Heysel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

50° 54′ 00″ N 4° 20′ 13″ E / 50.9, 4.337

Vue nocturne du palais des expositions du Centenaire.

Le Plateau du Heysel (en néerlandais Heizel) à Bruxelles est le lieu où se tiennent les plus grandes foires commerciales ainsi que les expositions et salons internationaux.

Métro de Bruxelles
Ce site est desservi par les stations de métro : Heysel et Roi Baudouin.

Histoire[modifier | modifier le code]

Situé au nord de la ville entre les domaines royaux de Laeken et du Stuyvenberg, au XIXe siècle il présentait encore un aspect rural. À partir de 1899, le roi Léopold II fait progressivement l’acquisition de l’ensemble des terres avec le projet d’y faire construire un nouveau quartier.

En 1921, la commune de Laeken est annexée par la Ville de Bruxelles. À la recherche d'un terrain pour organiser les festivités du Centenaire de l'indépendance belge, la Ville jette son dévolu sur le plateau du Heysel, qu'elle acquiert en 1926. Son projet à plus long terme est notamment d’ériger en remplacement du parc du Cinquantenaire devenu trop exigu, un nouveau complexe d’exposition de stature internationale qui soit digne d’une capitale.

L’architecte Joseph Van Neck en conçoit le plan général. La halle d’exposition du Grand Palais et les quatre autres palais constituent pour l’époque une véritable prouesse technique, la grande halle étendant ses 14 000 m2 sous une voute d'arceaux en béton sans soutiens intermédiaires. Une des quatre statues allégoriques de la façade du palais 5 a été faite par Tchang (Zhang Chongren) -le condisciple et ami de Hergé à l'Académie des beaux-arts de Bruxelles- qui aida son professeur Égide Rombeaux qui en avait reçu la commande.

En 1930, le stade du Heysel (alors appelé du Centenaire) est inauguré à l'occasion des festivités du centième anniversaire de la Révolution belge de 1830, mais c'est seulement cinq ans plus tard, dans les palais enfin terminés que se tient l’Exposition universelle de 1935. Les foires et salons se succèdent jusqu’à une deuxième exposition, l'expo '58, dont l’Atomium reste le seul témoin. Ce monument de 120 mètres de haut représente une molécule de fer agrandie dont les neuf sphères reliées entre elles représentent des atomes sont visitables. Aujourd’hui, les palais d’expositions de 1935, qui ont été conservés, ont été complétés par de nouveaux bâtiments conformes aux exigences nées du succès des foires et salons qui s'y tiennent chaque année. Le complexe, s'inscrivant dans un rectangle de 735 m sur 300 m (22 ha), se compose, au début des années 2000, de 12 palais d'exposition reliés entre eux par des galeries couvertes.

Depuis 1977, le stade du Heysel accueille chaque année un grand meeting d'athlétisme, le mémorial Van Damme.
En 1985, le stade devient tristement célèbre par le drame qui s’y produit lors de la finale de la coupe des clubs champions européens de football : 39 morts dans la bousculade suite à une rixe entre supporters de la Juventus et ceux de Liverpool. Depuis, il a été reconstruit et renommé stade Roi Baudouin.

En 1987, le palais des expositions du Centenaire accueille la 32e édition du concours Eurovision de la chanson.

Relié à la ville par deux stations de métro (Heysel et Roi Baudouin) et plusieurs lignes de trams et de bus, et au reste du pays par l’autoroute périphérique de Bruxelles (le Ring), le plateau du Heysel est devenu un endroit de grande affluence. Outre le Parc d’expositions et les Grands Palais qui accueillent les grands salons (Salon de l'Auto, de l'Alimentation, des Arts Ménagers, du Bâtiment, des Professions), le site abrite aussi un centre d'échanges commerciaux réservé aux professionnels, le Brussels International Trade Mart et le complexe Bruparck qui comprend la Mini Europe où le visiteur peut se prendre pour un géant en arpentant un paysage de monuments reproduits fidèlement en miniature à deux pas du stade roi Baudouin. On trouve aussi au Heysel l'énorme Atomium représentant un atome de fer agrandi jusqu'à 120 mètres de haut et visitable. D'autres infrastructures de loisirs se dressent autour de l'Atomium, le planétarium avec son spectacle céleste qui emmène le visiteur dans les galaxies, l’Océade (parc aquatique) et un grand complexe cinématographique à plusieurs salles. Un parc, le parc d’Osseghem abrite également le théâtre de verdure, théâtre de plein air où se tiennent différentes manifestations culturelles, parmi lesquelles le festival Brosella Folk & Jazz et, en partie, le festival Eu'ritmix. Depuis 2013, le palais 12 des Grands Palais est devenu une salle de spectacle de 15000 places accueillant les grands concerts.