Seillonnaz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Seillonnaz
Seillonnaz
Monument aux morts et église Saint-Pierre.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ain
Arrondissement Belley
Intercommunalité Communauté de communes de la Plaine de l'Ain
Maire
Mandat
Agnès Ogeret
2020-2026
Code postal 01470
Code commune 01400
Démographie
Population
municipale
137 hab. (2017 en diminution de 2,84 % par rapport à 2012)
Densité 14 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 48′ 22″ nord, 5° 29′ 26″ est
Altitude Min. 275 m
Max. 724 m
Superficie 9,59 km2
Élections
Départementales Canton de Lagnieu
Législatives Cinquième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Seillonnaz
Géolocalisation sur la carte : Ain
Voir sur la carte topographique de l'Ain
City locator 14.svg
Seillonnaz
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Seillonnaz
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Seillonnaz

Seillonnaz est une commune française, située dans le département de l'Ain en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le z final ne sert qu'à marquer le paroxytonisme et ne devrait pas être prononcé dans sa langue d'origine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Montagnieu Bénonces Rose des vents
N Lompnas
O    Seillonnaz    E
S
Briord Marchamp

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Découpage territorial[modifier | modifier le code]

La commune de Seillonnaz est membre de la communauté de communes de la Plaine de l'Ain, un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre créé le dont le siège est à Chazey-sur-Ain. Ce dernier est par ailleurs membre d'autres groupements intercommunaux[1].

Sur le plan administratif, elle est rattachée à l'arrondissement de Belley, au département de l'Ain et à la région Auvergne-Rhône-Alpes[2]. Sur le plan électoral, elle dépend du canton de Lagnieu pour l'élection des conseillers départementaux, depuis le redécoupage cantonal de 2014 entré en vigueur en 2015[2], et de la cinquième circonscription de l'Ain pour les élections législatives, depuis le dernier découpage électoral de 2010[3].

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
avant 1981 ? Aimé Trischetti MRG Agriculteur - Conseiller général du canton de Lhuis (1979-1985)
1995 2008 Josette Payet   Réélue en 2001
2008 En cours Agnès Ogeret SE Réélue en 2014

Résultats politiques[modifier | modifier le code]

Élection présidentielle de 2012 à Seillonnaz - Premier tour :

Nombre d'inscrits : 147
Nombre de votants : 129
Nombre d'abstentionnistes : 18
Nombre de suffrages exprimés : 124
Nombre de votes blancs ou nuls : 5

Détail des résultats:

Nicolas Sarkozy (UMP) = 31,45 % (39 voix).
François Hollande (PS) = 20,97 % (26 voix).
Marine Le Pen (FN) = 17,74 % (22 voix).
Jean-Luc Mélenchon (FG) = 11,29 % (14 voix).
François Bayrou (MoDem) = 10,48 % (13 voix).
Nicolas Dupont-Aignan (DLR) = 4,03 % (5 voix).
Éva Joly (EELV) = 1,61 % (2 voix).
Nathalie Arthaud (LO) = 0,81 % (1 voix).
Philippe Poutou (NPA) = 0,81 % (1 voix).
Jacques Cheminade (S&P) = 0,81 % (1 voix).

Élection présidentielle de 2012 à Seillonnaz - Deuxième tour :

Nombre d'inscrits : 147
Nombre de votants : 131
Nombre d'abstentionnistes : 16
Nombre de suffrages exprimés : 120
Nombre de votes blancs ou nuls : 11

Détail des résultats:

François Hollande (PS) = 51,67 % (62 voix).
Nicolas Sarkozy (UMP) = 48,33 % (58 voix).

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[5].

En 2017, la commune comptait 137 habitants[Note 1], en diminution de 2,84 % par rapport à 2012 (Ain : +5,09 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
503332318316334340357371352
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
344330332328327325301309264
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
263267243225206216201176132
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
143123108120120123141143141
2017 - - - - - - - -
137--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le château de la Serraz est inscrit au titre des monuments historiques.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]