Trolley park

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Aux États-Unis, les trolley parks émergèrent au XIXe siècle. Ces lieux de détentes et de récréation étaient placés aux terminus des lignes de transports en commun des grandes villes (tramway, trolleybus…)

Ils furent les premiers parcs de loisirs.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

Entrée du parc Idora Park (en).

Ces Trolley parks furent créés par les compagnies des transports pour donner aux gens une raison d’utiliser leurs services les week-ends. Ces parcs étaient au départ composés d’aires de pique-nique, de pavillons, et proposaient parfois des évènements comme des concerts, des soirées feux d’artifices…

La plupart ajoutèrent des piscines, des carrousels, des grandes roues, des montagnes russes, des promenades en bateau, des restaurants, et d’autres infrastructures, devenant ainsi les premiers parcs d'attractions.

Les premiers parcs d‘attractions[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Coney Island.

Parmi les lieux où émergèrent le plus ce genre de parcs, on compte Coney Island, situé à Brooklyn. On compte la présence des premiers parcs dès 1829. En 1875, un million de passagers utilisaient le Coney Island and Brooklyn Railroad (ligne de tramway hippomobile entre Coney Island et Brooklyn) et en 1876, deux millions visitaient les parcs. Les hôtels et les manèges furent construits pour convenir aux différentes classes sociales qui venaient passer du bon temps. Le premier carrousel fut installé dans les années 1870. Le premier parc d'attractions permanent d'Amérique du Nord ouvrit en 1895 sous le nom de Sea Lion Park, à Coney Island. Il fut le premier à demander un prix d’entrée sous forme de tickets.

En 1897, il fut rejoint par Steeplechase Park et plus tard par Luna Park, en 1903 et Dreamland en 1904.

Le déclin des trolley parks[modifier | modifier le code]

Au début des années 1900, on comptait plus de cent parcs de loisirs à travers le monde (dont de nombreux trolley parks). Toutes les grandes villes possédaient alors un ou plusieurs parcs de ce type. C’était le début de l’âge d’or des parcs d'attractions qui régnât ainsi jusque dans les années 1920. Avec l'augmentation du nombre d'automobiles, les transports en communs furent particulièrement délaissés. Les parcs accessibles en voiture continuèrent d'être visités, de nouveaux furent créés pendant que de nombreux trolleys parks perdaient leur clientèle.

Liste des trolley parks[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]