Cavignac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cavignac
La Rue principale, ancienne route nationale 10.
La Rue principale, ancienne route nationale 10.
Blason de Cavignac
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Gironde
Arrondissement Blaye
Canton Le Nord-Gironde
Intercommunalité Communauté de communes du canton de Saint-Savin
Maire
Mandat
Jean-Jacques Edard
2014-2020
Code postal 33620
Code commune 33114
Démographie
Gentilé Cavignacais
Population
municipale
1 852 hab. (2014)
Densité 279 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 06′ 06″ nord, 0° 23′ 20″ ouest
Altitude Min. 22 m – Max. 77 m
Superficie 6,63 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Gironde

Voir sur la carte administrative de la Gironde
City locator 14.svg
Cavignac

Géolocalisation sur la carte : Gironde

Voir sur la carte topographique de la Gironde
City locator 14.svg
Cavignac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Cavignac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Cavignac
Liens
Site web www.cavignac.fr

Cavignac est une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le département de la Gironde, en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation et accès[modifier | modifier le code]

Commune de l'aire urbaine de Bordeaux située dans le Cubzaguais au nord-est du département de la Gironde sur la N.10 entre Bordeaux et Angoulême et sur la ligne Nantes - Bordeaux.

Elle est à 32 km au nord de Bordeaux et 75 km au sud d'Angoulême[1].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Cavignac
Saint-Mariens
Cavignac Laruscade
Cézac Marcenais,
Marsas

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est située à la confluence de la Saye et du Meudon.

Histoire[modifier | modifier le code]

Premier bourg de paysans et vignerons vers 1450.

L'église Saint-Hilaire est fondée en 1476 (ou 1493 ?), la paroisse ne sera créée que vers 1650.

1712 : premier commerce dans le bourg.

1789 : Cavignac accède au statut de commune, sa population est alors d'environ 425 habitants.

1829 : agrandissement du village et création de nouvelles rues.

1867 : fondation du marché.

1878 : création de l'hippodrome.

1882 : première école de filles près de l'église Saint-Hilaire (aujourd'hui habitation privée).

1899 : création d'un hospice (aujourd'hui l'école).

1911 : mise en service de la ligne Bordeaux-Saintes. La gare de Cavignac est ouverte, d'abord pour le trafic marchandise qui fera la prospérité de Cavignac puis pour les voyageurs.

1913 : l'hospice devient l'école du village.

1914-1918 : pendant la guerre, Cavignac devient un centre de soin pour les soldats blessés.

1921 : ouverture d'un cinéma.

1936 : Cavignac est à son apogée. Le marché hebdomadaire est le plus grand du canton. Arrivée de migrants fuyant la guerre en Espagne.

1938 : ouverture d'un cabaret.

1940-1944 : occupation du village par les Allemands.

2 septembre 1944 : libération de la commune.

1946 : création du stade municipal.

1950 : fermeture de l'hippodrome.

1963 : fermeture du cinéma.

1971 : fin du trafic marchandise à Cavignac. Construction de la cité HLM de la Font de Vergne.

1978 : fermeture du cabaret.

Cavignac connaît un grand développement entre 1880 et 1940. Depuis 10 ans, la commune a connu une croissance démographique et économique (construction de la zone commerciale, lotissements…) grâce à l'aire urbaine de Bordeaux dans laquelle elle se situe, et sa proximité directe avec la route nationale 10.

Entre 1930 et 1970, la petite usine d'eau gazeuse et limonade Chabrier située en ville sur la route de Paris employait une dizaine de personnes[2].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Cavignac

« Écartelé au 1) d’azur au château d’argent ouvert et maçonné de sable surmonté d’une fleur de lys d’or, sur une rivière ondée d’azur et d’argent, au 2) parti au I d’azur à la tour d’argent maçonnée de sable, au chef cousu de gueules chargé de trois heaumes aussi d’argent tarés de profil, au II d’or au dauphin contourné d’azur, au 3) de gueules à la nef d’argent voguant sur une rivière ondée d’azur et d’argent, au chef cousu d’azur chargé de trois fleurs de lys d’or, au 4) d’azur au château d’argent ouvert et maçonné de sable surmonté d’une fleur de lys d’or, elle-même surmontée d’une couronne royale fermée du même ; enté en pointe d’argent à la ruche soudée d’or entourée de cinq abeilles du même posées en chevron ; sur le tout écartelé d’azur et de gueules à la clé renversée d’argent posée en barre brochant. »

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2008 Alain Videau    
mars 2008 en cours Jean-Jacques Édard UMP-LR Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 852 habitants, en augmentation de 16,4 % par rapport à 2009 (Gironde : 5,99 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
479 482 523 604 715 702 736 721 773
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
715 723 744 713 814 842 901 917 905
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
936 957 905 1 015 1 045 986 953 949 1 035
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
1 068 1 059 1 244 1 260 1 135 1 190 1 569 1 829 1 852
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Petite ville commerçante aux portes de l'Aquitaine, Cavignac s'est développée grâce à sa proximité avec la RN 10 et la ville de Bordeaux, en particulier la première décennie des années 2000 où elle a attiré entreprises et habitants, faisant partie de l'aire urbaine de Bordeaux.

Équipements, services et vie locale[modifier | modifier le code]

Cavignac possède une école (185 élèves), de nombreux services et commerces, des équipements médicaux (laboratoire, ...) ainsi que de nombreux loisirs (stade, cross, clubs…).

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église paroissiale Saint-Hilaire, datant du XVe siècle, est l'un des plus vieux monuments de la commune.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]