Crémant de Bordeaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Crémant de Bordeaux
image illustrative de l’article Crémant de Bordeaux

Désignation(s) Crémant de Bordeaux
Appellation(s) principale(s) crémant de Bordeaux
Type d'appellation(s) AOC-AOP
Reconnue depuis 1990
Pays Drapeau de la France France
Région parente vignoble de Bordeaux
Localisation Gironde
Climat océanique
Cépages dominants sauvignon B, sémillon B et muscadelle B[1]
Vins produits vin mousseux 85 % blancs et 15 % rosés
Production 19 560 hectolitres en 2009[2]
Rendement moyen à l'hectare maximum 72 à 78 hectolitres par hectare[3]

Le crémant de Bordeaux est un vin blanc ou rosé mousseux français d'appellation d'origine contrôlée, produit sur la même aire d'appellation que le bordeaux, soit tout le vignoble de Bordeaux. Il est issu pour 70 % au moins de cépages principaux, avec une seconde fermentation en bouteilles.

Types de vin[modifier | modifier le code]

Comme pour le champagne, les crémants peuvent être bruts, demi-secs ou doux, selon la quantité de sucre rajoutée. Il est né à Bordeaux par décret du . Comme pour les autres AOC crémant, les décrets ont été remplacés en 2009 par la publication au Journal officiel d'un cahier des charges qui entoure les conditions de production et d'élaboration de ce vin effervescent. À l'occasion de cette refonte des AOC, il a été créé une section crémant au sein de l'ODG (Organisme de gestion) Bordeaux qui est présidée par Lionel Lateyron, président également du syndicat des élaborateurs de crémant.

Production[modifier | modifier le code]

Production : un peu plus de 200 hectares, sur toute la Gironde.

La production se base sur l'utilisation de galeries naturelles des rives de la Garonne et de la Dordogne, jugées prédestinées, grâce à leur taux élevé en humidité, à la prise de mousse et l'élevage de ces vins.

Méthodes culturales[modifier | modifier le code]

Le ramassage du raisin se déroule de manière exclusivement manuelle. Le transport entre la vigne et le pressoir se fait uniquement en caisses (perforées pour ne pas conserver tout jus) ou en clayettes.

Vinification[modifier | modifier le code]

Par ailleurs, les différentes phases d'élaboration sont décrétées : pressurage, fermentation, prise de mousse en bouteille, remuage et dégorgement. Seuls les raisins issus de l'appellation Bordeaux, au plus large, peuvent servir de matière première à la vinification. La fermentation doit se dérouler dans la région. Par ailleurs, le crémant de Bordeaux devait subir une durée de conservation en bouteille sur lies d'au moins neuf mois repoussée maintenant à 12 mois pour être en harmonie avec tous les crémants. Ceci a pour conséquences qu'un vin d'un millésime x ne pourra être de fait disponible pour une commercialisation pour les fêtes de Noël x+1.

La surpression du dioxyde de carbone doit être au moins égale à 3,5 atmosphères mesurées à la température de 20 °C.

Encépagement[modifier | modifier le code]

Encépagement pour les crémants rosés : cabernet-sauvignon, cabernet franc, merlot rouge, petit verdot, carménère et malbec ou côt.

Encépagement pour les crémants blancs :

Gastronomie[modifier | modifier le code]

Crémant de Bordeaux rosé, médaille d'or au concours national des crémants 2014

Les crémants blancs sont, grâce aux cépages sémillon et sauvignon, des vins frais, nerveux et désaltérants. Quant aux crémants rosés, ils sont fruités, élégants et très fins. Destiné à être bu jeune, le crémant est un excellent vin d'apéritif ou un vin de base de cocktail.

Il peut se garder de 2 à 3 ans. La température idéale pour l'apprécier se situe entre 5 et 7 °C.

Les principaux producteurs de l’appellation[modifier | modifier le code]

  • Les caves de Rauzan
  • Les Cordeliers
  • Grands Chais de France
  • La compagnie du Crémant de Bordeaux
  • Chamvermeil
  • Les vignerons de Saint-Pey-Génissac
  • Remy Breque
  • Lateyron
  • Mons-Maleret
  • Jaillance
  • Ballarin

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le code international d'écriture des cépages mentionne la couleur du raisin de la manière suivante : B = blanc, N = noir, Rs = rose, G = gris.
  2. Le Guide Hachette des vins 2011, Hachette, 2010.
  3. Décret du 29 octobre 2009.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :