Michèle Rivasi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Michèle Rivasi
Michèle Rivasi à Lyon, lors de la manifestation contre l'EPR le 17 mars 2007.
Michèle Rivasi à Lyon, lors de la manifestation contre l'EPR le 17 mars 2007.
Fonctions
Députée européenne
En fonction depuis le 14 juillet 2009
Élection 7 juin 2009
Réélection 25 mai 2014
Législature VIIe, VIIIe Parlement européen
Députée de la 1re circonscription
de la Drôme
20 juillet 199718 juillet 2002
Élection 12 juin 1997
Législature XIe
Biographie
Date de naissance 9 février 1953 (61 ans)
Lieu de naissance Montélimar (Drôme)
Nationalité Française
Parti politique App. PS
Europe Écologie Les Verts
Diplômé de École normale supérieure
Profession Professeur de SVT

Michèle Rivasi, née le 9 février 1953 à Montélimar (Drôme), est une femme politique française, députée européenne, membre d'Europe Écologie Les Verts. Elle a été députée de la Drôme de 1997 à 2002.

Biographie[modifier | modifier le code]

L'enseignante[modifier | modifier le code]

Ancienne élève de l'École normale supérieure de Fontenay-aux Roses, Michèle Rivasi est professeur agrégée de sciences naturelles. Elle enseigne actuellement à l'IUFM de Grenoble en Isère.

La militante écologiste[modifier | modifier le code]

Fondatrice de la Commission de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivité (CRIIRAD) en 1986, après la catastrophe de Tchernobyl, Michèle Rivasi a cofondé, avec Corinne Lepage, l'Observatoire de vigilance et d'alerte écologique (Ovale). Elle est également présidente du Centre de recherche indépendant sur les rayonnements électro-magnétiques (Criirem).

Michèle Rivasi a été directrice de Greenpeace France de septembre 2003 à novembre 2004.

Elle est membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la Décennie de la culture de paix et de non-violence.

Elle est l'auteur d'un livre Ce nucléaire qu'on nous cache et de plusieurs rapports (gestion des déchets nucléaires, syndrome du Golfe, responsabilité des produits défectueux).

L'action politique[modifier | modifier le code]

Michèle Rivasi est députée de la Drôme de 1997 à 2002, membre apparentée du Parti socialiste (non réélue en 2002). Dans ses fonctions[1], elle est membre de :

Elle est aujourd'hui membre du parti Europe Écologie Les Verts.

Aux élections européennes de 2009, elle est élue députée européenne sur la liste Rassemblement Europe Écologie sur la circonscription Sud-Est.

Mandats en cours[modifier | modifier le code]

  • Adjointe au maire de Valence depuis mars 2008
  • Députée européenne depuis juin 2009

Anciens mandats[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michèle Rivasi et Hélène Crié, Ce nucléaire qu’on nous cache, Albin Michel, Paris, 1998.
  • Michèle Rivasi, Catherine Gouhier, Maxence Layet, Survivre au téléphone mobile et aux réseaux sans fil, Le Courrier du Livre, Paris, 2009.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche « Mme Michèle Rivasi », site de l'Assemblée nationale, consulté le 6 septembre 2013

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :