Berson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Berson
Berson
Le bourg.
Blason de Berson
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Gironde
Arrondissement Blaye
Intercommunalité Communauté de communes de Blaye
Maire
Mandat
Sebastien Trebucq
2020-2026
Code postal 33390
Code commune 33047
Démographie
Gentilé Bersonnais
Population
municipale
1 795 hab. (2017 en augmentation de 1,18 % par rapport à 2012)
Densité 100 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 06′ 32″ nord, 0° 35′ 08″ ouest
Altitude Min. 12 m
Max. 91 m
Superficie 17,98 km2
Élections
Départementales Canton de l'Estuaire
Législatives Onzième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine
Voir sur la carte administrative de Nouvelle-Aquitaine
City locator 14.svg
Berson
Géolocalisation sur la carte : Gironde
Voir sur la carte topographique de la Gironde
City locator 14.svg
Berson
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Berson
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Berson
Liens
Site web Mairie de Berson

Berson est une commune du Sud-Ouest de la France, dans le département de la Gironde (région Nouvelle-Aquitaine).

Ses habitants sont appelés les Bersonnais[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Les vignes à Berson.

Berson est une commune viticole située dans le Blayais à six kilomètres à l'est de Blaye.

73% de son territoire se compose de cultures permanentes (Corine Land Cover).

Son bourg est excentré au sud de son territoire et de la RD137, qui le divise d'ouest en est.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]


Communes limitrophes de Berson
Cars Saint-Paul Saint-Girons-d'Aiguevives
Plassac Berson Saint-Christoly-de-Blaye
Saint-Ciers-de-Canesse Saint-Trojan Teuillac

Relief et hydrographie[modifier | modifier le code]

Berson se présente sous la forme d'un plateau vallonné, culminant à 90m NGF au lieu-dit La Cibarde, et redescendant à des altitudes minimales de 33m en limite nord-est de la commune et de 11m au sud-est de la commune. Elle se place à l'interfluve de 3 bassins versants : du Moulin au nord, du Moron à l'est et du Brouillon à l'ouest.

La commune est traversée par :

  • le Bourdillot, qui prend sa source sur Berson et se jette dans Le Moron sur la commune Cézac, à l'est.
  • le ruisseau du Brouillon, qui prend sa source sur la commune de Cars et se jette dans la Gironde sur la commune de Plassac.

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

La commune est desservie par :

  • la RD137, reliant Blaye à Saint-André-de-Cubzac, en divisant la commune d'ouest en est,
  • la RD135, reliant Blaye à la RD133, en traversant le bourg
  • la RD251, reliant Bourg à la RD133, à l'ouest de la commune, en passant par le bourg de Berson,
  • les RD251E1 et RD252E2, reliant le bourg de Berson à la RD22, au nord.

La gare la plus proche est la gare de Saint-André-de-Cubzac, utilisé par Transport Express Régional.

La ligne 202 du service régional de cars Transgironde, empruntant la RD133 permet de relier Berson à la gare. Trois arrêts sont proposés sur Berson à : La Croix Blanche, Bel-Air et au bourg.

Une aire de covoiturage existe à Bel-Air, au voisinage du carrefour giratoire de la RD137 et de la RD251.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Logements[modifier | modifier le code]

En 2016, la commune compte 862 logements dont 749 résidences principales et 57 résidences secondaires ou logements occasionnels. Entre 2006 et 2016, le parc de logements a progressé de 116 logements.

En 2016, 50,8% des résidences principales ont été achevées avant 1945.

Risques[modifier | modifier le code]

La commune est concernée par :

  • le risque technologique lié aux transports de matières dangereuses,
  • les risques d'inondations par débordement de cours d'eau et de tempêtes,
  • le risque sismique de niveau 2 - faible.

Plans et schémas[modifier | modifier le code]

La commune est dotée d’un Plan Local d’Urbanisme approuvé le 3 février 2010, modifié le 3 février 2013[2].

La commune est concernée par :

  • le SCOT Haute Gironde[3],
  • le PCAET de la Communauté de communes de Blaye[4],
  • le SAGE Estuaire de la Gironde et milieux associés[5],
  • le SAGE Nappes Profondes de Gironde,
  • le SDAGE Adour-Garonne.


Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes

Les armes de Berson se blasonnent ainsi :

D'azur au sautoir en filet d'argent cantonné, en chef et aux flancs, de trois moulins à vent du même et, en pointe, d'une grappe de raisin de gueules tigée, vrillée et feuillée de deux pièces de sinople.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 En cours
(au 30 avril 2014)
Jacky Roturier[6] DVD Retraité agricole

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[8].

En 2017, la commune comptait 1 795 habitants[Note 1], en augmentation de 1,18 % par rapport à 2012 (Gironde : +6,72 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 7001 8041 7591 9501 9231 6731 7941 8001 841
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 8341 8311 8141 8161 7881 8171 6741 7691 800
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 8501 8341 8351 7081 7231 6221 5281 4471 474
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
1 5281 4491 4671 5311 4901 5181 6751 6971 774
2017 - - - - - - - -
1 795--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Équipements, services et vie locale[modifier | modifier le code]

Berson a mis en place, par étapes, un programme d'accessibilité aux personnes, avec la création de trottoirs, accessibilité aux personnes handicapées, regroupement des commerces (supérette, coiffeur, pharmacie, cabinet dentaire).

Enseignement[modifier | modifier le code]

La commune dispose d'une petite bibliothèque, incluse dans le groupe scolaire.

Sports[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

Église paroissiale Saint-Saturnin, église date initialement du XIIe siècle, mais sa nef a été reconstruite au XVIe siècle[11]. Elle est classée monument historique depuis 1909[12].

L'église Saint-Saturnin

Patrimoine civil[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Nom des habitants de la commune sur habitants.fr, consulté le 16 décembre 2011.
  2. « Urbanisme », sur Mairie de Berson (consulté le 6 mai 2020)
  3. Modèle {{Lien web}} : paramètre « titre » manquant. http://scot-hautegironde.fr/, sur scot-hautegironde.fr (consulté le 6 mai 2020)
  4. « Le Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) | Site officiel de la Communauté de Communes de Blaye » (consulté le 6 mai 2020)
  5. « Fiche Ma Commune - SIGES Aquitaine - ©2020 », sur sigesaqi.brgm.fr (consulté le 6 mai 2020)
  6. Commune de Berson sur le site de l'AMF, Association des Maires de France, consulté le 16 décembre 2011.
  7. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  11. Jacques Gardelles - Aquitaine gothique - pp. 159 - Picard - Paris - 1992 - (ISBN 2-7084-0421-0)
  12. « Classement de l'église Saint-Saturnin », notice no PA00083143, base Mérimée, ministère français de la Culture, consulté le 16 décembre 2011.
  13. Stéphane Pouyllau et Gérard Louise, La maison forte du Boisset à Berson (Gironde) : analyse historique, chronologique et spatiale d'une résidence aristocratique médiévale à l’aide des restitutions informatiques en trois dimensions., (lire en ligne)
  14. « Maison forte de Boisset », notice no PA33000056, base Mérimée, ministère français de la Culture