Sault-Brénaz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sault-Brénaz
Sault-Brénaz
La mairie.
Blason de Sault-Brénaz
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ain
Arrondissement Belley
Intercommunalité Communauté de communes de la Plaine de l'Ain
Maire
Mandat
Nazarello ALONSO
2020-2026
Code postal 01150
Code commune 01396
Démographie
Population
municipale
977 hab. (2019 en diminution de 5,69 % par rapport à 2013)
Densité 174 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 51′ 51″ nord, 5° 23′ 54″ est
Altitude Min. 196 m
Max. 660 m
Superficie 5,61 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Commune hors attraction des villes
Élections
Départementales Canton de Lagnieu
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Voir sur la carte administrative d'Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Sault-Brénaz
Géolocalisation sur la carte : Ain
Voir sur la carte topographique de l'Ain
City locator 14.svg
Sault-Brénaz
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sault-Brénaz
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sault-Brénaz
Liens
Site web sault-brenaz.org

Sault-Brénaz est une commune française, située dans le département de l'Ain en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Représentations cartographiques de la commune
Maki2-town-hall-12.svg Mairie
Carte OpenStreetMap
Carte OpenStreetMap
Carte topographique
Carte topographique
Avec les communes environnantes
Avec les communes environnantes
1 : carte dynamique ; 2. carte OpenStreetMap ; 3 : carte topographique ; 4 : avec les communes environnantes

Sault-Brénaz est situé dans l'arrondissement de Belley, canton de Lagnieu, dans le Bugey (Bas-Bugey).

Son altitude varie de 196 à 660 m, la mairie se situant à 208 m.

La commune se trouve, dans sa partie montagneuse, en limite du site Natura 2000 Milieux Remarquables du Bas Bugey, comprenant les espèces suivantes :

Localisation[modifier | modifier le code]

La commune se situe à égale distance de Lagnieu (son chef-lieu de canton) et de Serrières-de-Briord. Elle se trouve aussi à 3,5 km de Villebois (le village) et 4 km de Saint-Sorlin-en-Bugey. Il n'y a qu'à traverser le Rhône pour être dans le département de l'Isère.

Elle est desservie par la RD 122, ex-RN 75, à proximité immédiate de la RD D1075 (itinéraire bis Paris-Dijon à Valence-Côte d'Azur).

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Sorlin-en-Bugey Souclin Rose des vents
Vertrieu (Isère) N
O    Sault-Brénaz    E
S
Porcieu-Amblagnieu (Isère) Villebois

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Sault-Brénaz est une commune rurale[Note 1],[1]. Elle fait en effet partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[2],[3]. La commune est en outre hors attraction des villes[4],[5].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (50,5 % en 2018), néanmoins en diminution par rapport à 1990 (53,3 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : zones agricoles hétérogènes (44 %), forêts (27,3 %), zones urbanisées (11,2 %), eaux continentales[Note 2] (8,2 %), terres arables (4,9 %), zones industrielles ou commerciales et réseaux de communication (2,7 %), prairies (1,6 %)[6].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[Carte 1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Sault-Brénaz est composé de deux toponymes liés à la naissance de la commune en 1867.

Sault, est issu du latin saltus signifiant « saut ».

Brénaz est attesté sous les formes de Braisnato, Brainatus en 1141, Brennas vers 1171[7], Brégnaz en 1345, Brennax en 1502. Il tire son nom du participe passé de braynar, « patauger dans la boue », d'origine gauloise. Brainat devait donc signifier : « lieu boueux, où l'on patauge »[7].

Histoire[modifier | modifier le code]

Section de la commune du Sault-Brénaz, érigée en commune avec le Sault, par décret du . Avant cette époque, Brénaz n'était qu'un hameau de Saint-Sorlin.

Paroisse (De Braisnato, ecclesia de Brenas, de Brenato, Branna, Brama, Braynas, Breygnas, Braygnas, Brennas) sous le vocable de ... Comme village, Brénaz est mentionné dès le milieu du XIIe siècle ; mais, comme paroisse, on ne le trouve que dans des titres de Portes de 1262, et dans un pouillé du XIVe siècle.

Au commencement du XIIIe siècle, existait une famille chevaleresque du nom de Brénaz, qui compte parmi les bienfaiteurs de la chartreuse de Portes. C'est elle qui lui concéda la plus grande partie du territoire de Fay. De cette famille étaient Jomard de Brénaz, fils de Geoffroy de Brénaz, Hugues de Brénaz et Artaud de Brénaz, vivant en 1220. Ce dernier était alors marié avec une fille de Hugues de La Balme.

De différents titres, il ressortirait qu'une branche de la puissante famille de La Balme recueillit la succession et prit le nom des anciens seigneurs de Brénaz vers 1249, et que cette branche s'éteignit elle-même, vers 1280.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Découpage territorial[modifier | modifier le code]

La commune de Sault-Brénaz est membre de la communauté de communes de la Plaine de l'Ain, un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre créé le dont le siège est à Chazey-sur-Ain. Ce dernier est par ailleurs membre d'autres groupements intercommunaux[8].

Sur le plan administratif, elle est rattachée à l'arrondissement de Belley, au département de l'Ain et à la région Auvergne-Rhône-Alpes[9]. Sur le plan électoral, elle dépend du canton de Lagnieu pour l'élection des conseillers départementaux, depuis le redécoupage cantonal de 2014 entré en vigueur en 2015[9], et de la deuxième circonscription de l'Ain pour les élections législatives, depuis le dernier découpage électoral de 2010[10].

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1980 juin 2000
(décès)
Paul Martin    
juillet 2000 mars 2001 Pierre Ravier    
mars 2001 2020 Martial Montègre DVD Fonctionnaire
octobre 2021 En cours Nazarello Alonso[11]    
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1872. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[12]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[13].

En 2019, la commune comptait 977 habitants[Note 3], en diminution de 5,69 % par rapport à 2013 (Ain : +5,32 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911
9659581 0021 086790791849821764
1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
7357978917196157168219371 059
1982 1990 1999 2006 2011 2016 2019 - -
1 0701 0149731 0401 040960977--
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[14] puis Insee à partir de 2006[15].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Sault-Brénaz était connu pour ses importantes marbreries de bâtiment jusque dans les années 1970-1980, date de leur déclin.

La commune héberge un important NRA de Free-Proxad[16].

Vie locale[modifier | modifier le code]

Le club de rugby à XV de Sault-Brénaz (RCSB) évolue en 4e série du comité du Lyonnais. Le club fut finaliste en 2009 de cette même série.

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Chapelle romane Saint-Christophe du XIIIe siècle : sculpture du XVIe siècle en bois polychrome représentant saint Christophe de Lycie.
  • Église Notre-Dame-de-l'Annonciation du XIXe siècle.
  • Site archéologique du Colombier, comprenant notamment un théâtre gallo-romain[17].
  • Pont de Sault-Brénaz.
  • Promenade du chemin de halage sur les bords du Rhône.
  • Barrage de Sault-Brénaz.

Héraldique[modifier | modifier le code]


Armes de Sault-Brénaz

La commune de Sault-Brénaz porte :

D'azur à la rame et au harpon d'or passés en sautoir, à l'ancre de marine d'argent brochant sur le tout[18].


Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes et cartes[modifier | modifier le code]

  • Notes
  1. Selon le zonage publié en , en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. Les eaux continentales désignent toutes les eaux de surface, en général des eaux douces issues d'eau de pluie, qui se trouvent à l'intérieur des terres.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.
  • Cartes
  1. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Zonage rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le )
  2. « Commune urbaine-définition », sur le site de l’Insee (consulté le )
  3. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le )
  4. « Base des aires d'attraction des villes 2020 », sur insee.fr, (consulté le )
  5. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  6. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  7. a et b Ernest Nègre - Toponymie générale de la France - Page 252 - (ISBN 2600028838).
  8. « communauté de communes de la Plaine de l'Ain - fiche descriptive au 1er avril 2020 », sur https://www.banatic.interieur.gouv.fr/ (consulté le )
  9. a et b « Code officiel géographique- Rattachements de la commune de Sault-Brénaz », sur le site de l'Insee (consulté le ).
  10. « Découpage électoral de l'Ain (avant et après la réforme de 2010) », sur http://www.politiquemania.com/ (consulté le ).
  11. « Nazarello Alonso, nouveau maire de la commune », sur www.leprogres.fr (consulté le ).
  12. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  13. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  14. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  15. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.
  16. Sault-Brénaz sur la carte du réseau Free.
  17. « Saultz-Brénaz - L’histoire gallo-romaine refait surface », sur lavoixdelain.fr (consulté le )
  18. Armes de Sault-Brénaz, sur labanquedublason2.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]