuple
(Bonapartiste)
Ancien officier de marine
Maire de Cénac
Député (1876-1881 et 1888-1889)
1895 1901 Jean Jules Arbelot Républicain Ancien professeur puis censeur de lycée à Bordeaux
Maire de Domme
1901 1913 Louis Antoine Bouquet Rad. Maire de Saint-Cybranet
Percepteur à Moulon
Propriétaire à Daglan, conseiller d'arrondissement
1913 1920 Jean-François Ernest Delmas RG Médecin - Maire de Daglan puis de Sarlat
1920[3] 1921
(décès)[4]
Albert-André Claveille Rad. Ingénieur - Sénateur (1920-1921)
Sous-secrétaire d'État (1916-1917)
Ministre (1917-1920)
1921[5] 1925
(décès)[6]
Luc Lalande RG Médecin - Maire de Cénac
1925 1931 Jean Lebraly[7] Rad. Propriétaire
Maire de Saint-Pompon (1919-1935)
1931 1940 Robert Lasserre[8] Rad. Professeur à l'École vétérinaire de Toulouse
Maire de Domme
1945 1969
(décès)
Lucien Jean
dit Victor Dubois[9]
SFIO Industriel, sous-préfet de la Résistance (1944)
Maire de Groléjac (1939-1941 et 1961-1969)
1969 1974 Abel Roulland SFIO
puis PS
Maire de Castelnaud-la-Chapelle (1954-1974)[10]
1974 1988 Alain Bournazel PS puis RPR Haut fonctionnaire
Maire de Domme (1989-2001)
1988 2015 Germinal Peiro PS Instituteur
Député (1997-2017)
Maire de Castelnaud-la-Chapelle (1983-2014)
Élu en 2015 dans le canton de la Vallée Dordogne

Conseillers d'arrondissement (de 1833 à 1940)[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1833   François Manières   Médecin à Cénac
         
1898 1901 Louis Antoine Bouquet Rad. Maire de Saint-Cybranet
Percepteur à Moulon (Gironde), propriétaire à Daglan
         
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Domme regroupait quatorze communes et comptait 6 633 habitants (population municipale) au 1er janvier 2011[11].

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Bouzic 143 24250 24063
Castelnaud-la-Chapelle 474 24250 24086
Cénac-et-Saint-Julien 1 194 24250 24091
Daglan 557 24250 24150
Domme 1018 24250 24152
Florimont-Gaumier 142 24250 24184
Groléjac 636 24250 24207
Nabirat 377 24250 24300
Saint-Aubin-de-Nabirat 130 24250 24375
Saint-Cybranet 394 24250 24395
Saint-Laurent-la-Vallée 257 24170 24438
Saint-Martial-de-Nabirat 652 24250 24450
Saint-Pompont 435 24170 24488
Veyrines-de-Domme 224 24250 24575

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
6 0915 8695 7355 7335 9006 0446 4716 6336 589
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[12] puis population municipale à partir de 2006[13])
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale : Domme », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le ).
  2. Légifrance, « Décret no 2014-218 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Dordogne », sur http://www.legifrance.gouv.fr/ (consulté le ).
  3. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets » Accès libre, sur Gallica, (consulté le ).
  4. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets » Accès libre, sur Gallica, (consulté le ).
  5. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets » Accès libre, sur Gallica, (consulté le ).
  6. « Rapports et délibérations / Conseil général de la Dordogne » Accès libre, sur Gallica, (consulté le ).
  7. « Jean LEBRALY Maire de Saint-Pompon de 1919 à 1935 », sur live.com (consulté le ).
  8. www2.culture.gouv.fr/LH/LH218/PG/FRDAFAN84_O19800035v1168075.htm
  9. http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article23055
  10. https://www.essorsarladais.com/img/cms/journal/journal_2014/essor_2014_10.pdf.
  11. « Populations légales 2011 des cantons du département », sur Insee (consulté le ).
  12. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  13. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]