Parc de loisirs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Complexe de loisirs.

Un parc de loisirs est un espace de loisirs en plein air fournissant des activités culturelles, de loisirs et de divertissements.

Typologie[modifier | modifier le code]

On distingue des types particuliers de parc de loisirs qui sont :

  • les Aquariums publics sont des établissement ouvert au public pour l'observation des espèces aquatiques dans des aquariums exposés dans un but commercial ou éducatif.
  • les base de plein air et de loisirs sont des complexes réunissant, les éléments nécessaires à favoriser la pratique des sports et activités de plein air et d’étude culturelle.
  • les parcs scientifiques, qui mélangent sciences et attractions (Océanopolis, Cité des sciences et de l'industrie)... ;
  • les parcs animaliers, parcs safaris, parcs zoologiques ou parcs d'attractions et animaliers), qui peuvent mélanger zoo et attractions, souvent sur le thème de la nature, des animaux... ;
  • les parcs aquatiques, ne comportant que des activités aquatiques, piscines à vagues, piscines munies de jeux d'eaux, de toboggans, de différents bassins... ;
  • les parcs de loisirs à thèmes, où le visiteur est immergé dans un thème donné (cinéma, far west, fantaisie...) au moyen notamment de décors, de musique... ;
  • les Parc d'attractions (du modèle de fêtes foraines) proposant des manèges ou des attractions qui forment l'équivalent d'une fête foraine sédentaire ;
  • les parcs d'aventure, qui peuvent proposer des activités acrobatiques, de l'accrobranche, de la tyrolienne, des parcours aventures, du tir à l'arc... ;
  • les parcs de miniatures, offrant au visiteur des reproductions à l'échelle miniature de bâtiments, de monuments ou de lieux populaires.
  • Parc national et Parc naturel régional : portion de territoire classée par décret à l'intérieur de laquelle la faune, la flore et le milieu naturel en général sont protégés de l'action de l'homme.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Un parc de loisirs est parfois la pièce maîtresse d'un domaine plus vaste pouvant comprendre des hébergements en hôtels, hôtellerie ou hôtellerie de plein air, des commerces, d'autres activités de loisirs en périphérie du parc et parfois même d'autres parcs. On parle alors de complexe de loisirs ou de resort. Le complexe de Walt Disney World Resort en est un bon exemple.

Il existe aussi une différence importante entre un simple parc d'attractions et un parc à thèmes ou parc thématique. Ce dernier comporte une décoration, une architecture/scénographie particulière lui conférant un caractère souvent unique. Ses attractions peuvent être aussi dotées d'une scénarisation particulière devenant ainsi de véritables aventures ou expériences.

Le concept de parc à thèmes a réellement été défini par Walt Disney à la création du premier Disneyland. On peut cependant considérer Luna Park (Coney Island), 1903, qui reproduisait un voyage sur la Lune, voire la Redoute Chinoise de Paris, 1781, comme des antécédents des parcs à thèmes.

La création de ce concept a donné aussi naissance à une nouvelle discipline : l'imagineering ou Imaginiérie en français.

La viabilité des parcs de loisirs est assurée lorsque 60 % des primovisiteurs reviennent (clients appelés revisiteurs)[1].

En 2008, un centre culturel ou scientifique et tout ce qui s'y apparente en France ne peut pas être désigné par parc de loisirs. Ce terme est communément compris comme parc de divertissements familiaux, ce qui exclut les loisirs purement intellectuels. Veuillez noter l'emploi conscient de l'expression « purement intellectuels » dans la phrase précédente qui souligne l'avènement prochain de parcs de loisirs médiatisant la culture tels que le projet virtuel Spyland ou, dans une moindre mesure, London Dungeon à Londres.

Manège forain, mars 2006

Economie[modifier | modifier le code]

En france le Syndicat national des espaces de loisirs, d'attractions et culturels regroupe plus de 150 espaces de loisirs à but lucratif

En Amérique[modifier | modifier le code]

Principaux parcs de loisirs aux États-Unis[modifier | modifier le code]

  • Parcs Disney
  • Parcs Universal Studios
  • Parcs Cedar Fair
  • Parcs Six Flags

Principaux parcs de loisirs au Canada[modifier | modifier le code]

En Europe[modifier | modifier le code]

Principaux parcs de loisirs de France[modifier | modifier le code]

En 2013, la France compte près de 340 parcs d'animations en tout genre et environ 600 parcs de loisirs ou d'attractions pour quelque 20 millions de visiteurs par an[2].

La France compte un complexe de parcs de loisirs à l'envergure internationale : Disneyland Paris. D'origine privée ou publique, le Parc Astérix, le Puy du Fou et le Futuroscope ont un rayonnement national élargi. Les parcs Walibi, La Mer de Sable, Nigloland, Le Pal ou Bagatelle relèvent d'une fréquentation plus locale.

Les différents parcs aquatiques (Aqualand), le Marineland d'Antibes, certains aquariums (Aquarium de La Rochelle, Océanopolis...), les grands zoos (Thoiry, Palmyre, Peaugres, réserve africaine de Sigean, Beauval), les différents parcours aventure en forêt, les parcs de labyrinthes ou de maquettes (France Miniature, Mini-Châteaux Val de Loire), Vulcania, Terra Botanica ou la cité de l'espace se situent dans une situation intermédiaire. Ils profitent de l'attrait touristique de leur région ou relèvent d’initiatives locales afin de mieux promouvoir, à l'échelle nationale, leur territoire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alain Bédouet, « Le succès des parcs de loisirs en France », émission Le téléphone sonne sur France Inter, 11 avril 2012
  2. Guy Lagache, « Parcs d'attractions, fêtes foraines : la bataille des loisirs », émission En quête d'actualité sur D8, 4 juin 2014, 30 min 55 s.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]