Jump blues

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le jump blues est un genre de blues "up-tempo" orchestré pour des big bands. Il est caractérisé par des adaptations musicales swing, un rythme insistant, les vocaux syncopés et énergétiques, et les chansons aux paroles racées et comiques. L'instrument le plus important dans le jump blues était le saxophone; la guitare y figurait seulement comme instrument rythmique.

Les premiers efforts dans ce genre sont parus pendant les 1930s, et le genre a atteint un sommet de popularité pendant les 1940s et 1950s. Les artistes les mieux connus de ce genre était Wynonie Harris, Louis Jordan, et Big Joe Turner, qui étaient les premiers musiciens Américains noirs à atteindre du succès hors du race music (rhythm and blues) ou du jazz. Le jump blues influençait fortement le son du rock and roll de cette époque; le disque "Shake, Rattle, and Roll" de Joe Turner est l'une des enregistrements classiques de cette période, et a fourni un grand succès à Bill Haley, qui a fait une reprise de la chanson.

Musiciens[modifier | modifier le code]