Robert Remus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Robert Remus
Image illustrative de l'article Robert Remus
Sgt. Slaughter en 2013

Nom(s) de ring Bob Remus
Bob Slaughter
Sgt. Slaughter
Super Destroyer Mark II
The Exectioner
Taille 1,93 m
Poids 138 kg
Naissance 27 août 1948 (66 ans)[1]
Parris Island, Caroline du Sud
Drapeau des États-Unis États-Unis[1]
Entraîné par Verne Gagne[1]
Débuts 1972[1]
Fédération(s) American Wrestling Association
National Wrestling Alliance
World Wrestling Federation

Robert Remus (né le 27 août 1948[1]) est un catcheur (lutteur) semi-retraité de la World Wrestling Entertainment mieux connu sous son nom de scène Sgt. Slaughter.

Carrière[modifier | modifier le code]

Entre les années 1970 et les années 1990, Remus a catché pour l'American Wrestling Association, la National Wrestling Alliance et la World Wrestling Federation.

Slaughter a tenu de nombreux titres régionaux dès le début de sa carrière, il a connu son premier véritable succès à la NWA en prenant le titre de champion du monde en équipe avec Don kernodle. Durant la fin des années 1980, Remus travailla pour la AWA en portant un masque et avec le nom Super Destroyer Mark II managé par Lord Alfred Hayes.

World Wrestling Federation (1980–1984)[modifier | modifier le code]

En 1980, il signe avec la WWF. Il s'est rapidement fait connaître grâce à la puissance de sa prise "cobra clutch". Il devient concurrent au World Wrestling Federation Heavyweight Championship.

En fin 1981, il rejoint Mid Atlantic Wrestling et remporte le NWA Heavyweight Title et le NWA World Tag Team Titles avec comme partenaire Don Kernodle.

Il revient ensuite à la WWF jusqu'en fin 1984, où il ira à la AWA.

American Wrestling Association (1985–1990)[modifier | modifier le code]

En 1985, il arrive à la fédération American Wrestling Association (AWA) et devient le AWA Amérique Heavyweight Champion en battant Larry Zbyszko peu de temps après son arrivée. Puis, il défendra son titre face à des lutteurs comme Zbyszko, Boris Zukhov, Kamala, Boris Zukhov, et Nick Bockwinkel. Plus tard, il contestera Stan Hansen pour le titre AWA. Il a aussi participé à l'éphémère Pro Wrestling USA Promotion.

En 1988, Slaughter retourne à la lutte à la AWA. Il devient concurrent pour le AWA World title.

World Wrestling Federation (1990–2002)[modifier | modifier le code]

À Summerslam 1990 Slaughter fait son retour à la World Wrestling Federation et effectue un hell turn en disant qu'il avait tourné le dos aux Etats-Unis.

Au Royal Rumble 1991, il remporte son premier et unique titre de la WWF en battant The Ultimate Warrior, mais a WrestleMania VII, il fait face à Hulk Hogan et perd le match ainsi que le titre.

World Wrestling Entertainment (2005–2009)[modifier | modifier le code]

À Vengeance 2007, il participe à son premier match de championnat depuis 1991. Lors de la soirée, il perd aux côtés de Jimmy Snuka face à Deuce 'N Domino.

Son dernier match fut à WWE Raw, contre Randy Orton.

Il apparait ensuite à SmackDown lors du mariage de Bobby Lashley et Kristal. Le 10 août 2009, il est le présentateur d'un soir de l'émission Raw à Calgary, Alberta, Canada.

Apparitions (2010-...)[modifier | modifier le code]

Lors du Raw old school du 15 novembre 2010, il perd contre Jack Swagger.
Il apparaît a Capitol Punishment où il discute avec un faux Barack Obama. Il a un match lors de l'édition de la Raw Roulette contre Jack Swagger mais il perd le match, Swagger l'agresse mais Evan Bourne le sauve. Il apparut lors de Tribute to the troops 2011 avec Zack Ryder. Il était présent lors du WWE SmackDown Blast from past, où il est intervenu dans le match entre son ami Jim Duggan et Hunico alors que Hunico et Camacho allaient attaquer Jim Duggan en même temps, ce dernier l'appelle en renfort, à la fin du match, il porte son cobra clutch à Hunico. Il est aussi intervenu, avec toutes les légendes dans le match où Sheamus et Mean Gene Okerlund affrontaient Alberto Del Rio et Daniel Bryan. Il porte à nouveau son Cobra clutch à Ricardo Rodriguez après que les autres légendes l'aient passé à tabac. Lors du Raw du 31 décembre 2012, il perd face à Antonio Cesaro pour le WWE US Championship. Lors du Raw du 2 janvier 2014, il arbitre le match de The Great Khali et de Damien Sandow et attaque ce dernier.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Sgt. Slaughter lors d'un combat contre Kamala en 2009.

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • NWA Tri-State
    • NWA United States Tag Team Championship (Tri-State version) (1 fois)avec Buck Robley

Autres médias[modifier | modifier le code]

Il fait partie des légendes du jeu vidéo WWE Legends of WrestleMania et du jeu WWE All Stars

Il est le seul catcheur a avoir sa figurine éditée dans G.I. Joe.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f (en) « Profil du Sergent Slaughter », sur Online World of Wrestling (consulté le 16 août 2009)
  2. (en) AWA America's Title history sur solie.org
  3. (en) AWA British Empire Heavyweight Title history sur solie.org
  4. (en) NWA Central States Heavyweight Title history sur wrestling-titles.com
  5. (en) NWA Canadian Heavyweight Title (Toronto) history sur wrestling-titles.com
  6. (en) NWA/WCW United States Heavyweight Title history sur wrestling-titles.com
  7. (en) NWA World Tag Team Title (Mid-Atlantic/WCW) history sur wrestling-titles.com
  8. (en) « Pro Wrestling Illustrated Top 500 19961 », sur Wrestling Information Archive (consulté le 22 juin 2009)
  9. (en) « Pro Wrestling Illustrated - Most Improved Wrestler of the Year (1972-2007) », sur Wrestling Information Archive (consulté le 22 juin 2009)
  10. (en) « Pro Wrestling Illustrated - Most Hated Wrestler of the Year (1972-2007) », sur Wrestling Information Archive (consulté le 22 juin 2009)
  11. (en) « Pro Wrestling Illustrated's Top 100 Tag Teams of the PWI Years », sur Wrestling Information Archive (consulté le 22 juin 2009)
  12. (en) WWWF/WWF/WWE World Heavyweight Title history sur wrestling-titles.com
  13. (en) WWF/WWE Hall of Fame inductees sur wrestling-titles.com

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :