Château Angélus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Angélus (homonymie).
image illustrant la vigne et le vin
Cet article est une ébauche concernant la vigne et le vin.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Une bouteille d'Angélus 1989.

Le château Angélus est un domaine viticole familiale de 39 hectares à Saint-Émilion en Gironde. En AOC saint-émilion grand cru[1], il est classé premier grand cru classé A dans le classement des vins de Saint-Émilion de 2012[2].

Histoire du domaine[modifier | modifier le code]

Le domaine doit son nom à la situation du vignoble, d'où les vignerons pouvaient entendre sonner les clochers de l'Angélus des trois églises environnantes : la chapelle de Mazerat, l'église de Saint-Martin-de-Mazerat et celle de Saint-Émilion.

Propriété de la famille Boüard de Laforest depuis la fin du XVIIIe siècle, le domaine s'est peu à peu agrandi et a atteint une grande notoriété. En 1909, le comte Maurice de Boüard de Laforest, alors propriétaire d'un domaine adjacent hérite d'une de ses tantes du Château Mazerat et en 1929, il a acquis le Clos de l'Angélus, un vignoble adjacent. La cloche figurant sur l’étiquette de Château Angélus symbolise cette origine.

En 1985, son petit-fils Hubert de Boüard de Laforest, alors jeune œnologue, reprend l'exploitation familiale et y applique de nouvelles techniques jusque là inédites parmi les grands domaines bordelais. En 1996, le château Angélus accède au rang de premier grand cru classé B, puis au rang de premier grand cru classé A en 2012. L'œnologue-conseil Michel Rolland participe au renouveau du domaine qui le consulte dès le début des années 1980. Selon les recherches de la journaliste d'investigation Isabelle Saporta, Hubert de Boüard serait juge et partie dans l'établissement du classement[3],[4].

Terroir[modifier | modifier le code]

Le vignoble se situe dans un amphithéâtre naturel, sur la côte et le pied de côte sud de Saint-Emilion, qui concentre les températures chaudes l’été et augmente la précocité. Le sol est naturellement drainé par la pente. La répartition entre calcaire et argile permet une alimentation régulière en eau et en minéraux. . Les porte-greffes sont adaptés au terroir et les cépages répartis en fonction des sols : merlots sur la côte (plus argileuse) et cabernets francs sur les sols sablo-argilo calcaires du pied de côte. Signature de Château Angélus, la forte proportion de cabernets francs dans l’assemblage. L'encépagement est composé à environ 51 % de merlot, 47 % de cabernet franc et 2 % de cabernet sauvignon. Dans certaines années comme en 2003, la part du cabernet franc dépasse même celle du merlot. Les porte-greffes sont adaptés au terroir et les cépages répartis en fonction des sols : merlots sur la côte (plus argileuse) et cabernets francs sur les sols sablo-argilo calcaires du pied de côte.

Les vignes sont cultivées traditionnellement et pour partie enherbées.

Le vin mature 18 à 22 mois dans des barriques neuves.

Vin[modifier | modifier le code]

Hubert de Boüard de Laforest & Emmanuelle d’Aligny-Fulchi sont les œnologues de la propriété. La vinification du grand vin se fait en cuves béton, bois et inox. La mise en barriques neuves s’opère immédiatement après écoulage et l’élevage dure de 18 à 24 mois. La mise en bouteille a lieu au château 20 à 26 mois après la récolte.

Le domaine produit par ailleurs un second vin de moyenne garde nommé « Le Carillon d'Angélus » ainsi qu'un troisième vin nommé le « N°3 d'Angélus » élaboré pour obtenir un plaisir immédiat, dès sa sortie des chais.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Château Angélus est régulièrement sollicité par le cinéma et affiche une filmographie notamment : Casino Royale (2006) de Martin Campbell avec Daniel Craig et Eva Green, La Môme (2007) de Olivier Dahan avec Marion Cotillard et Jean-Pierre Martins, Dialogue avec mon jardinier (2007) de Jean Becker avec Daniel Auteuil, Jean-Pierre Darroussin, Spectre (2015) Sam Mendes avec Daniel Craig et Christoph Waltz, A Vif (2015) de John Wells Avec Bradley Cooper, Un + Une (2015) de Claude Lelouch avec Jean Dujardin, Elsa Zylberstein, Christopher Lambert.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]