Lestiac-sur-Garonne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lestiac-sur-Garonne
La mairie (août 2014)
La mairie (août 2014)
Blason de Lestiac-sur-Garonne
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Gironde
Arrondissement Langon
Canton L'Entre-deux-Mers
Intercommunalité Communauté de communes de Podensac, des Coteaux de Garonne et de Lestiac-sur-Garonne, Paillet, Rions
Maire
Mandat
Guy Moreno
2014-2020
Code postal 33550
Code commune 33241
Démographie
Gentilé Lestiacais
Population
municipale
576 hab. (2014 en diminution de 9,86 % par rapport à 2009)
Densité 193 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 41′ 38″ nord, 0° 22′ 23″ ouest
Altitude Min. 3 m
Max. 96 m
Superficie 2,98 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aquitaine

Voir sur la carte administrative d'Aquitaine
City locator 14.svg
Lestiac-sur-Garonne

Géolocalisation sur la carte : Gironde

Voir sur la carte topographique de la Gironde
City locator 14.svg
Lestiac-sur-Garonne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Lestiac-sur-Garonne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Lestiac-sur-Garonne

Lestiac-sur-Garonne est une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le département de la Gironde, en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située dans l'aire urbaine de Bordeaux et même dans son unité urbaine sur la Garonne dans l'Entre-deux-Mers, la commune se trouve à 26 km au sud-est de Bordeaux, chef-lieu du département, à 20 km au nord-ouest de Langon, chef-lieu d'arrondissement et à 7,5 km au nord-ouest de Cadillac, chef-lieu de canton[1].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Sur la rive droite de la Garonne, les communes limitrophes en sont Langoiran au nord et Paillet au sud-est ; sur la rive gauche, les communes limitrophes en sont Arbanats au sud-ouest et Portets à l'extrême ouest.

Communes limitrophes de Lestiac-sur-Garonne[2]
Langoiran
Portets Lestiac-sur-Garonne[2]
Arbanats Paillet

Communications et transports[modifier | modifier le code]

La principale voie de communication routière qui traverse le village est la route départementale D10 qui mène, vers le nord-ouest, à Langoiran et, au-delà, à Bordeaux et, vers le sud-ouest, à Paillet et, au-delà, à Cadillac et Langon.
Les ponts de franchissement de la Garonne les plus proches sont celui de Langoiran, sur la D115 à 3 km au nord-ouest et celui de Béguey sur la D13 à 5,1 km au sud-est.
L'accès à l'autoroute A62 (Bordeaux-Toulouse) le plus proche est le no 2, dit de Podensac, distant de 13 km par la route vers le sud.
L'accès no 1, dit de Bazas, à l'autoroute A65 (Langon-Pau) est distant de 34 km par la route vers le sud-sud-est.

La gare SNCF la plus proche est celle de Portets, sur la ligne Bordeaux-Sète du TER Aquitaine, distante de 6 km vers l'ouest, par le pont de Langoiran sur la D115. Sur la même ligne, la gare de Langon, offrant plus de trafic, se trouve à 20 km vers le sud-est.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Les attestations anciennes, Lestiaco (ecclesie de ~), entre 1160 et 1204, en latin, Lastiac (parrochia de ~) en 1273, en occitan, Lestiaco (de ~ arch. Benaugensis), en 1326, en latin, peuvent faire douter du nom de personne, ordinairement le propriétaire d'une villa, le suffixe -acum, d'origine gauloise, n'ayant lui rien que de très courant. C'est ainsi que Dauzat et Rostaing, suivis par Astor, optent pour *Lastius, variante de Lastus, alors que Nègre préfère Lestus, traité comme *Lestius. Bénédicte Boyrie-Fénié choisit Lestinus, nom attesté, mais le passage de Lestinacu(m) à Lestiac suppose une syncope de -n intervocalique qui existe certes en gascon, mais que le sous-dialecte bordelais exclut, aussi bien récemment qu'à la fin du Moyen Age; l'auteure est donc obligée de supposer un état ancien de la langue où Lestiac aurait été contenu à l'intérieur de l'isoglosse qui marque la chute de ce -n[3]. Il y a bien le cas d'Espiet, qui, ainsi que les plus lointains Landerrouat, Landerrouet-sur-Ségur, Mouliets-et-Villemartin, montre une perte de ce -n- supposée dans le passé, en raison de la forme du toponyme, alors que le gascon plus contemporain l'ignorait.

La terminaison -sur-Garonne a été ajouté en 1925.

La graphie du nom de la commune est identique en occitan.

Histoire[modifier | modifier le code]

À la Révolution, la paroisse Sainte-Marie (ou Notre-Dame) de Lestiac forme la commune de Lestiac. En 1925, la commune de Lestiac devient Lestiac-sur-Garonne[4].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Lestiac-sur-Gironde

« Écartelé au 1) d’azur à la grappe de raisin feuillée d’une pièce d’or vrillé et tigée en bande de sable, au 2) d’argent à la gabarre contournée d’or équipée de sable sur une rivière aussi d’argent mouvant de la pointe, au 3) d’azur à la nappe cousue de sable mouvant de la pointe et du flanc dextre chargée de trois poissons contournés d’argent de taille décroissante rangés en bande, au 4) losangé d’or et de gueules à la ferronnerie du chef du portail d’argent du château de Marsan ; le tout enfermé dans une filière d’argent. »

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
  mars 2008 Pierre Gonfrier    
mars 2008 en cours Guy Moreno[5] PS  
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Ses habitants sont appelés les Lestiacais[6].

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population

effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[8].

En 2014, la commune comptait 576 habitants[Note 1], en diminution de 9,86 % par rapport à 2009 (Gironde : +6,37 %).
          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
715 541 566 552 556 596 553 594 592
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
587 617 604 617 629 547 508 531 540
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
524 518 528 428 457 477 409 409 440
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
474 553 545 577 594 586 609 601 576
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances les plus courtes par la route - Les distances orthodromiques sont respectivement de 23 km pour Bordeaux, 18,6 km pour Langon et 7,9 km pour Cadillac. Données fournies par Lion1906.com, consulté le 9 septembre 2014.
  2. Lestiac-sur-Garonne sur Géoportail, consulté le 17 mai 2015.
  3. Bénédicte Boyrie-Fénié, Dictionnaire toponymique des Communes [de] Gironde, Cairn/Institut Occitan, .
  4. Historique des communes, p. 30, sur GAEL (Gironde Archives en ligne) des Archives départementales de la Gironde, consulté le 10 avril 2013.
  5. Commune de Lestiac-sur-Garonne sur le site de l'AMF, Association des Maires de France, consulté le 10 avril 2013.
  6. Nom des habitants de la commune sur habitants.fr, consulté le 10 avril 2013.
  7. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.
  11. « Inscription de l'église Notre-Dame », notice no PA00083593, base Mérimée, ministère français de la Culture