Soul blues

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Soul blues

Origines stylistiques Blues électrique, soul, musique urbaine contemporaine, rhythm and blues, rock and roll
Origines culturelles Années 1950 ; États-Unis
Instruments typiques Guitare basse, batterie, chant, clavier
Popularité Moyenne dans les années 1980

La soul blues est un genre de blues ayant émergé à la fin des années 1960 et au début des années 1970, caractérisé par un mélange d'éléments de musiques soul et urbaine contemporaine[1],[2].

Origines[modifier | modifier le code]

Le soul blues est lancé par des chanteurs et musiciens ayant grandi en écoutant du blues électrique traditionnel (notamment Muddy Waters, Jimmy Reed, Elmore James). Des chanteurs de soul comme Sam Cooke, Ray Charles ou Otis Redding et de gospel commencent à mêler leurs styles musicaux préférés. L'un des pionniers de la soul blues est le groupe Bobby Blue Bland[3], et la chanson The Thrill Is Gone de BB King fut un modèle de ce genre de musique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Blues » Electric Blues » Soul-Blues », sur AllMusic (consulté le 26 avril 2015).
  2. (en) Robert Fontenot, « What is Soul-Blues? A guide to this subgenre of 60s and 70s R&B music » (consulté le 26 avril 2015).
  3. (en) « Bobby “Blue” Bland Passes Away », Americanbluesscene.com,‎ (consulté le 19 avril 2014).