Groupe des Verts/Alliance libre européenne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Groupe des Verts/Alliance libre européenne
Image illustrative de l'article Groupe des Verts/Alliance libre européenne
Fondation 1999
Idéologie Écologie politique

Le Groupe des Verts/Alliance libre européenne est l'un des sept groupes du parlement européen. Le groupe réunit deux partis politiques européens assez différents : le Parti vert européen et l'Alliance libre européenne, qui siégeaient auparavant dans deux groupes distincts, respectivement le Groupe des Verts et l'Alliance radicale européenne. Il dispose de 53 sièges suite aux dernières élections européennes (2014)[1].

Membres du groupe[modifier | modifier le code]

Pays Parti national Députés 1999-2004 Députés 2004-2009 Députés 2009-2014 Députés 2014-2019
Drapeau de l'Allemagne Allemagne Alliance 90 / Les Verts 7 13 14 11
Parti pirate 0 0 0 1
Parti écologiste-démocrate 0 0 0 1
Drapeau de l'Autriche Autriche Les Verts 2 2 2 3
Drapeau de la Belgique Belgique Ecolo 3 1 2 1
Groen! 2 1 1 1
Drapeau de la Belgique Belgique Drapeau de la Région flamande Région flamande Volksunie, puis Nieuw-Vlaamse Alliantie 2 (ALE) 1 0
Drapeau de la Croatie Croatie Développement durable croate 1
Drapeau du Danemark Danemark Parti socialiste populaire danois 1 2 1
Drapeau de l'Espagne Espagne EQUO 1[2] [3] 0
Europe des Peuples - les Verts 1
Drapeau de l'Espagne Espagne Valence (Espagne) Valence Bloc nationaliste valencien 1
Drapeau de l'Espagne Espagne Catalogne Catalogne Initiative pour la Catalogne Verts 1 1 1
Drapeau de l'Espagne Espagne Flag of the Basque Country.svg Pays basque Solidarité basque puis Euskal Herria Bildu (2012) 1 1 0 1
Drapeau de l'Espagne Espagne Catalogne Catalogne Esquerra Republicana de Catalunya 1 1 1 2[4]
Drapeau de l'Estonie Estonie Sans étiquette (Indrek Tarand) ? 1 1
Drapeau de la Finlande Finlande Ligue verte 2 1 2 1
Drapeau de la France France Europe Écologie Les Verts 9 6 15[5] 6
Drapeau de la France France Flag of Corsica.svg Corse Régions et peuples solidaires - (Parti de la nation corse) 0 1 0
Drapeau de la Grèce Grèce Verts écologistes 0 1 0
Drapeau de la Hongrie Hongrie Une autre politique est possible 0 0 0 1
Ensemble 2014 0 0 0 1
Drapeau de l'Italie Italie Fédération des Verts 2 2 0 0
Drapeau de la Lettonie Lettonie Pour les droits de l'homme dans une Lettonie unie 1 1 1 1
Union des verts et des paysans 1
Drapeau de la Lituanie Lituanie Union populaire agraire lituanienne UEN 1
Drapeau du Luxembourg Luxembourg Les Verts 1 1 1 1
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Gauche verte 4 2 3 2
L'Europe transparente 2 0 0
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Écosse Écosse Parti national écossais 2 2 2 2
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Parti vert de l'Angleterre et du pays de Galles 2 2 2 3
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Drapeau du Pays de Galles Pays de Galles Plaid Cymru 2 1 1 1
Drapeau de la Slovénie Slovénie Verjamen 1
Drapeau de la Suède Suède Parti de l'environnement-Les Verts 1 2 4
Parti pirate 2[6] 0
Drapeau de l’Union européenne Union européenne TOTAL 43 41 58 50

Présidents du groupe[modifier | modifier le code]

Mandature Co-Président Co-Présidente
2014-2020 Philippe Lamberts Rebecca Harms
2009-2014 Daniel Cohn-Bendit Rebecca Harms
2004-2009 Daniel Cohn-Bendit Monica Frassoni
1999-2004 Paul Lannoye Heidi Hautala

Références[modifier | modifier le code]

  1. Résultats en temps réel sur le site officiel du groupe.
  2. Les Verts d'Espagne avaient signé un accord pour s'intégrer aux listes du PSOE, avec son candidat David Hammerstein en 20e position.
  3. Résultats des élections européennes juin 2009, sur le site officiel du Groupe
  4. L'ERC a soutenu une liste ayant obtenu deux élus, un indépendant et un issu de la Nouvelle Gauche catalane
  5. 13 en débuts de mandats, les députés écologistes sont rejoints par Yves Cochet en 2011, puis par Karim Zéribi (élus sur une liste socialiste) en juin 2012.
  6. Seul en début de mandat, le député est rejoint à partir de décembre 2011 par Amelia Andersdotter, 2e de la liste en 2009, suite à l'adoption du Traité de Lisbonne, qui donne un siège de plus à la Suède.

Lien externe[modifier | modifier le code]