Els Callens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Callens.
Els Callens
Els Callens
Carrière professionnelle
1990 – 2005[1]
Nationalité Drapeau de la Belgique Belgique
Naissance 20 août 1970 (43 ans)
Drapeau : Belgique Anvers
Taille / poids 1,78 m (5 10) / 60 kg (132 lb)
Prise de raquette Droitière
Revers à deux mains
Gains en tournois 1 666 023 $
Palmarès
En simple
Titres 0
Finales perdues 1
Meilleur classement 43e (17/02/1997)
En double
Titres 10
Finales perdues 12
Meilleur classement 12e (14/05/2001)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/16 1/32 1/16 1/16
Double 1/4 1/4 1/4 1/2
Mixte 1/4 1/8 1/2 1/2
Médailles olympiques
Double 1
Titres par équipe nationale
Fed Cup 1 (2001)

Els Callens (née le 20 août 1970 à Anvers, plus exactement à Wilrijk) est une joueuse de tennis belge. Professionnelle de 1990 à 2005, elle a gagné dix titres en double dames sur le circuit WTA et a également décroché la médaille de bronze en double dames lors des Jeux olympiques de Sydney en 2000 avec Dominique Monami.

En 2001, elle a remporté la Fed Cup aux côtés de Laurence Courtois, Kim Clijsters et Justine Henin.

Bien qu'elle n'ait gagné aucun titre en simple, Callens a remporté 11 tournois ITF.

Biographie[modifier | modifier le code]

Els Callens commence à jouer au tennis vers ses 12 ans et suit des cours au tennis club de Brandt, « je combinais les cours au Brandt l'été et à ter Eycken l'hiver », dit elle[2]. Elle débourse 15 000 franc belges pour pouvoir profiter d'un package de la VTV (Vlaamse Tennis Vereniging) qui comprenait des cours et une assistance mais n'a jamais intégré le centre de tennis-études[2]. Ses parents ont toujours voulu que Callens privilégie ses études, le tennis étant considéré comme un loisir[2]. Elle a été dirigée par le Sud-Africain Francis Rawstorne puis a eu pour autre entraineur Yves Stevens, Gabriel Gonzalez et Luc Van Damme[2]. Jos Geerink commença à travailler avec elle en 1997[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Son premier tournoi à l'étranger est le 10 000 dollars de Reims où elle passe trois tours de qualification[2]. Callens obtient ses premiers points à la WTA lors du tournoi de Bruxelles doté de 100 000 dollars[2]. En février 1990, elle s'impose au tournoi ITF Manchester de 10 000 dollars[2]. Elle enchaine ensuite avec le tournoi de Swindon où elle passe les qualifications mais perd contre la première tête de série[2]. Grâce à ce parcours satisfaisant, Callens obtient son premier classement WTA et occupe la 528e place après seulement six mois d'entrainement intensif[2]. Par la suite, elle s'impose au tournoi ITF de Cascais au Portugal toujours en 1990[2].

En juin 1991, Callens alors classée 299e mondiale, intègre le tableau final de Wimbledon après être sortie des qualifications[3]. Au premier tour, elle bat la Néerlandaise Noëlle van Lottum puis s'incline au deuxième tour face à Wiltrud Probst. Cette même année, elle remporte les tournois ITF de Swindon (Grande-Bretagne), Croydon (Grande-Bretagne) et Bergen (Norvège)[3],[4].

Son meilleur parcours en Grand Chelem reste un troisième tour à l'US Open en 1996 ainsi qu'un troisième tour à l'Australian Open en 2000 où elle perd face à Elena Likhovtseva. Callens a joué une finale dans un tournoi WTA au tournoi de Québec en 1996 mais a été battue par l'Américaine Lisa Raymond.

Elle a également gagné d'autres tournois ITF tels que Moulins (1992), Poitiers (1993), Brest (1994), Southampton (1999), Bolton (2001) et Minneapolis (2002).

Callens, meilleure joueuse en double, a remporté dix titres au cours de sa carrière. Elle joue d'abord avec la Française Julie Halard puis s'associe à sa compatriote Dominique Monami avec qui elle gagne l'Open de Los Angeles en 2000, atteint les demi-finales de l'US Open et des Masters et décrochera la médaille de bronze aux Jeux olympiques de Sydney.

Callens met fin à sa carrière en simple en 2005. Elle dispute son dernier match lors du deuxième tour du tournoi de Hasselt qui la voit perdre en deux sets face à l'Allemande Julia Schruff[5]. Le 29 décembre 2010, Het Nieuwsblad rapporte qu'elle et sa compatriote Nancy Feber ont décidé de revenir sur le circuit WTA en double pour l'année 2011 dans des tournois ITF[6]. Elles ont effectué leur retour dans deux petits tournois dont l'Iris Ladies Trophy de Ganshoren où elles ont atteint la finale en juillet 2011[7].

Le 23 février 2012, elle a inauguré son école de tennis au Royal Antwerp Tennis Club[8]. Depuis l'arrêt de sa carrière, elle est également devenue consultante pour la VRT lors des tournois du Grand Chelem[8].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En simple dames[modifier | modifier le code]

En double dames[modifier | modifier le code]

Parcours en Grand Chelem[modifier | modifier le code]

Parcours aux Masters[modifier | modifier le code]

Parcours aux Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Parcours en Fed Cup[modifier | modifier le code]

Classements WTA[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dernier match officiel
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k Paolo Leonardi, « L'épopée du tennis belge de Washer et Brichant à nos jours », Le Soir, mai 2002. Consulté le 5 juin 2012.
  3. a et b Paolo Leonardi, « Le pied jardinier d'Els Callens », Le Soir,‎ 21 juin 1991 (consulté le 5 juin 2012)
  4. Paolo Leonardi, « Après son succès au tournoi de Swindon Callens poursuit seule sa progression », Le Soir,‎ 20 novembre 1991 (consulté le 5 juin 2012)
  5. Serge Fayat, « Els Callens: «Le soleil me manquera...» », sur DH.be,‎ 27 octobre 2005 (consulté le 5 juin 2012)
  6. « Els Callens et Nancy Feber de retour sur le circuit », sur 7SUR7.be,‎ 29 décembre 2010 (consulté le 5 juin 2012)
  7. (nl) « Els Callens en Nancy Feber verliezen dubbelfinale Iris Ladies Trophy », De Morgen,‎ 8 juillet 2011 (consulté le 5 juin 2012)
  8. a et b « Els Callens lance un autre ECC », sur DH.be,‎ 24 février 2012 (consulté le 5 juin 2012)
  9. a, b et c Pour chaque tournoi, la date indiquée correspond à la première journée, en général un lundi.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Navigation[modifier | modifier le code]