Côtes-de-bordeaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Côtes-de-bordeaux (AOC))
Aller à : navigation, rechercher
Côtes-de-bordeaux
Désignation(s) Côtes-de-bordeaux
Appellation(s) principale(s) côtes-de-bordeaux[1]
Type d'appellation(s) AOC
Reconnue depuis 2009
Pays Drapeau de la France France
Région parente vignoble de Bordeaux
Sous-région(s) Entre-deux-Mers, Libournais, Blayais et Bourgeais
Localisation Gironde
Climat océanique
Sol graveleux, sableux ou argilo-calcaires
Superficie plantée 10 300 hectares
Cépages dominants merlot N, cabernet sauvignon N, cabernet franc N, sauvignon B, sémillon B et muscadelle B[2]
Vins produits 99 % rouges, quelques blancs et liquoreux
Production 635 550 hectolitres en 2009[3]
Pieds à l'hectare 4 500 à 9 500 pieds par hectare, selon la dénomination
Rendement moyen à l'hectare maximum 37 à 72 hectolitres par hectare, selon le type de vin[4]

Le côtes-de-bordeaux[1] est un vin français d'appellation d'origine contrôlée produit sur plusieurs parties du vignoble de Bordeaux. Cette appellation, créée en 2009, compte en son sein quatre dénominations géographiques éloignées l'une de l'autre :

Vignobles[modifier | modifier le code]

L'appellation est créée par le décret du , remplaçant notamment les anciennes appellations premières-côtes-de-blaye, bordeaux-côtes-de-francs et côtes-de-castillon.

Les surfaces cultivées en 2009[3] sont :

  • blaye-côtes-de-bordeaux : 6 490 hectares ;
  • cadillac-côtes-de-bordeaux : 2 975 ha ;
  • castillon-côtes-de-bordeaux : 2 500 ha ;
  • francs-côtes-de-bordeaux : 535 ha.

Aire d'appellation[modifier | modifier le code]

Aire de la dénomination blaye-côtes-de-bordeaux[modifier | modifier le code]

Anglade, Berson, Blaye, Braud-et-Saint-Louis, Campugnan, Cars, Cartelègue, Cavignac, Cézac, Civrac-de-Blaye, Cubnezais, Donnezac, Etauliers, Eyrans, Fours, Générac, Laruscade, Marcenais, Marcillac, Marsas, Mazion, Plassac, Pleine-Selve, Pugnac (Lafosse), Reignac, Saint-Androny, Saint-Aubin-de-Blaye, Saint-Caprais-de-Blaye, Saint-Christoly-de-Blaye, Saint-Ciers-sur-Gironde, Saint-Genès-de-Blaye, Saint-Girons-d'Aiguevives, Saint-Mariens, Saint-Martin-Lacaussade, Saint-Palais, Saint-Paul, Saint-Savin, Saint-Seurin-de-Cursac, Saint-Vivien-de-Blaye, Saint-Yzan-de-Soudiac et Saugon.

Aire de la dénomination cadillac-côtes-de-bordeaux[modifier | modifier le code]

Bassens, Baurech, Béguey, Bouliac, Cadillac, Cambes, Camblanes-et-Meynac, Capian, Carbon-Blanc, Cardan, Carignan-de-Bordeaux, Cénac, Cenon, Donzac, Floirac, Gabarnac, Haux, Langoiran, Laroque, Latresne, Lestiac-sur-Garonne, Lormont, Loupiac, Monprimblanc, Omet, Paillet, Quinsac, Rions, Saint-Caprais-de-Bordeaux, Sainte-Croix-du-Mont, Sainte-Eulalie, Saint-Germain-de-Grave, Saint-Maixant, Semens, Tabanac, Le Tourne, Verdelais, Villenave-de-Rions et Yvrac.

Aire de la dénomination castillon-côtes-de-bordeaux[modifier | modifier le code]

Belvès-de-Castillon, Castillon-la-Bataille, Gardegan-et-Tourtirac, Les Salles-de-Castillon, Puisseguin (Château de Monbadon), Sainte-Colombe, Saint-Genès-de-Castillon, Saint-Magne-de-Castillon et Saint-Philippe-d'Aiguille.

Aire de la dénomination francs-côtes-de-bordeaux[modifier | modifier le code]

Francs, Saint-Cibard et Tayac.

Encépagement[modifier | modifier le code]

Les vins rouges sont issus des cépages suivants :
cépages principaux : cabernet-sauvignon N, cabernet franc N et merlot N ;
cépages accessoires : carmenère N, cot N (ou malbec) et petit verdot N.

Les vins blancs sont issus des cépages suivants :
cépages principaux : sauvignon B, sauvignon gris G, sémillon B et muscadelle B ;
cépages accessoires : colombard B et ugni blanc B.

Rendements[modifier | modifier le code]

  • 60 à 72 hl/ha pour les blancs (blaye-côtes-de-bordeaux blancs et francs-côtes-de-bordeaux blancs) ;
  • 53 à 65 hl/ha pour les côtes-de-bordeaux rouges ;
  • 50 à 65 hl/ha pour les dénominations rouges (blaye-côtes-de-bordeaux, cadillac-côtes-de-bordeaux, castillon-côtes-de-bordeaux et francs-côtes-de-bordeaux rouges) ;
  • 37 à 40 hl/ha pour les liquoreux (francs-côtes-de-bordeaux liquoreux).

Vins[modifier | modifier le code]

  • blaye-côtes-de-bordeaux : 335 000 hectolitres en 2009 ;
  • cadillac-côtes-de-bordeaux : 112 425 hl ;
  • castillon-côtes-de-bordeaux : 160 000 hl ;
  • francs-côtes-de-bordeaux : 28 125 hl.

Total: 635 550 hl.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Références sur la façon d'orthographier les appellations d'origine.
  2. Le code international d'écriture des cépages mentionne la couleur du raisin de la manière suivante : B = blanc, N = noir, Rs = rose, G = gris.
  3. a et b Le Guide Hachette des vins 2011, Hachette, 2010.
  4. Décret du 29 octobre 2009.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]