Wendy Turnbull

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Turnbull.
Wendy Turnbull
Carrière professionnelle
1970 – 1990[1]
Pays Drapeau de l'Australie Australie
Naissance 26 novembre 1952 (61 ans)
Drapeau : Australie Brisbane
Taille / poids 1,64 m (5 5) / n.c.
Prise de raquette Droitière
Palmarès
En simple
Titres 11
Finales perdues 20
Meilleur classement 3e (07/01/1985)
En double
Titres 54
Finales perdues 55
Meilleur classement 5e (19/01/1987)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple F (1) F (1) 1/4 F (1)
Double F (2) V (1) V (1) V (2)
Mixte 1/8 V (2) V (2) V (1)
Médailles olympiques
Double 1

Wendy Turnbull est une joueuse de tennis australienne, professionnelle de 1970 à 1989, née le 26 novembre 1952 à Brisbane.

À l'aise sur toutes les surfaces, elle a atteint trois finales en simple dans des tournois du Grand Chelem et a remporté 10 titres en simple.

Wendy Turnbull a surtout remporté 54 tournois internationaux en double dames (sur un total de 109 finales disputées), dont 4 titres du Grand Chelem : l'US Open en 1979 et 1982, Roland-Garros en 1979 et Wimbledon en 1978. Elle a remporté de nombreux tournois avec des championnes telles Chris Evert, Hana Mandlíková et même Martina Navrátilová en fin de carrière. Elle a également gagné 5 titres du Grand Chelem en double mixte.

Carrière tennistique[modifier | modifier le code]

Présente de manière épisodique sur le circuit professionnel entre 1970 et 1976, Wendy Turnbull ne réussit pas à dépasser le 3e tour d'un tournoi du Grand Chelem.

En 1976, elle remporte son premier tournoi à Kitzbühel en battant Virginia Ruzici.

En 1977, elle atteint la finale de l'US Open, après avoir sorti notamment Barbara Jordan, Rosie Casals, Virginia Wade et Martina Navrátilová ; elle est battue par l'Américaine Chris Evert (7-6 6-2).

En 1978, Wendy Turnbull dispute la demi-finale de l'US Open, mais elle s'incline une nouvelle fois face à Chris Evert. Elle joue la finale de la Fed Cup que l'Australie perd contre les États-Unis : l'Australienne ne parvient pas à battre Chris Evert dans son match de simple. Cette année-là, avec sa compatriote Kerry Reid, elle remporte la finale du double dames à Wimbledon.

La saison 1979 est marquée par des victoires dans le tournoi de Détroit face à Virginia Ruzici puis, quelques jours plus tard, dans celui de Philadelphie contre Virginia Wade. Le 28 mai 1979, elle est de nouveau sévèrement battue par Chris Evert en finale des Internationaux de France de tennis (6-2 6-0). C'est encore l'Américaine qui l'élimine en quarts sur le gazon anglais de Wimbledon. En septembre, à Atlanta, Wendy Turnbull bat enfin Chris Evert (son unique victoire en 21 confrontations) mais elle trébuche en finale contre Martina Navrátilová - après avoir éliminé Tracy Austin en demi. En double dames, associée à la Néerlandaise Betty Stöve, Wendy Turnbull remporte les Internationaux de France de tennis et l'US Open.

En 1980, Wendy Turnbull remporte deux nouveaux tournois, à Hong Kong et Sydney. Dans le premier, elle bat Peanut Louie-Harper et, dans le second, elle se défait de Pam Shriver. Plus tôt dans la saison, la joueuse australienne perd en quarts aux Internationaux de France de tennis face à Virginia Ruzici et à Wimbledon face à Evonne Goolagong. Cette année 1980 reste marquée par une incroyable série de cinq finales perdues, dont l'une sur le gazon de l'Open d'Australie face à Hana Mandlíková (6-0 7-5), après une belle victoire en demi-finale sur la favorite Martina Navratilova. Wendy Turnbull dispute la finale de la Fed Cup, mais perd son match contre Tracy Austin (États-Unis).

En juin 1981, Wendy Turnbull tombe en quarts à Wimbledon contre Hana Mandlíková qui, à cette occasion, lui inflige un cruel 6-0 6-0. L'Australienne renoue avec la victoire sur la terre battue de Hong Kong face à l'Italienne Sabina Simmonds. Après une saison en demi teinte, Wendy Turnbull termine néanmoins l'année par une demi-finale à l'Open d'Australie, une fois encore battue par Chris Evert.

1982 débute par une finale perdue face à Martina Navrátilová au tournoi de Chicago puis une autre en mars à Boston, également perdue (contre Kathy Jordan). En avril, Wendy Turnbull s'incline face à Martina Navrátilová en finale du tournoi d'Orlando. Elle sauve toutefois sa saison par un succès à Brisbane contre Pam Shriver, puis par un quart disputé à l'Open d'Australie (perdu face à la même Pam Shriver). En décembre, elle s'impose à Richmond contre Tracy Austin en finale. En double dames, elle remporte un nouveau titre du grand chelem, cette à fois-ci à l'US Open, aux côtés de Rosie Casals.

Le 14 mars 1983 marque la toute dernière victoire en simple de Wendy Turnbull dans un tournoi du circuit WTA, dans l'épreuve indoor de Boston où elle écarte en finale l'Allemande Sylvia Hanika. Elle atteint en novembre la finale sur le gazon de Brisbane puis elle est battue en quarts à l'Open d'Australie par Zina Garrison. En double avec Rosie Casals, elle échoue en finale de l'Open d'Australie et de Wimbledon, à chaque fois battue par la paire numéro un Navrátilová - Shriver.

En 1984, Wendy Turnbull est demi-finaliste à l'US Open (battue par Martina Navrátilová) et à l'Open d'Australie (battue parChris Evert, après une victoire sur la jeune Steffi Graf). En double, elle parvient en finale de l'US Open avec Anne Hobbs.

En 1985, la réussite échappe à Wendy Turnbull : sa seule performance notable réside dans une finale à San Diego qu'elle concède face à la modeste Britannique Annabel Croft. Elle parvient à remporter cinq tournois en double dames, sans toutefois atteindre une finale en grand chelem, pour la première fois depuis 1978.

À partir de 1986, les performances de la joueuse australienne, alors âgée de 33 ans, déclinent plus sensiblement en simple. Cette année-là, Wendy Turnbull enregistre son meilleur résultat en se qualifiant pour les quarts de finale de l'US Open (défaite par Helena Suková). Elle s'illustre cependant en double, avec deux finales en grand chelem à Wimbledon et à l'US Open, ainsi qu'une victoire aux Masters avec sa partenaire Hana Mandlíková.

Wendy Turnbull atteint deux demi-finales en simple 1987, à Sydney et à La Nouvelle-Orléans. Elle gagne trois tournois en double dames, avec Mandlíková ou Evert.

Le bilan de la saison 1988 demeure maigre avec 14 défaites pour 5 victoires en simple. En double dames toutefois, elle décroche la médaille de bronze aux Jeux olympiques de Séoul aux côtés de Liz Smylie et parvient en finale de l'Open d'Australie avec Chris Evert.

En juillet 1989, à l'issue du tournoi de Wimbledon, Wendy Turnbull met un terme à sa carrière en simple. Elle remporte son dernier tournoi en double à Los Angeles associée à Martina Navrátilová.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En simple dames[modifier | modifier le code]

En double dames[modifier | modifier le code]

En double mixte[modifier | modifier le code]

Parcours en Grand Chelem[modifier | modifier le code]

Parcours aux Masters[modifier | modifier le code]

Parcours aux Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Parcours en Coupe de la Fédération[modifier | modifier le code]

Classements WTA[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Premier et dernier matchs officiels connus
  2. a, b, c, d, e et f Pour chaque tournoi, la date indiquée correspond à la première journée, en général un lundi.
  3. Finale interrompue pour cause de pluie
  4. a, b, c, d, e et f L'Open d'Australie est organisé en décembre de 1978 à 1985.
  5. a, b et c L'Open d'Australie a lieu deux fois (janvier et décembre) en 1977.
  6. a, b et c L'Open d'Australie n'est pas organisé en 1986.
  7. a et b Pas de tableau double mixte à l’Open d'Australie de 1970 à 1985.
  8. Entre 1975 et 1978, l'épreuve de double dames des Masters (Virginia Slims Championships) se déroule une ou deux semaines plus tard que l'épreuve de simple, à l'occasion d'un tournoi bien distinct, le championnat de double WTA (également appelé Bridgestone Doubles en raison de son principal sponsor).
  9. Petite finale non disputée : les deux équipes se partagent la médaille de bronze.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Navigation[modifier | modifier le code]