American Horror Story

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

American Horror Story

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Logo original de la série.

Titre original American Horror Story
Autres titres
francophones
Histoire d'horreur (Drapeau : Québec Québec)
Genre Série d'horreur, dramatique, fantastique
Création Ryan Murphy
Brad Falchuk
Production Alexis Martin Woodall
Patrick McKee
Acteurs principaux Sarah Paulson
Evan Peters
Jessica Lange
Frances Conroy
Angela Bassett
Musique James S. Levine
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine FX
Nb. de saisons 4
Nb. d'épisodes 38 (liste)
Durée 42-45min
45-50 (saison 3)
64min (premier et deuxième épisode/saison 4)
Diff. originale 5 octobre 2011 – en production
Site web http://www.fxnetworks.com/ahs

American Horror Story ou Histoire d'horreur au Québec est une série télévisée dramatique et d'horreur américaine créée et produite par Ryan Murphy et Brad Falchuk, diffusée depuis le 5 octobre 2011 sur la chaîne FX et au Canada depuis le 31 octobre 2011 sur FX Canada[1].

En France, la série est diffusée depuis le 5 mai 2012 sur la chaîne Ciné+ Frisson[2] (appartenant au groupe Canal+) et à compter du 11 avril 2013 sur Série Club[3]. Au Québec, depuis le 13 septembre 2012 sur AddikTV[4]. Toutefois, elle reste encore inédite dans les autres pays francophones.

Synopsis[modifier | modifier le code]

American Horror Story est une série en anthologie, construite en saisons indépendantes.

1120 Westchester Place, Los Angeles, Californie

Saison 1 : American Horror Story: Murder House [modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 1 d’American Horror Story.

La première saison de la série est centrée autour de la famille Harmon composée de Ben, Vivien et Violet. Peu après que Vivien a fait une fausse couche et que Ben l'ait trompée avec l’une de ses étudiantes, les Harmon décident de quitter Boston et achètent une maison victorienne à Los Angeles.

À leur arrivée, ils apprennent que le précédent propriétaire de la demeure a été tué par son petit ami, qui s’est suicidé après le meurtre. Moira O'Hara, une étrange femme de ménage s’occupant de la maison depuis des années se présente à la famille dès le début de la série pour reprendre son travail. La maison subit de fréquentes visites de la voisine Constance et de sa fille trisomique Adélaïde qui semble être attachée à la maison et à son passé ainsi que le harcèlement d'un ancien propriétaire au corps ravagé par le feu et à tendances psychotiques, Larry Harvey.

Ben, psychiatre, a pour patient le jeune Tate Langdon probablement atteint de schizophrénie, qui noue vite des liens avec Violet. La famille Harmon réalise que leur nouvelle vie devient peu à peu leur pire cauchemar, habitant dans une maison cachant de terribles secrets…

Saison 2 : American Horror Story: Asylum[modifier | modifier le code]

La deuxième saison est centrée sur l'asile psychiatrique de Briarcliff, dirigé de main de fer en 1964 par Sœur Jude (Judy Martin pour l'état civil), une nonne autoritaire et sadique qui prend sa mission très à cœur, cherchant la rédemption pour une faute passée. Elle est aidée dans cette tâche par la jeune et naïve Sœur Mary-Eunice et le Dr Arthur Arden, un médecin au passé obscur qui s'adonne à des expérimentations perverses. L'établissement est sous les ordres d'un prêtre charismatique, arriviste et peu scrupuleux, Monseigneur Timothy Howards.

La région est en émoi : la police pense avoir enfin arrêté le terrible meurtrier psychopathe Bloody Face. Le malheureux Kit Walker, dont l'épouse Alma a disparu dans des circonstances très étranges, est suspecté et accueilli à Briarcliff. Le fait qu'il soit persuadé d'avoir été enlevé par des extra-terrestres la nuit du meurtre ne plaide pas en sa faveur. Le Dr Oliver Thredson, un psychiatre aux méthodes plus modernes que celles de Sœur Jude, est chargé de son expertise psychiatrique. De son évaluation dépend le sort de Kit : la chaise électrique ou l'internement à vie.

L'arrivée médiatique de « Bloody Face » à Briarcliff y attire Lana Winters, une jeune journaliste homosexuelle qui cherche à faire ses preuves. Sa curiosité est rapidement punie et elle se retrouve elle-même internée. C'est Grace, enfermée pour avoir tué sa propre famille, qui sert de guide aux deux nouveaux arrivants.

Alors que Kit, Lana et Grace vont tenter de s'échapper, le Diable va se glisser à l'intérieur de Briarcliff, et il n'est qu'une des terrifiantes menaces sur les patients.

Saison 3 : American Horror Story: Coven[modifier | modifier le code]

« Coven » raconte l’histoire secrète des sorcières et de la sorcellerie en Amérique. Plus de 300 ans ont passé depuis les jours turbulents des procès des sorcières de Salem et celles qui ont réussi à s’échapper font désormais face à l’extinction. Des attaques mystérieuses contre leur espèce s’intensifient et les jeunes filles sont envoyées dans une école spéciale à la Nouvelle-Orléans pour qu’elles puissent apprendre à se protéger. C'est alors qu'arrive Zoé, jeune sorcière portant un lourd héritage magique. Face aux agressions récentes Fiona, absente depuis longtemps refait surface dans la ville et elle est déterminée à protéger l’assemblée de sorcières (le coven) et à décimer quiconque se mettra sur son chemin. Mais le danger et l'animosité ambiante ne viennent pas seulement de l'extérieur mais des rivalités et rancœurs entre sorcières elles-mêmes. Cette saison se déroule à notre époque et dans les années 1830.

Saison 4 : American Horror Story : Freak Show[modifier | modifier le code]

Cette quatrième saison prend place en 1952, dans la ville de Jupiter, en Floride. Elle se concentre autour de l’une des rares foires aux monstres les plus subsistantes des années 1950 et du dévouement de ses membres qui font tout pour maintenir leur « entreprise » en vie. L’arrivée en ville de cette troupe de curiosités coïncide avec l’étrange apparition d’une sombre entité qui menace sauvagement la vie des habitants de la ville et des « monstres », comme ces artistes sont dénommés. Une focalisation est effectuée sur le conflict opposant les « monstres » de ce cirque et les « forces maléfiques » extérieures, qui ne les comprennent pas. Cette saison met également en scène un « clown maléfique » et une « femme à barbe ».

Distribution[modifier | modifier le code]

Première saison (Murder House)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 1 d’American Horror Story.

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Jessica Lange l'une des actrices principales des saisons d'American Horror Story.

Acteurs récurrents[modifier | modifier le code]

Deuxième saison (Asylum)[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs récurrents[modifier | modifier le code]

Troisième saison (Coven)[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs récurrents[modifier | modifier le code]

Sources V. F. : RS Doublage[5] et Doublage Séries Database[6]

Quatrième saison (Freakshow)[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs récurrents[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Conception[modifier | modifier le code]

Les créateurs Murphy et Falchuck commencent à travailler sur American Horror Story avant le début de la production de la série Glee, diffusée sur Fox[7]. Murphy souhaite alors faire une série à l'opposé de ce qu'il a déjà fait auparavant, et commence donc son travail sur cette série. Il déclare « Nous faisons quelque chose de pur, gentillet, optimiste et pas cynique, je voulais faire quelque chose qui puise dans les différents aspects de ma personnalité[7],[8]. » Falchuck est intrigué par l'idée d'apporter un œil nouveau sur le genre de l'horreur, expliquant que leur but principal en créant la série est d'effrayer les téléspectateurs. « Vous voulez que les gens soient déstabilisés après le visionnage », dit-il[9]. Le ton très sombre donné à la série est inspiré du feuilleton Dark Shadows, que la grand-mère de Murphy le forçait à regarder quand il était plus jeune, afin de l’endurcir[10].

Développement[modifier | modifier le code]

En février 2011, FX annonce la commande d'un pilote d'une possible série de Ryan Murphy et Brad Falchuck, écrite également par les deux hommes et dirigée par Ryan Murphy. Dante Di Loreto est annoncé comme producteur exécutif. La série commence à être produite en avril 2011[11]. Le 18 juillet 2011, FX annonce officiellement que le projet est devenu une série[12]. Le 3 août 2011 est annoncé la participation de Tim Minear, Jennifer Salt, James Wong et Jessica Sharzer en tant que scénaristes[13]. Les principaux thèmes abordés sont : le sexe, la violence, l'adultère, l'horreur.

Le 31 octobre 2011, une deuxième saison de 13 épisodes est annoncée par FX[14]. Le créateur de la série annonce que la deuxième saison n'aura aucun rapport avec la première, les héros seront de nouveaux personnages, l'intrigue sera différente et le casting sera en partie renouvelé. Le concept de la maison hantée est lui aussi abandonné[15]. Ryan Murphy donne tout de même un indice concernant le secret de la deuxième saison : celui-ci se trouve durant l'épisode 11 s'il est regardé image par image[16]. Cette annonce entraîne de nombreuses suppositions concernant la deuxième saison[17], et les nombreuses images apparaissant quelques instants durant l'épisode entretiennent le mystère (Vivien se trouve en hôpital psychiatrique ). Le 1er août 2012, Ryan Murphy annonce que la seconde saison aura un titre différent (Asylum)[18].

Tournage[modifier | modifier le code]

L'épisode pilote de la première saison est tourné sur place, dans une maison au Country Club Park, à Los Angeles en Californie, qui sert finalement de maison hantée et de scènes de crimes dans la série. Construite aux alentours de 1908 par l'architecte Alfred Rosenheim, la maison de style victorien servait précédemment de couvent[19],[20],[21]. La série est filmée à partir d’une réplique exacte de la maison[22]. Certains détails comme les vitraux et les luminaires en bronze ont été recréés pour préserver le style de la maison[20]. En raison d'un planning très chargé, le tournage de l'épisode pilote prend du retard, les cocréateurs Ryan Murphy et Brad Falchuk travaillant sur une autre série : Glee.

Le tournage de la saison 2 se déroule en partie à Hidden Valley à Los Angeles, Californie, les saisons 3 et 4, à la Nouvelles-Orléans.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Drapeau des États-Unis États-Unis : NC
Drapeau de la France France : déconseillé aux moins de 16 ans
Source : IMDB[23]

Générique d'ouverture[modifier | modifier le code]

Le générique d'ouverture de la première saison est créé par Kyle Cooper et sa compagnie Prologue, également à l'origine du générique d'ouverture de la série The Walking Dead diffusée sur AMC. La musique du générique est composée par Cesar Davila-Irizarry et Charlie Clouser[24]. La séquence se déroule dans le sous-sol de la maison et inclut des photographies de jeunes enfants, des fœtus en pots, des squelettes, une robe de baptême flottant dans le noir et une silhouette tenant un taille-haie ensanglanté. Murphy décrit le générique comme un « mini-mystère » et précise que « Lorsque vous aurez vu le neuvième épisode de cette saison, chaque image [du générique] aura été expliquée »[25]. »

Tout en gardant la même musique, les images du générique changent à chaque saison.

Campagne promotionnelle[modifier | modifier le code]

  1. Pour la promotion de la série, FX lance une campagne de « l'appel de la maison », grâce à laquelle des spectateurs, chez eux, peuvent s'inscrire et rencontrer des personnages de la série[26]. Avant le lancement de la première saison « Murder House », FX publie plusieurs indices/teasers pour mettre la série en lumière. Ces indices sont présentés sur la chaîne YouTube de la série. Dix indices sont publiés en tout, intitulés « Violoncelle (Cello) », « Bébé (Baby) », « Couples (Couples) », « Cercueil (Coffin) », « Repose en bas (Lying Down) », « Feu (Fire) », « Escaliers (Stairs) », « Fondre (Melt) », « Violoncelle rouge (Red Cello) » et « Choc par le latex (Rubber Bump[27]) ».
  2. Pour la seconde saison « Asylum », le même concept sera utilisé. « Blue Coat », « Hydrobath », « White Rose », « Ascend », « Glass Prison », « Red Rave », « White Rave », « Taste », « Bandages », « Fork », « Stitches », « Save Us », « Hellevator », « Veiled », « Exam », « The Woods », « Spiral », « Awakening », « Door », « Face », ainsi que la série de reportages « Inside the ASYLUM »
  3. La campagne promotionnelle de la troisième saison « Coven », qui débute en août 2013, les vidéos suivantes sont publiées sur la page officielle de la série : « Detention », « Pins & Needles », « Staircase », « Stakes », « Coffin », « Initiation » où l'on peut apercevoir les différents personnages, « Pins », « Slither », « Burn » (qui est la bande-annonce du premier épisode Bitchcraft), « Mythology (seconde bande annonce de l'épisode 1)» « Laveau », « Voodoo », « Voodoo Queen », « Study Hall », « Hair Don't », « Writhing », « Spellbound », « The Stand », « Black Hat », « Bullhorn », « Minotaur », « Mythology » (la deuxième bande-annonce du premier épisode). Ainsi que deux mini-reportage, sur le Vaudou & La Nouvelle-Orléans et « Inside the Coven »
  4. Pour la quatrième saison « Freak Show » : une campagne promotionnelle de teasers (en général de 10 à 15sec) débute fin août jusqu'à octobre 2014 : « Admit One », « Lick », « Spotlight », « Caged », « Head to Toe », « Twisted Smile », « Open Wide », « Sword Swallow », « Voyeur (Extended Trailer) », « Sword Girl », « Big and Small », « Extremes », « Peek a Boo », « Twisted Swinger », « Back to Back », « Two Faced », « Trapeze », « Tweaked Clown », « Wrapped », « Let it Out », « Hand in Hand », « Strange Twist » ainsi qu'un reportage en plusieurs parties « Inside the FREAK SHOW ». Le hashtag « #WirSindAlleFreaks » (Nous sommes tous des Monstres) est également utilisé pour la campagne.

Liste des épisodes[modifier | modifier le code]

Première saison : MURDER HOUSE (2011)[modifier | modifier le code]

  1. La Maison (Pilot)
  2. Intrus (Home Invasion)
  3. La Maison de l'horreur (Murder House)
  4. Halloween, Première partie (Halloween: Pt. 1)
  5. Halloween, Deuxième partie (Halloween: Pt. 2)
  6. Monsieur le porc (Piggy Piggy)
  7. Propriété à vendre (Open House)
  8. L'Homme en latex (Rubber Man)
  9. Le Dahlia noir (Spooky Little Girl)
  10. L'Aveu (Smoldering Children)
  11. La Naissance (Birth)
  12. Trois Ans plus tard (Afterbirth)

Deuxième saison : ASYLUM (2012)[modifier | modifier le code]

  1. Bienvenue à Briarcliff (Welcome to Briarcliff)
  2. Exorcisme (Tricks and Treats)
  3. La Tempête (Nor'easter)
  4. Anne Frank, Première partie (I Am Anne Frank: Pt. 1)
  5. Anne Frank, Deuxième partie (I Am Anne Frank: Pt. 2)
  6. Les Origines de la Monstruosité (The Origins of Monstrosity)
  7. L'Ange noir (Dark Cousin)
  8. Une nuit pas très Sainte (Unholy Night)
  9. Expériences (The Coat Hanger)
  10. La Mort du Diable (The Name Game)
  11. Le Lait Maternel (Spilt Milk)
  12. Continuum (Continuum)
  13. L'Orage qui menace (Madness Ends)

Troisième saison : COVEN (2013)[modifier | modifier le code]

Le 15 novembre 2012, la série est renouvelée pour une troisième saison, diffusée depuis le 9 octobre 2013 sur FX aux États-Unis et au Canada.

  1. Les sorcières de la Nouvelle-Orléans (Bitchcraft)
  2. Résurrection (Boy Parts)
  3. Succession (The Replacements)
  4. Petites farces entre amies (Fearful Pranks Ensue)
  5. Brûle, Sorcière, Brûle! (Burn, Witch, Burn!)
  6. L'Homme à la hâche (The Axeman Cometh)
  7. Tous Morts (The Dead)
  8. La Prise Sacrée (The Sacred Taking)
  9. Chasseur de Sorcières (Head)
  10. Voie Céleste, Voie Démoniaque (The Magical Delights of Stevie Nicks)
  11. La Protection de l'Assemblée (Protect the Coven)
  12. Vas en Enfer (Go to Hell)
  13. Les Sept Merveilles (The Seven Wonders)

Quatrième saison : FREAK SHOW (2014)[modifier | modifier le code]

Le 6 novembre 2013, la série est renouvelée pour une quatrième saison[28] prévue pour le 8 Octobre 2014.

  1. titre français inconnu (Monsters Among Us) (64 minutes)
  2. titre français inconnu (Massacres and Matinees) (64 minutes)
  3. titre français inconnu (Edward Mordrake: Pt. 1)
  4. titre français inconnu (Edward Mordrake: Pt. 2)
  5. titre français inconnu (Pink Cupcakes)
  6. titre français inconnu (Bullseye)
  7. titre français inconnu (Test of Strength)
  8. titre français inconnu (Blood Bath)
  9. titre français inconnu (The Fat Lady Sings)
  10. titre français inconnu (titre original inconnu)
  11. titre français inconnu (titre original inconnu)
  12. titre français inconnu (titre original inconnu)
  13. titre français inconnu (titre original inconnu)

Cinquième saison (2015)[modifier | modifier le code]

Le 13 octobre 2014, la série est renouvelée pour une cinquième saison prévue pour Octobre 2015.

American Crime Story (2015)[modifier | modifier le code]

En Octobre 2014, Ryan Murphy &FX annoncent vouloir agrandir la franchise American Horror Story, avec une toute nouvelle série en anthologie basée sur de vraies affaires criminelles, American Crime Story. La première saison de 10 épisodes, sous-titré 'The People Vs. O.J. Simpson' (basé sur le livre The Run of His Life: The People V. O.J. Simpson, écrit par Jeffrey Toobin.) se focalisera sur O.J. Simpson, un ancien joueur de football américain qui était accusé d’avoir assassiné son ex-femme. Le tournage commencera à Los Angeles, en janvier[29].

Accueil[modifier | modifier le code]

Audiences[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis[modifier | modifier le code]

L'épisode pilote est regardé par 3,2 millions de téléspectateurs pour la plupart âgés de 18 à 49 ans[30], et totalisa 5,2 millions de vues en comptant la rediffusion[31]. Le classement de la série s'améliore au fur et à mesure de sa diffusion : le septième épisode rassemble 3,06 millions de spectateurs ; un exploit pour un épisode de milieu de saison[32],[33],[34].

La première saison de la série a réuni en moyenne 2,82 millions de téléspectateurs aux États-Unis, et 2,53 millions de téléspectateurs pour la deuxième saison. Le premier épisode de la saison 3 réalise un record historique avec plus de 5,5 millions de téléspectateurs, le 2e épisode de la saison 3 a rassemblé 4.5 millions de télespectateurs et le 3e épisode 3.8 millions de fidèles.

Réception critique[modifier | modifier le code]

American Horror Story reçoit généralement des avis positifs venant des critiques. Le premier épisode obtient un score de 62 sur 100 sur Metacritic basé sur 29 critiques (du 1er épisode, les épisodes suivants ayant eu des critiques globalement meilleures[35],[36]). Ken Tucker d'Entertainment Weekly note l'épisode pilote B+, écrivant : « AHS tente de nous effrayer, avec beaucoup de cris, secousses, sexe, visages décomposés, comportements psychotiques et bébés morts[37] ». Chuck Barney du San Jose Mercury News dit : « Beaucoup de séries TV s’effacent de votre mémoire assez rapidement. Cette série va hanter vos rêves[38] ». Hank Stuever du The Washington Post dit dans sa critique : « Exagérer les choses est l’un des principaux défauts de Murphy, mais cette série a un style captivant et vertigineux[39] ». Mike Hale du New York Times qualifia AHS comme : « une série adulte culte, mélangeant le succès des séries True Blood et The Walking Dead[40] ». Les critiques ne furent pas toutes favorables : Alan Sepinwall de HitFix attribua un D−, commentant : « La série perd pied avec la réalité, et son accumulation de bruits et de personnages étranges ne vous permettra pas d’oublier cette série, bien que beaucoup le souhaiteraient »[41]. Mary McNamara du Los Angeles Times écrivit une critique mitigée, expliquant : « tout s’effondre à chaque occasion » mais qu’il est « dur de détourner les yeux[42] ».

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nomination[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Eagerly-awaited sneak peek of FX Canada series American Horror Story delivers with 1 million viewers on Citytv monday night », sur Rogers Media consulté le 26 octobre 2011.
  2. « Diffusion à partir du 5 mai 2012 sur Ciné+ Frisson » sur Programme-tv, consulté et mis en ligne le 5 août 2012.
  3. http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18621620.html.
  4. « Quebecor Média : la saison des lancements se termine » sur Infopresse.com, mis en ligne le 15 juin 2012.
  5. a, b et c « Fiche du doublage de la série » sur RS Doublage, consulté le 2 mars 2012, m-à-j le 10 mars 2014
  6. a, b, c et d « Deuxième fiche du doublage de la série » sur Doublage Séries Database, consulté le 2 août 2012, m-à-j le 20 mars 2014.
  7. a et b (en) Tim Stack, « 'American Horror Story' co-creator Ryan Murphy talks premiere, his favorite scene, and identity of Rubber Man -- EXCLUSIVE », Entertainment Weekly,‎ 5 octobre 2011.
  8. (en) Steve Nash, « American Horror Story Interview: “People Want To Be Scared” », SFX,‎ 5 novembre 2011.
  9. (en) Brian Juergens, « Ryan Murphy and Brad Falchuk Talk "American Horror Story": Blood, Infidelity, and Zachary Quinto », AFTERELTON,‎ 3 octobre 2011.
  10. (en) Josef Adalian, « Ryan Murphy Talks American Horror Story », Vulture,‎ 6 août 2011.
  11. (en) Daniel Fienberg, « FX orders American Horror Story from Glee pair », Entertainment Weekly,‎ 17 février 2011 (consulté le 17 février 2011).
  12. (en) « FX Orders American Horror Story to series », consulté le 18 juillet 2011.
  13. (en) Lesley Goldberg, « American Horror Story Adds Tim Minear, 3 More Writers (Exclusive) », The Hollywood Reporter,‎ 3 août 2011 (consulté le 3 août 2011).
  14. (en) Daniel Frankel, « American Horror Story gets season 2 order from FX », Reuters (consulté le 19 novembre 2011).
  15. « Que vont devenir les acteurs de la première saison » sur Ozap.com.
  16. (en) « Season two: Secret » sur Insidetv.ew.com.
  17. (en) « Season two » sur TheInsider.com.
  18. (en) « American Horror Story sets title for second season » sur Deadline.com, consulté le 2 août 2012.
  19. Où est la maison utilisée dans la série sur Hollywoodinside.net, consulté le 20 décembre 2011.
  20. a et b (en) David A. Keeps, « Set pieces: The haunted house of American Horror Story », Latimes,‎ 31 octobre 2011 (consulté le 5 novembre 2011).
  21. (en) Adrian Glick Kudler, « American Horror Story gave Alfred Rosenheim house in country club park an early Halloween costume », Curbed.com,‎ 4 octobre 2011 (consulté le 13 octobre 2011).
  22. (en) Jen Chaney, « Connie Britton on American Horror Story, Friday Night Lights and what she learned from Rob Zombie », Washingtonpost.com,‎ 5 octobre 2011 (consulté le 13 octobre 2011).
  23. « Informations techniques » sur IMDB, consulté le 2 août 2012.
  24. (en) Tim Stack, « American Horror Story: Watch the terrifying opening credits sequence -- EXCLUSIVE VIDEO », Entertainment Weekly,‎ 28 septembre 2011.
  25. (en) Michael Crider, « American Horror Story opening credits are totally creepy [Updated] », Screenrant.com,‎ 3 août 2011 (consulté le 29 septembre 2011).
  26. (en) Jesse Carp, « American Horror Story continues creepy promos plus a horror house call campaign », Television Blend,‎ 10 août 2011 (consulté le 10 août 2011).
  27. (en) Jesse Carp, « American Horror Story promos are creepy clues », Television Blend,‎ 5 août 2011 (consulté le 5 août 2011).
  28. (en) « FX Orders Fourth Installment of Emmy(R) and Golden Globe(R) Award Winning American Horror Story Franchise », consulté le 6 novembre 2013.
  29. (en) « ‘American Horror Story’ Companion Series ‘American Crime Story’ From Ryan Murphy Set At FX – O.J. First Topic », sur deadline.com (consulté le 08 Octobre 2014)
  30. (en) Robert Seidman, « Wednesday cable: American Horror Story premiere, South Park return top MLB playoffs + Ghost Hunters, Nick Swardson and more », Zap2It,‎ 6 octobre 2011.
  31. (en) Robert Seidman, « American Horror Story scares up 3.2 million viewers in premiere telecast », Zap2It,‎ 6 octobre 2011.
  32. (en) Bill Gorman, « Wednesday cable ratings: American Horror Story series high edges South Park + Psych, Daily Show, Ultimate Fighter and more », Zap2It,‎ 28 octobre 2011 (consulté le 29 octobre 2011).
  33. (en) Bill Gorman, « Wednesday cable ratings: American Horror Story series high + South Park + Psych, Real World, Ultimate Fighter, Mythbusters and more », Zap2It,‎ 17 novembre 2011.
  34. (en) « American Horror Story surges to series highs in multiple demos », The Futon Critic,‎ 17 novembre 2011.
  35. (en) « American Horror Story: Season 1 reviews », IGN UK (consulté le 11 décembre 2011).
  36. (en) « American Horror Story: Season 1 », Metacritic (consulté le 2 octobre 2011).
  37. (en) Ken Tucker, « American Horror Story », Entertainment Weekly (consulté le 28 septembre 2011).
  38. Chuck Barney, « Chuck Barney: Scary, sexy 'American Horror Story' gets its freak on » (consulté le 30 septembre 2011).
  39. (en) Hank Stuever, « 2011 TV season: Few smooth takeoffs, many bumpy arrivals », The Washington Post,‎ 21 septembre 2011.
  40. (en) Mike Hale, « They said it had good bones », The New York Times,‎ 4 octobre 2011.
  41. (en) Alan Sepinwall, « Review: FX's American Horror Story an overwrought mess », HitFix,‎ 4 octobre 2011.
  42. (en) Mary McNamara, « TV review: American Horror Story on FX », The Los Angeles Times,‎ 5 octobre 2011.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]