Luna Park (Coney Island)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

40° 34′ 26″ N 73° 58′ 43″ O / 40.573968, -73.978479 ()

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Luna Park.
L'entrée de Luna Park, Coney Island au début du XXe siècle.
L'entrée de Luna Park en 2012.

Luna Park est un parc d'attractions situé sur Coney Island, dans la ville de New York. Il fut ouvert de 1903 à 1944. Il devint rapidement au début des années 1900 le deuxième parc d'attractions de Coney Island après Steeplechase Park, grâce à l'utilisation de stands lumineux (et beaucoup d'ampoules électriques, novateur pour l'époque où la "Fée Électricité" fascinait) et plusieurs attractions célèbres dont une avec des éléphants domestiqués. En 2010[1], la société Zamperla rouvrit le parc après y avoir investi dans une vingtaine d'attractions.

Histoire[modifier | modifier le code]

Frederick Thompson et Elmer "Skip" Dundy, les créateurs du parc, étaient à l'origine d'une attraction à succès à laquelle le parc doit son nom. Cette attraction, A trip to the moon (Aller-Retour sur la Lune), faisait partie de l'Exposition Pan-américaine qui se tint en 1901 à Buffalo dans l'État de New York. Le nom du véhicule spatial était Luna, qui signifie Lune en latin. Lors d'une discussion concernant le nom du parc, "Dundy suggéra le nom de sa sœur de Des Moines, Luna Dundy." (Pilat & Ranson, p. 146)[2].

Deux incendies en 1944 le détruisirent en partie[3]. Il fut ensuite laissé en friche et n'ouvrit pas la saison suivante. Il fut finalement démembré en 1946, après un troisième incendie.

Le "nouveau" Luna Park a ouvert le . Son entrée a été pensée en hommage à l'entrée originale du Luna Park de 1903[4] et les terrains du parc empiètent sur les sols d'Astroland, un ancien parc d'attractions fermé depuis 2008.

Attractions actuelles[modifier | modifier le code]

Montagnes russes[modifier | modifier le code]

Nom Type / Modèle Constructeur Année
Circus Coaster Junior Zamperla 2010
Soaring Eagle Volante Zamperla 2011
Steeplechase Horses Coaster Montagnes russes de motos Zamperla 2011
Tickler Wild Mouse tournoyante Zamperla 2010
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Autres attractions[modifier | modifier le code]

Nom Type / Modèle Constructeur Année
Air Race Air Race Zamperla 2010
Coney Island Hang Glider Kite Flyer Zamperla 2010
Coney Island Sound Wave Blaster Zamperla 2010
Coney Tower Sky Tower Zamperla 2010
Eclipse Mini Discovery Zamperla 2010
Electro Spin Mega Disk'O Zamperla 2010
Happy Swing Happy Swing Zamperla 2010
Lynn's Trapeze Chaises volantes Zamperla 2010
Speed Boat Jump Around Zamperla 2010
Surf's Up Surf's Up Zamperla 2010
Wild River Bûches Zamperla 2010
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Autres Luna Parks[modifier | modifier le code]

Beaucoup de Luna Parks ont été créés suite au succès du parc de Coney Island. Frederick Ingersoll ouvrit deux Luna Parks en 1905. L'un à Pittsburgh en Pennsylvanie et l'autre à Cleveland dans l'Ohio. En 1915, Ingersoll possédait de nombreux Luna Parks à travers le monde[5].

Les deux Luna Parks ouverts en Australie à Melbourne (1912) et Sydney (1935), et toujours opérants de nos jours, se sont inspirés du nom et de l'aspect du parc de Coney Island.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.digitaljournal.com/article/292723
  2. Pilat, Oliver and Jo Ranson, Sodom By the Sea: An Affectionate History of Coney Island, Garden City: Doubleday, Doran & Co., 1941
  3. Ed Boland, jr., "FYI: An elephant's demise, " New York Times, July 8, 2001, pg. CY2
  4. http://www.nycedc.com/PressRoom/PressImages/Pages/PressImages.aspx#13
  5. History of Johnny Miller-Frederick Ingersoll. Retrieved 4 August 2007.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :