Disney California Adventure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Disney California Adventure
Logo disney-DCA2010.JPG
Ouverture 8 février 2001
Domaine Disneyland Resort
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Californie
Ville Anaheim
Propriétaire Walt Disney Company
Type de parc Parc à thèmes
Nombre d'attractions Total : 29

Nb de montagnes russes : 2
Nb d'attractions aquatiques : 1

Site Web disneyland.disney.go.com
Coordonnées
géographiques
33° 48′ 28″ N 117° 55′ 09″ O / 33.807752777778, -117.9190777777833° 48′ 28″ Nord 117° 55′ 09″ Ouest / 33.807752777778, -117.91907777778
  Géolocalisation sur la carte : Grand Los Angeles
USA Los Angeles Metropolitan Area location map.svg
Disney California Adventure

Disney California Adventure, ouvert le 8 février 2001, est le second parc du complexe Disneyland Resort. Les deux parcs sont séparés par une esplanade piétonne dont les guichets permettent d'acheter les billets pour les deux parcs.
Ce parc connut une crise d'identité vis-à-vis du public. De nombreux sites internet critiquèrent, à tort ou à raison, le parc, ses thèmes ou son organisation. En effet, à son ouverture, le parc était assez petit et manquait de thématisation. Cependant, depuis son ouverture, Disney a dépensé plus d'un milliard de dollars pour ajouter de nouveaux lands (A Bug's Land, 2004, ou Cars Land, 2012) et remodeler les flux dans le parc pour faciliter son organisation. Avec ces nombreuses améliorations, Disney California Adventure est de plus en plus visité et a une bien meilleure image auprès du public.
Le parc a pour thème la destination touristique qu'est la Californie. Le principe en est « Pourquoi visiter la Californie si on la résume pour vous à côté de Disneyland ? ». Ce sujet fut soutenu par Paul Pressler alors président du complexe puis plus tard de l'ensemble des parcs Disney.

Histoire[modifier | modifier le code]

Une première idée : WestCOT[modifier | modifier le code]

Le projet d'origine, datant de 1991, était de construire WestCOT, une version sur la côte ouest de EPCOT, sur le terrain qui servait de parking à Disneyland. Un autre projet émergea aussi entre temps : le DisneySea à Long Beach. Cependant, il aurait fallu prolonger le monorail de plusieurs dizaines de kilomètres. Disney's California Adventure fut donc construit à la place du parking de surface du premier parc car WestCOT était jugé trop coûteux. Les visiteurs peuvent actuellement garer leur voiture dans un parking de plusieurs étages (économie de place) construit derrière Disneyland. Cette nouvelle structure de parking est l'une des plus grandes du monde, mais nécessite des parkings de surface pour accueillir la foule de la haute saison.

Le projet retenu : Disney's California Adventure[modifier | modifier le code]

Logo du parc Disney California Adventure de 2001 à 2010.

Le 15 mai 2000, Disney annonce l'ouverture pour le 8 février 2001 du second parc du Disneyland Resort, Disney's California Adventure[1].

Le parc n'adopte aucun schéma particulier que ce soit le plan radial de Disneyland, ou la double ellipse d'EPCOT. C'est une succession de carrefours avec des voies parfois en cul-de-sac. Le problème vient du fait qu'il fallait déporter une partie du parc vers l'ouest, à proximité du Disney's Grand Californian Resort, autour du lac artificiel. Les trois principaux points de repères (Grizzly Peak, California Screamin’ et Tower of Terror) sont des voies sans issues. Une partie du parking d'origine existe toujours derrière le parc.

De nouvelles attractions poulaires ajoutées depuis l'ouverture[modifier | modifier le code]

Vue aérienne du parc en 2012.
Le plan actuel du parc.

Depuis 2004 le parc est en voie de « Pixarisation » avec l'ouverture de nombreuses attractions fondées sur les films de Pixar et non ceux de Disney. Tous les autres parcs subissent aussi cela mais moins que Disney's California Adventure.
On peut citer :

En octobre 2007, Disney a annoncé officiellement un profond remaniement du parc et un probable renommage à la fin des travaux prévu en 2012[2]. Ce projet comprend, entre autres, la création d'un land de 48 000 m2 (4,8 ha) sur le thème de Cars (ouvert en 2012) ainsi que la scénarisation de l'entrée sur Hollywood à l'époque où Walt Disney arriva en Californie (en 1923)[3]. Ce projet avait été évoqué par Jim Hill dès juillet 2007 avec en plus un possible land recréant les studios d'Hyperion Avenue[4]. Le 4 novembre 2010, la presse annonce que les travaux d'amélioration du parc forcent la suspension du California Food & Wine Festival pour 2011 et 2012[5].

Le 1er juin 2013, Disney annonce que la cérémonie de première mondiale du The Lone Ranger aura lieu le 22 juin dans le parc Disney California Adventure[6].

Dédicace[modifier | modifier le code]

" Here we pay tribute to the dreamers of the past… the native people, explorers, immigrants, aviators, entrepreneurs and entertainers who built the Golden State. And we salute a new generation of dreamers who are creating the wonders of tomorrow… from the silver screen to the computer screen… from the fertile farmlands to the far reaches of space. Disney's California Adventure celebrates the richness and the diversity of California… its land, its people, its spirit and above all, the dreams that it continues to inspire." - Michael Eisner, 8 février, 2001

" Ici nous rendons hommage aux rêveurs du passé… les autochtones, explorateurs, immigrants, aviateurs, entrepreneurs et artistes qui ont construit l'État Doré. Et nous saluons une nouvelle génération de rêveurs qui sont en train de créer les merveilles de demain… de l'écran de cinéma à l'écran d'ordinateur… des terres agricoles fertiles, aux étendues éloignées de l'espace. Disney's California Adventure célèbre la richesse et la diversité de la Californie… sa terre, son peuple, son esprit et par dessus tout, les rêves qu'il continue à inspirer." - Michael Eisner, 8 février 2001

Le parc à thèmes[modifier | modifier le code]

Disney California Adventure est découpé en huit parties, sept étant inspirées des différents aspects de l'État de Californie. Les différentes sections du parc sont très différentes les unes des autres : par exemple, à Condor Flats, il n'est question que de création humaine, alors qu'à Grizzly Peak, il s'agit d'admirer la nature. Certaines zones sont des mélanges des deux : Cars Land, ou Paradise Pier.

Entre 2010 et 2012, le parc a fait l'objet d'une métamorphose thématique (ou placemaking) évaluée à hauteur d'un milliard de dollars américains, avec notamment l'ajout de Toy Story Mania ou encore d'un pays thématique inspiré du film des studios Pixar Cars. L'entrée a été réaménagée pour évoquer les années 1930, similaire à celle des Disney's Hollywood Studios en Floride.

Buena Vista Street[modifier | modifier le code]

Buena Vista Street.

Golden State est l'ancienne thématique de l'entrée du parc, disparue en 2012 au profit de Buena Vista Street. La place d'entrée était ornée de lettres géantes formant le nom California. Le 2 juin 2012, ces lettres ont été offertes par Disney à Cal Expo à Sacramento[7]. Ce fut le 15 juin 2012 que cette nouvelle section ouvrit au public, avec pour lance de fer, une réplique du Carthay Circle Theater et l'ajout du tramway dans la rue[8]. L'entrée se fait sous un petit pont, le monorail venant de Disneyland passant dessus. S'en suit une petite allée de boutiques, puis une place avec une fontaine, (Sunshine Plaza), qui permet, selon les différents embranchements, de rejoindre les différentes parties du parc

Condor Flats[modifier | modifier le code]

Soarin' Over California.

Condor Flats est un hommage aux bases aériennes de Californie donc la célèbre base d'Edwards qui accueille les F-117 et les navettes spatiales américaines. Le décor ressemble à une de ces bases des années 1950. L'allée est une piste d'atterrissage.

Le principal hangar accueille le simulateur de vol Soarin' Over California (seule attraction su land) à bord de nacelles suspendues au-dessus et face à des écrans géants, un système de turbines de ventilation (agrémentées de parfums) permet de rendre l'attraction encore plus réaliste.

Devant l'attraction un hangar de réparation sert de restaurant, le Taste Pilot's Grill.

Le tapis magique du Futuroscope fut le premier à utiliser la technique du double écran mais un sol de verre sépare le public assis sur des fauteuils de l'écran inférieur. Ici Disney utilise des nacelles suspendues.

Cette zone est en partie inspirée du pays Victory Field du parc non construit Disney's America.

Grizzly Peak[modifier | modifier le code]

L'attraction Grizzly River Run, autour de la montagne artificielle Grizzly Peak.

Le Grizzly Peak est un chemin reliant l'arrière de Condor Flats au lac de Paradise Pier. Il traverse la partie la plus boisée du parc rendant hommage aux parcs naturels de Californie tels que le Yosemite ou le Sequoia National Park.

Le chemin longe le Disney's Grand Californian Resort et un passage permet à ses résidents d'entrer dans le parc sans passer par l'esplanade située entre le parc et Disneyland.

L'attraction principale, le Grizzly River Run est une rivière rapide en bouées du constructeur Intamin AG dévalant du Grizzly Peak. Un immense tapis roulant sur une structure en bois amène les visiteurs vers le sommet du pic, qui a la forme d'un grizzly, rugissant, symbole de l'État de Californie. Elle est similaire aux autres rivières rapides que l'on trouve dans les parcs à thèmes de la région comme Knott's Berry Farm ou Six Flags Magic Mountain mais également le Piraña à Efteling ou Romus et Rapidus au Parc Astérix. Grizzly River Run est citée par la Travel Channel comme étant actuellement la plus rapide, la plus grande, la plus haute des rivières rapides du monde. L'attraction détient actuellement le record de la plus haute chute au monde pour ce type d'attraction, près de 10 m.

Le long du Grizzly Peak, une aire de jeux est dédiée aux enfants avec un parcours dans des cabanes de bois et des ponts de singes (Redwood Creek Challenge Trail). Avant, une zone servait à différents spectacles sur les films Frère des ours ou Pocahontas.

A Bug's Land[modifier | modifier le code]

A Bug's Land, et, en arrière-plan, la Tower of Terror de Hollywood Land.

Le seul land du parc non-inspiré d'une partie de la Californie. Anciennement Bountiful Valley Farm, un ajout a été fait en 2003 afin de relancer la fréquentation du parc avec l'ouverture de Flik's Fun Fair, destiné aux enfants. Le concept est de tout rapetisser pour mettre les visiteurs dans la peau d'un insecte : les trefles géants mesurent par exemple 3 mètres de haut.

À l'origine, seule l'attraction de type cinéma sur 1001 pattes existait. Le reste, Flik's Fun Fair, fut ajouté le 7 octobre 2002 afin de proposer de attractions pour les enfants dans le parc[9].

  • It's Tough to be a Bug!, identique à celle de Disney's Animal Kingdom, présente les héros du film 1001 pattes de Pixar dans un cinéma en relief.
  • Flik's Fun Fair regroupe cinq petites attractions pour enfants.
    • Flik's Flyers un manège du constructeur Zamperla dans des inventions de Flic, la fourmi.
    • Francis' Ladybug Boogie un manège-tasses dans des coccinelles.
    • Heimlich's Chew Chew Train un train-chenille qui se goinfre de fruits et légumes géants et qui diffuse des parfums pendant le parcours.
    • Tuck and Roll's Drive'Em Buggies, des mini-auto-tamponneuses inspirées des deux puces du film.
    • Princess Dot Puddle Park est une zone de jeux principalement des jets d'eau, inspiré de la princesse bébé.

Un spectacle nommé The Ugly Bug Ball fut présenté à partir du 12 septembre 2003.

Hollywood Land[modifier | modifier le code]

Entrée de l'attraction The Art of Disney Animation.

À partir de la Sunshine Plaza, la voie de gauche (vers l'est) permet de rejoindre ce land en passant sous un porche inspiré des films des années 1930. Derrière se trouve soi-disant un studio de cinéma. Mais tout est factice, un comble lorsque les studios d'Universal (ouverts au public) ou que les vrais studios de Disney (fermés au public) sont distants de quelques kilomètres.

Disney a baptisé ce pays d'après sa filiale de production cinématographique Hollywood Pictures.

Ce land comporte de nombreux bâtiments aux vocations variées. Après le porche (avec des éléphants dorés), une rue bordée d'arbres s'ouvre aux visiteurs. Elle rappelle le vrai Hollywood, principalement le Sunset Boulevard.

Sur la gauche, un bloc accueille de nombreuses boutiques sur les personnages de Disney. Le second bloc de gauche propose une boutique, deux snacks et permet de "cacher" un théâtre de rue où des simulacres d'émissions télés furent présentés.

La rue séparant les deux blocs de gauche permet de rejoindre d'autres attractions dont la plupart sont actuellement fermées. Le monorail coupe la zone.
À gauche, (dans le premier bloc) on retrouve l'attraction venue de Floride (Disney's Hollywood Studios), Muppet's Vision 3D dont l'extérieur ressemble à un "mariage" entre un hangar et une raffinerie. En face la scène du théâtre de rue s'ouvre "à tous les vents".

Après être passé sous la voie du monorail, deux grands hangars apparaissent alors. Celui de gauche a accueilli de juillet 2001 à 2003, une attraction elle aussi copiée à partir des Disney's Hollywood Studios, Who Wants To Be A Millionaire-Play It!, elle-même inspirée de l'émission télévisuelle diffusée sur ABC.

Celui de droite est plus décoré. Actuellement, l'attraction est décorée sur le thème du film d'animation Monstres et Cie, faisant suite à Superstar Limo, incomprise du le public. L'attraction Monsters, Inc. : Mike & Sulley To The Rescue! (Monstres et Cie : Mike et Sully à la rescousse), a ouvert ses portes le 23 janvier 2006 et a vu la place adjacente être rénovée et complétée par des arbres.

Un peu plus loin, un immense hangar jouxté par le château d'eau du "studio" fût un restaurant avec des éléments de film comme décor. L'offre de restaurants dans le parc étant déjà importante et le concept déjà pris (Planet Hollywood), le restaurant fut fermé, mais peut être utilisé comme salle de congrès ou d'événements privés.

Sur la droite, deux attractions sont proposées sur l'équivalent de deux blocs.
La première se situe juste à l'entrée et est un ancien café présentant les personnages du programme Playhouse Disney : Live on Stage destiné aux plus jeunes. À l'origine, le ABC Café devait être un théâtre en même temps qu'un restaurant. Mais toujours en raison de l'offre en restauration du parc trop importante, il fut fermé en 2003.

Juste après, un bâtiment important accueille les Studios de [The Magic of Disney Animation[|The Art of Disney Animation]]. L'attraction est devenue depuis 2003 une exposition similaire à celle des Walt Disney Studios, en France. En juillet 2005, Turtle Talk permet de discuter avec le personnage de Crush, la tortue de 150 ans du Monde de Nemo.

Au bout de la rue centrale du land, un mur avec une peinture en trompe-l'œil cache un énorme théâtre de 2 000 places, l'Hyperion Theater, présentant des spectacles de style Broadway aux visiteurs :

Du 8 février 2001 au 22 novembre 2001 : Steps In Time, une compilation de chansons Disney dans une version inspirée des théâtres de Broadway.
Du 22 novembre 2001 au 9 décembre 2002 : Power of Blast! un spectacle rock.
Depuis décembre 2002 : Disney's Aladdin: A Musical Spectacular.

Le 5 mai 2004, une version d'une célèbre attraction de Walt Disney World Resort ouvre ses portes[10] derrière Disney Animation avec juste à ses pieds le A Bug's Land. C'est la Tower of Terror, dans une version plus courte.

Paradise Pier[modifier | modifier le code]

Vue globale de Paradise Pier avec Mickey's Fun Wheel et California Screamin'.
Architecture Victorienne à Paradise Pier ; California Screamin' et Toy Story Midway Mania.

Paradise Pier est une partie du parc qui semble impressionnante à distance grâce à ses grandes attractions colorées. C'est la reconstitution d'un fronton balnéaire (BoardWalk) californien tel que le ponton de Santa Monica ou le fronton de la plage de Santa Cruz, avec une grande roue nommée Mickey's Fun Wheel, de grandes montagnes russes California Screamin' et une tour avec sièges propulsés, le Maliboomer du constructeur S&S Worldwide. Il y a aussi un grand nombre d'autres attractions et stands de jeux dignes de ce type de station balnéaire. C'est un fronton (ou ponton) simulé autour et au-dessus d'un lac artificiel.

On peut la découper en trois parties, la première débute avec un restaurant entouré par les "flots" et se poursuit par un ponton tout le long de California Screamin’. La seconde partie se situe près de Pacific Wharf. La troisième partie s'organise dans une extrémité du lac avec de nombreuses petites attractions.

Le BoardWalk de Paradise Pier comprend :

  • California Screamin' un énorme parcours de montagnes russes du constructeur Intamin AG, visible de loin avec ses anneaux bleus et surtout sa tête de Mickey dorée, cette dernière "cachant" le premier looping du Disneyland Resort. L'attraction est basée sur le système de Space Mountain : De la Terre à la Lune, la Space Mountain de Parc Disneyland. Elle débute donc par un canon qui propulse les gens vers les hauteurs de l'attraction et un looping agrémente le parcours.
  • Sous le milieu des montagnes russes se trouve l'attraction Toy Story Midway Mania ouverte le 17 juin 2008.
  • Une boucle du circuit des montagnes russes accueille le King Triton's Carousel sur le thème du père d'Ariel dans La Petite Sirène.
  • Mickey's Fun Wheel, une grande roue du constructeur Intamin AG évoquant Coney Island et se découpant devant les montagnes russes.
  • Une autre boucle du parcours des montagnes russes accueille le Maliboomer . Cette attraction est fermée depuis le 7 septembre 2010.
  • À ses pieds de nombreux stands dignes d'une fête foraine offrent des attractions (payantes) de tir à la carabine, cordes à peluches ainsi que de la nourriture et des cadeaux.

La seconde partie comprend :

Dans la troisième partie on trouve principalement des attractions achetées et relookées par Disney :

  • Mulholland Madness sont des montagnes russes de type wild mouse du constructeur Mack Rides. Elles ont dû être garnies d'un mur bleu afin que l'extérieur du parc ne soit pas visible et surtout que les résidents du Paradise Pier Hotel ne voient et n'entendent pas l'attraction. Elle reçoit un nouveau thème et est renommée Goofy's Sky School en 2011.
  • Jumpin' Jellyfish est un manège du constructeur Intamin AG dont les véhicules sont des méduses suspendues.
  • Silly Symphony Swings sont des chaises volantes du constructeur Zierer sur le thème d'un court métrage Disney : La Fanfare.
  • Golden Zephyr est un manège de fusées suspendues au bout de longues chaînes. Malheureusement elle est souvent fermée pour "cause d'entretien".
  • Le S.S. Trustworthy est une zone pour enfants présentée par McDonald's. Elle prend la forme d'un bateau de pompier avec canon à eau et de nombreux éléments mobiles, sonores ou qui s'escaladent. Un restaurant baptisé Burgers Invasions et inspiré des films de série B jouxte la zone.

Pacific Wharf[modifier | modifier le code]

Pacific Wharf rappelle les pêcheurs de la côte ouest, c'est à dire les habitants, alors que Paradise Pier met en avant le toursime.

Cette petite section se trouve à côté de Paradise Pier[12]

C'est essentiellement une zone de restauration basée sur le port de San Francisco ou de Monterey. Elle est séparée du Grizzly Peak par un "bras de mer". Un restaurant chinois (The Lucky Fortune), un mexicain (Cocina Cucamonga), un italien (Mission Tortilla) et un canadien (The Boudin Bakery ajouté le 8 février 2001) présentent en plus de leurs plats, des expositions sur la confection de ces derniers. Ils rappellent les migrants arrivés aux États-Unis au début du XXe siècle, et leur importance dans la culture américaine. On y trouve une seule attraction : Walt Disney Imagineering Blue Sky Cellar. On y montre aux visiteurs comment travaillent les Imagineers, employés de Disney qui créent toutes les attractions des différents parcs de la marque dans le monde.

Cars Land[modifier | modifier le code]

Les grands rochers ocres de Cars Land.

Cette extension de 12 acres (48 562 m2)[13] sur le thème du film Cars (2006) de Pixar comprend plusieurs attractions. Elle a ouvert ses portes le 15 juin 2012[14], mettant fin aux travaux de placemaking réalisés par Disney. Même si le land est basé sur un dessin-animé, il fut construit des décors rappellant les grands déserts californiens autour des attractions, égalements visibles dans le film.

Les spectacles[modifier | modifier le code]

La célèbre Main Street Electrical Parade a été renommée Disney's Electrical Parade car le parc est dépourvu de la rue Main Street U.S.A.. a été présentée dans le parc.

Un spectacle pyrotechnique sur le même principe que Fantasmic!, nommé Disney's World of Color est annoncé à partir du 11 juin 2010[15].

Une parade de jour qui s'intitule Pixar Play Parade défile dans le parc. Elle a pour thèmes les films des studios Pixar.

Analyse du parc[modifier | modifier le code]

Les attractions fermées[modifier | modifier le code]

De nombreuses attractions ont malheureusement déjà fermé durant la brève existence du parc (ouvert en 2001). Mais l'une d'entre elles, Superstar Limo est toutefois exemplaire sur la crise traversée par Disney au début du XXIe siècle.

Le parc présenta aussi en avant-première le premier audio-animatronic mobile, Lucky le dinosaure.

Les coulisses[modifier | modifier le code]

À l'inverse de Disneyland, les coulisses sont parfois visibles ou souvent imaginables. Le fait que le parc soit récent implique que la végétation soit moins dense. Même après quelques années, les espaces boisés, peu nombreux, ne permettront pas d'occulter les zones externes, coulisses de Disney ou non.

Ainsi derrière Paradise Pier les bâtiments du centre de congrès de la ville d'Anaheim sont visibles avec une tour-hôtel. Au pied de la Tour de la Terreur des pylônes électriques amènent l'électricité au domaine, ils existent depuis les débuts de Disneyland mais traversaient le parking. Une sous-station électrique a dû être installée derrière la tour.

Un bâtiment est particulier. Très long et situé près de California Screamin' en bordure du parking, le nouveau bâtiment de la parade permet d'accueillir et de réparer la flotte des chars.

À l'inverse de Disneyland, la route Berm Road ne ceinture pas le parc à cause du Disney's Grand Californian Resort. Elle s'arrête au pied du Disney's Paradise Pier Hotel.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :