Le PAL

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Le Pal)
Aller à : navigation, rechercher
Parc d'Attractions et Animalier
Le PAL
Le-pal-logo2013.png
Ouverture 1973
Superficie 35 hectares
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne
Département Allier
Commune Saint-Pourçain-sur-Besbre
Type de parc Parc zoologique
Parc d'attractions
Nombre d'attractions Total : 25

Nb de montagnes russes : 3
Nb d'attractions aquatiques : 4

Site Web Lepal.com
Coordonnées
géographiques
46° 30′ 26″ N 3° 37′ 50″ E / 46.507284, 3.63050246° 30′ 26″ Nord 3° 37′ 50″ Est / 46.507284, 3.630502

  Géolocalisation sur la carte : Allier

(Voir situation sur carte : Allier)
Le PAL

  Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Le PAL

Le Pal est un parc d'attraction et animalier qui combine deux activités, celle d'un parc d'attractions et celle d'un parc zoologique sur le territoire de la commune de Saint-Pourçain-sur-Besbre, près de Dompierre-sur-Besbre, dans l'Allier, en France, créé en 1973. Le site devient parc de loisirs en 1981. Sur 35 hectares, il propose 25 attractions et plus de 600 animaux en semi-liberté, ainsi que plusieurs spectacles animaliers[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Le zoo du PAL est créé en 1973 par André Charbonnier (1929-1981) avec l'aide du vétérinaire du Zoo de Vincennes[2]. Dès les premières années, le parc possède un train et une petite aire de jeu mais c'est seulement en 1980 que le site devient également un vrai parc d'attractions.

En 1989, Arnaud Bennet, gendre du fondateur devient directeur général du parc. Il est aussi le président du SNELAC, le syndicat national des espaces de loisirs, animaliers et de culture.

En 1998, le parc accueille 280 000 visiteurs[3], puis 514 040 en 2009[4].

Le parc zoologique[modifier | modifier le code]

Le PAL accueille plus de 600 animaux en semi-liberté tels que les otaries et les perroquets (spectacle animalier avec ces deux espèces), mais aussi des éléphants, girafes et zèbres. Le parc recense aussi beaucoup de félins, notamment lions, tigres, léopards, panthères...

Le parc d'attractions[modifier | modifier le code]

Montagnes russes[modifier | modifier le code]

  • Azteka : circuit de 500 m pour une hauteur maximale de 17 m, construit par l'entreprise Soquet, ouvert en 2003.
  • Tigre de Sibérie : circuit de 360 m pour une hauteur maximale de 13 m, construit par l'entreprise Reverchon Industries, ouvert en 1990.
  • Twist : montagnes russes tournoyantes du constructeur Mack Rides avec un circuit de 470 m de long pour une hauteur maximale de 22 m[5]. Coût : 3,9 millions d’euros, ouvert en 2011[6].

Attractions aquatiques[modifier | modifier le code]

Attractions à sensations[modifier | modifier le code]

  • Bateau Pirate : bateau à bascule - Far Fabbri.
  • Disque du soleil : Disk'O Coaster de 9 mètres de diamètre équipé de 40 sièges, d'une longueur de 100 m et dont les extrémités culminent à une hauteur de 15 m, construit par l'entreprise Zamperla, ouvert en 2007.

Autres attractions[modifier | modifier le code]

Attractions disparues[modifier | modifier le code]

Spectacles[modifier | modifier le code]

  • Les otaries.
  • Les rapaces.
  • Les perroquets.
  • Les goûters des hippopotames, phoques, otaries, loutres, manchots, girafes, loups, gibbons et éléphants.

Hébergement[modifier | modifier le code]

Accueil des lodges du PAL.

Avec un investissement de 4,5 millions d’euros, le PAL inaugure Lodges du Pal, hôtel de style safari lodge unique en Europe[réf. nécessaire], le 13 avril 2013. Sur 4 à 5 hectares, il comprend une centaine de lits dans 24 lodges de 40 m2 sur pilotis décorées aux couleurs de la savane africaine, pouvant accueillir 5 personnes. Donnant une vue sur plusieurs espèces animales telles des zèbres ou des springboks au sein d'une nouvelle zone, l'établissement propose le restaurant Tanganika et une terrasse ouvrant sur un étang. Ceinturé par la forêt et jouxtant la section du parc zoologique, l'hôtel est uniquement ouvert pendant la saison d'ouverture du parc de loisirs[9],[10].

En 2015, Le PAL prévoit l'arrivée de neuf autres lodges pour 700 000 euros qui seront disposées autour d'un étang[11]. Avec ce projet, le parc veut s'imposer comme une destination de plusieurs jours.

Données économiques[modifier | modifier le code]

Chaque année, le parc investit entre 10 et 30 % de son chiffre d'affaires dans des nouveautés. Ceci se traduit par une moyenne de 3,5 millions d'euros réinvestis annuellement pour un chiffre d'affaires de 12 millions en moyenne. Avec un taux de fidélisation de 80 %, le PAL est le 5e parc d’attractions français le plus visité et le 4e pour la section zoo. Il est le premier site touristique d'Auvergne[12]. Voici la fréquentation du Pal depuis 2004 :

Année Nombre de visiteurs Évolution
2004 361 000
2005 408 000 +13 % par rapport à 2004
2006 375 000 -8 % par rapport à 2005
2007 403 000 +7 % par rapport à 2006
2008 433 000 +7 % par rapport à 2007
2009 514 042 +18 % par rapport à 2008
2010 473 018 -8 % par rapport à 2009
2011 506 937 +7 % par rapport à 2010
ancien logo

Programmes de protection[modifier | modifier le code]

Fondation Le PAL Nature[modifier | modifier le code]

Créée en avril 2008, la Fondation Le Pal Nature a pour vocation la conservation de la biodiversité partout dans le monde.

Elle initie, soutient et accompagne financièrement, techniquement et humainement des projets qui, en France et à l’étranger, proposent des solutions pérennes permettant de répondre aux menaces auxquelles est confrontée la biodiversité, et notamment les espèces sauvages menacées ainsi que leur habitat[13]. Les projets sont désignés pour leur sérieux, leurs actions sur le long terme et l'implication des populations locales. La concrétisation financière de la fondation est un budget de 45 000 euros par an au sein d'un programme d'actions pluriannuel de 5 ans.

La fondation finance des programmes de sauvegarde animale en Inde et au Laos. En tant que parc zoologique, Le Pal contribue également aux programmes européens de protection d'espèces menacées suivants :

Obtention de la certification Green Globe[modifier | modifier le code]

En octobre 2010, le Pal est le premier parc de loisirs français à obtenir une certification internationale du tourisme durable. Green Globe est une certification internationale pour le tourisme durable[17].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]