Canton de Vélines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Vélines
Canton de Vélines
Situation du canton de Vélines dans l'arrondissement de Bergerac en 2014.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Aquitaine
Département Dordogne
Arrondissement(s) Bergerac
Chef-lieu Vélines
Code canton 24 42
Histoire de la division
Création 1790
Disparition 2015
Démographie
Population 10 588 hab. (2012)
Densité 77 hab./km2
Géographie
Altitude Min. 2 m
Max. 167 m
Superficie 136,99 km2
Subdivisions
Communes 12

Le canton de Vélines est une ancienne division administrative française située dans le département de la Dordogne, en région Aquitaine.

Historique[modifier | modifier le code]

  • De 1833 à 1848, les cantons de Vélines et de Villefranche-de-Lonchat avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département.

Redécoupage cantonal de 2014-2015[modifier | modifier le code]

Par décret du 21 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Vélines est supprimé à cette occasion. Ses douze communes sont alors rattachées au canton du Pays de Montaigne et Gurson dont le bureau centralisateur est fixé à Port-Sainte-Foy-et-Ponchapt[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton était organisé autour de Vélines dans l'arrondissement de Bergerac. Son altitude variait de 2 m (Lamothe-Montravel) à 167 m (Port-Sainte-Foy-et-Ponchapt) pour une altitude moyenne de 63 m.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1836 M. Dezeimeris   Avocat, propriétaire à Villefranche-de-Longchapt
1836 1842 Thibaud Ferdinand de Galard-Béarn   Propriétaire à Puyrenier
1842 1848 Jean-Eugène Dezeimeris Gauche modérée Bibliothécaire en chef de la Faculté de médecine de Paris
Propriétaire à Villefranche-de-Longchapt
Député (1842-1846, 1846-1849)
1842 1852 M. Benoist   Propriétaire à Lamothe-Montravel, juge de paix à Vélines
1852 1891
(décès)[3]
Guillaume de Nathan Droite Ancien référendaire au Sceau de France
Propriétaire, avocat, maire de Fougueyrolles
1891[4] 1895 M. Bachan Républicain Propriétaire
1895 1919 Jean-Marie Record Républicain Médecin à Vélines
1919 1925 Maurice-Henri Mercier de Lostende[5] URD Amiral
Propriétaire du château de Saint-Michel-de-Montaigne
1925 1931 M. Clerjaud Rad. puis
Rad.ind.[6]
Propriétaire
Maire de Montazeau
1931 1940 Charles Sinsout Rad. Propriétaire-viticulteur
Adjoint au maire de Port-Sainte-Foy
1945 1970 Charles Sinsout Rad. Adjoint au maire de Port-Sainte-Foy
Sénateur (1959-1971)
1970 1982 Jean Bonamy MRG Médecin
1982 1988 Élie Philit PS Directeur de maison de retraite
Maire de Port-Sainte-Foy-et-Ponchapt
1988 2001 Didier Lourec RPR Directeur d'école
Maire de Saint-Vivien (1983-2008)
2001 2015 Serge Fourcaud PS Agriculteur
Maire de Bonneville-et-Saint-Avit-de-Fumadières

Jumelages[modifier | modifier le code]

Panneau de jumelage.

Les communes de l'ancien canton sont jumelées avec Ulvenhout, village néerlandais de la commune de Bréda.

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Vélines regroupait douze communes et comptait 10 617 habitants (population municipale) au 1er janvier 2011[7].

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Bonneville-et-Saint-Avit-de-Fumadières 302 24230 24048
Fougueyrolles 473 33220 24189
Lamothe-Montravel 1 239 24230 24226
Montazeau 324 24230 24288
Montcaret 1 426 24230 24289
Nastringues 112 24230 24306
Port-Sainte-Foy-et-Ponchapt 2 489 33220 24335
Saint-Antoine-de-Breuilh 2 012 24230 24370
Saint-Michel-de-Montaigne 362 24230 24466
Saint-Seurin-de-Prats 478 24230 24501
Saint-Vivien 286 24230 24514
Vélines 1 114 24230 24568

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
8 0758 2868 2368 5469 2439 70710 46410 61710 588
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[8] puis population municipale à partir de 2006[9])
Histogramme de l'évolution démographique

Religions[modifier | modifier le code]

  • Église catholique
  • Églises protestantes
  1. Montcaret temple protestant église réformée de France ERF
  2. Saint-Antoine-de-Breuilh temple protestant église réformée de France ERF
  3. Port-Sainte-Foy-et-Ponchapt église évangélique tzigane
  4. Port-Sainte-Foy-et-Ponchapt temple protestant de Sainte-Foy-la-Grande
  • Cultes musulmans
  1. Port-Sainte-Foy-et-Ponchapt mosquée sunnite

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]