Themed Entertainment Association

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo de la Themed Entertainment Association (depuis 2013)

La Themed Entertainment Association (usuellement abrégée par le terme TEA) est une association à but non lucratif de droit américain (501c6) fondée en 1991 à l’initiative de Monty Lunde, un spécialiste des effets spéciaux dans le milieu des parcs à thèmes aux États-Unis.

Description[modifier | modifier le code]

Selon ses statuts officiels, sa mission est de représenter les intérêts des entreprises et entrepreneurs individuels qui œuvrent dans la création, la conception, le développement et la production d'expériences et de lieux au sein de l'industrie du divertissement thématique, notamment dans le milieu des parcs d'attractions, des musées et des spectacles[1]. Selon les derniers chiffres publiés par l'organisation, elle compte plus de 1 000 membres dans le monde[2].

La TEA est dirigée par un comité de direction épaulé par un conseil d'administration international. Son siège social est basé dans la ville de Burbank en Californie, tandis que quatre divisions territoriales - Amérique du Nord (scindé en deux : Ouest et Est), Europe et Moyen-Orient ainsi qu'Asie-Pacifique - complètent l'organigramme. Les actions locales de chaque division sont pilotées par des conseils d'administration composés de membres influents dans ces régions. Enfin, une équipe permanente est chargée de la gestion opérationnelle de l'association, notamment la coordination des différents événements et la communication.

Parmi les principales initiatives lancées par la TEA depuis sa création figurent les Thea Awards, le colloque SATE ou encore le comité TEA Next-Gen. L'association publie également depuis 2008 le Theme Index, un rapport annuel sur la fréquentation des principaux parcs d'attractions - étendu également aux principaux musées depuis 2012 - en partenariat avec le bureau d'études AECOM.

Thea Awards[modifier | modifier le code]

Les Thea Awards sont des récompenses décernées annuellement et depuis 1994 par la Themed Entertainment Association. Elles ont pour objectif de reconnaître et d'honorer l'excellence et les innovations majeures – qu'elles soient technologiques ou artistiques – réalisées dans l'industrie du divertissement thématique.

Étant donné le caractère particulier du processus de candidature et de sélection des lauréats, le nombre de projets nominés (ainsi que leur catégorie) n'est pas fixe selon les années. Néanmoins, chaque palmarès annuel des Thea Awards présente deux prix uniques : le Buzz Price Thea Award (anciennement Lifetime Achievement Award) - qui récompense une personnalité de l'industrie pour l'ensemble de sa carrière - et le Thea Classic qui reconnaît un projet spécifique pour sa créativité et son originalité. Les autres lauréats sont récompensés par un Thea Award for Outstanding Achievement[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Peu de temps après la création de l'association, Monty Lunde imagine une récompense dont l'objectif sera de distinguer les personnalités de l'industrie du divertissement thématique. Ce dernier considérait en effet à l'époque que cette industrie regorgeait de professionnels talentueux dont le travail était pourtant méconnu. Début 1994, il se réunit avec trois membres de la première heure - Bob Rogers, Pat Scanlon et Barry Howard - dans un restaurant à San Fernando pour choisir le premier lauréat. Le prix est attribué à Harrison Price, l'économiste qui conseilla notamment à Walt Disney le lieu d'implantation de son premier parc à thèmes Disneyland à Anaheim[3].

En 1996, la troisième édition est un tournant majeur dans l'histoire des Thea Awards. La TEA décide d'introduire une nouvelle catégorie de prix, les Awards for Outstanding Achievement (littéralement : récompenses pour des réalisations exceptionnelles) afin d'honorer les projets les plus remarquables de l'année écoulée. Une dizaine de lauréats sont annoncés parmi lesquels les attractions Space Mountain : de la Terre à la Lune à Disneyland Paris et Indiana Jones Adventure, the Temple of the Forbidden Eye à Disneyland. Cette année-là, le jury décide également de remettre un prix spécial à Monty Lunde. La quatrième édition en 1997 voit l'arrivée d'une nouvelle récompense, baptisée Thea Classic, qui a pour objectif de distinguer chaque année un projet spécifique ayant marqué l'histoire de l'industrie du divertissement thématique. Le premier lauréat est la version originale de l'attraction Pirates of the Caribbean ouverte en 1967 à Disneyland[3].

Processus de sélection[modifier | modifier le code]

Les lauréats des Thea Awards sont nominés par un comité d'experts composé d'une vingtaine de membres de la TEA – notamment la plupart des précédents lauréats du Buzz Price Thea Award - sur la base de dossiers de candidature. Toute personne peut donc suggérer au comité le nom d'une personnalité ou d'un projet et ce, même si celle-ci n'est pas membre de l'association ou n'est pas associée avec le projet ou la personnalité qu'elle soutient. Une centaine de dossiers en moyenne sont évalués chaque année[3].

Dans le cas des Thea Awards for Oustanding Achievements, le projet doit répondre à plusieurs critères de sélection pour que la candidature soit acceptée, notamment que la date d'ouverture au public (ou la date de création dans le cas d'un événements d'un jour, d'un spectacle ou d'une technologie) soit comprise dans une période d'une année avant et après la date limite de dépôt des dossiers qui est fixée au début de l'été. A titre d'exemple, le palmarès de l'année 2014 peut donc contenir le nom d'un projet ouvert en 2013.

Une fois que le comité a effectué sa sélection, la liste définitive des lauréats est approuvée par le conseil d'administration international de l'association avant d'être publiquement dévoilée au moment du salon professionnel IAAPA Attractions Expo à l'automne. Les Thea Awards sont remis officiellement lors d'une soirée de gala organisée lors du colloque annuel de l'association (le TEA Summit) au début du printemps de l'année suivant l'annonce des résultats. La cérémonie est organisée traditionnellement dans l'un des hôtels du complexe de Disneyland Resort en Californie et met en scène plusieurs personnalités de l'industrie.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Buzz Price Thea Award[modifier | modifier le code]

Baptisé à l'origine Lifetime Achievement Award, ce prix est décerné à une personne qui a contribué de manière significative, au cours de sa carrière, à des projets qui ont façonné l'industrie du divertissement thématique, dont les réalisations ont démontré les plus hauts standards d'excellence et qui peut être considérée comme un chef de file au sein de la communauté de cette même industrie[4].

En 2011, alors que le palmarès de la 17e édition est dévoilé, la TEA annonce que le prix est renommé Buzz Price Thea Award en l'honneur du surnom familial « Buzz » du premier lauréat Harrison Price. La mention Recognizing a Lifetime of Distinguished Achievements - « en reconnaissance d'une vie de réalisations remarquables » - accompagne désormais l’intitulé complet de la récompense.

Malgré son cachet prestigieux, le Buzz Price Thea Awards n'a été remis qu'à 20 reprises au cours des 21 éditions des Thea Awards, le jury n'ayant pas annoncé de lauréat lors du septième palmarès en l'an 2000. Le français Yves Pépin, créateur de spectacles multimédia et fondateur de la société ECA2, est le seul lauréat non-américain a avoir obtenu la récompense depuis 1994.

Édition Lauréat Rôle majeur au sein de l'industrie
1er (1994) Drapeau : États-Unis Harrison « Buzz » Price Ancien cadre de The Walt Disney Company
2e (1995) Drapeau : États-Unis Marty Sklar Imagineer à Walt Disney Imagineering
3e (1996) Drapeau : États-Unis Monty Lunde Fondateur de Techniflex
4e (1997) Drapeau : États-Unis Don Iwerks Imagineer à Walt Disney Imagineering
5e (1998) Drapeau : États-Unis John Hench Imagineer à Walt Disney Imagineering
6e (1999) Drapeau : États-Unis Bob Gurr Imagineer à Walt Disney Imagineering
8e (2001) Drapeau : États-Unis Tony Baxter Imagineer à Walt Disney Imagineering
9e (2002) Drapeau : États-Unis Jon Jerde Fondateur de The Jerde Partnership
10e (2003) Drapeau : États-Unis George Millay Fondateur de SeaWorld et Wet'n'Wild
11e (2005) Drapeau : États-Unis Barry Upson Cofondateur d'Universal Creative
12e (2006) Drapeau : France Yves Pépin Fondateur de ECA2
13e (2007) Drapeau : États-Unis Bob Rogers Fondateur de BRC Imagination Arts
14e (2008) Drapeau : États-Unis Jack Rouse Fondateur de Jack Rouse Associates
15e (2009) Drapeau : États-Unis Robert Ward Cofondateur d'Universal Creative
16e (2010) Drapeau : États-Unis Mark Fuller Fondateur de WET Design
17e (2011) Drapeau : États-Unis Kim Irvine Imagineer à Walt Disney Imagineering
18e (2012) Drapeau : États-Unis Joe Rohde Imagineer à Walt Disney Imagineering
19e (2013) Drapeau : États-Unis Frank Stanek Ancien cadre dirigeant de The Walt Disney Company et Universal Parks & Resorts
20e (2014) Drapeau : États-Unis Garner Holt Fondateur de Garner Holt Productions
21e (2015) Drapeau : États-Unis Ron Miziker Fondateur du Miziker Entertainment Group

Thea Awards for Outstanding Achievements[modifier | modifier le code]

Thea award 1996

Thea award 1997

Thea award 1998

  • Prix spécial : John Hench[7]
  • Aquarium : Ripley's Aquarium, Myrtle Beach
  • Attraction : Star Trek: The Experience, Las Vegas Hilton
  • Casino : Space Quest Casino, Las Vegas Hilton
  • Casino/Hôtel : New York-New York Hotel & Casino, Las Vegas
  • Évènement spectaculaire : The Power of Houston
  • Centre de divertissement familial : Coney Island Emporium, New York-New York Hotel and Casino, Las Vegas
  • Live Show : Masquerade Show in the Sky, Rio All Suite Hotel and Casino, Las Vegas
  • Museum : Royal Armouries Museum, Leeds, Royaume-Uni
  • Excellence avec un budget restreint : Casino Adventure Slots
  • Excellence avec un budget restreint : Themed Restaurant Encounter, Aéroport international de Los Angeles
  • Excellence avec un budget restreint : Walk-through Attraction UFO Encounters
  • Thea Classic Award : Calico Mountain (the Mine Train Ride), Knott's Berry Farm

Thea award 1999

Thea award 2000

Thea award 2001

Thea award 2002

Thea award 2003

Thea award 2004

Thea award 2005

Thea award 2006

Thea award 2007

Thea award 2008

Thea award 2009

Thea award 2010

Thea award 2011

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]