Anglade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Anglade
Anglade
La mairie (juin 2012).
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Gironde
Arrondissement Blaye
Intercommunalité Communauté de communes de l'Estuaire
Maire
Mandat
Maud Auché
2020-2026
Code postal 33390
Code commune 33006
Démographie
Gentilé Angladais
Population
municipale
947 hab. (2017 en augmentation de 2,38 % par rapport à 2012)
Densité 69 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 12′ 43″ nord, 0° 38′ 09″ ouest
Altitude Min. 1 m
Max. 32 m
Superficie 13,82 km2
Élections
Départementales Canton de l'Estuaire
Législatives Onzième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine
Voir sur la carte administrative de Nouvelle-Aquitaine
City locator 14.svg
Anglade
Géolocalisation sur la carte : Gironde
Voir sur la carte topographique de la Gironde
City locator 14.svg
Anglade
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Anglade
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Anglade

Anglade est une commune du Sud-Ouest de la France, dans le département de la Gironde, en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes d’Anglade[1]
Braud-et-Saint-Louis
Anglade[1] Étauliers
Saint-Androny Eyrans

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la commune proviendrait du terme latin angulus qui désigne, un « angle », un « coin »[2].

En saintongeais, la graphie du nom de la commune est identique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Autrefois séjour malsain, le territoire communal fut asséchée par les soins du marquis de Lamoignon[3].

À la Révolution, la paroisse Saint-Martin d'Anglade forme la commune d'Anglade[4].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1989 1993 Gilles Verrat    
1993 2020 Bernard Grenier[5]   Retraité
2020 En cours Maud Auché    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Les habitants sont appelés les Angladais[6].

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[8].

En 2017, la commune comptait 947 habitants[Note 1], en augmentation de 2,38 % par rapport à 2012 (Gironde : +6,72 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 0441 0631 0141 2251 2791 2771 2461 3221 332
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 3451 3481 2831 3231 2341 2521 2701 1801 204
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 2301 2011 2431 0731 0831 0261 024990957
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
955853777796758769812819925
2017 - - - - - - - -
947--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Martin, construite initialement au XIIe siècle en style roman dont elle a conservé l'abside et la façade occidentale, a été abondamment remaniée avec l'ajout, au XIXe siècle, de bas-côtés et d'un clocher carré[11].
  • Un temple protestant a été construit dans la commune vers la fin du XIXe siècle ; avec celui de Saint-Aubin-de-Blaye, ce sont les deux seuls lieux de culte protestants du Blayais[12].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Anglade sur Géoportail, consulté le 11 juin 2015.
  2. Anglade sur le site « Visites en Aquitaine - Région Aquitaine » (CC-BY-SA), consulté le 10 septembre 2015.
  3. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p. 91
  4. Historique des communes, p. 1, sur GAEL (Gironde Archives en ligne) des Archives départementales de la Gironde, consulté le 12 avril 2013.
  5. Commune d'Anglade sur le site de l'AMF, Association des Maires de France, consulté le 12 avril 2013.
  6. Nom des habitants de la commune sur habitants.fr, consulté le 12 avril 2013.
  7. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  11. Église Saint-Martin sur le site « Visites en Aquitaine - Région Aquitaine » (CC-BY-SA), consulté le 10 septembre 2015.
  12. Temple d’Anglade sur le site « Visites en Aquitaine - Région Aquitaine » (CC-BY-SA), consulté le 10 septembre 2015.