Bart Staes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bart Staes
Bart Staes (2007)
Bart Staes (2007)
Fonctions
Député européen
En fonction depuis le
Élection 1999
Réélection 2004, 2014
Groupe politique Verts/ALE
Biographie
Date de naissance (56 ans)
Lieu de naissance Izegem
Drapeau de la Belgique Belgique
Nationalité Belge
Parti politique Groen (2002- )
Spirit (2002)
Volksunie (?-2002)

Bart Hubert Wilfried Marcel Staes, né le 7 août 1958 à Izegem est une personnalité politique belge flamand, membre de Groen.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

En 1981, Bart Staes a terminé ses études pour devenir professeur de néerlandais, d'anglais et d'économie dans le premier cycle de l'enseignement secondaire. De 1983 à 1999 il a été assistant parlementaire au Parlement européen, et notamment de Jaak Vandemeulebroucke, député européen de la Volksunie.

De la Volksunie à Groen[modifier | modifier le code]

Il a entamé sa carrière militante au sein de la Volksunie, au sein de laquelle il a détenu plusieurs fonctions dirigeantes (membre du bureau de son organisation de jeunesse de 1980 à 1981 et de 1984 à 1987, membre de son conseil entre 1984 et 1987 et de nouveau de 1995 à 2001 et membre de son bureau de 1995 à 2001).

Suite à l’éclatement du parti en 2002, et après un court passage chez Spirit, il a rallié Agalev (devenu Groen un an plus tard), dont il a intégré le bureau aussitôt. De la Volksunie, il a conservé le flamingantisme : « Je ne ressens aucune identité belge, justifie-t-il. La Belgique a été créée par le hasard de l’Histoire. Moi, je suis flamand avant tout. Et européen, ensuite »[1]. Néanmoins, il ne se considère pas comme séparatiste, déclarant « La Belgique, c’est une expérience unique au monde, un véritable laboratoire »[1].

Parlement européen[modifier | modifier le code]

Lors des élections européennes de 1999, il est élu comme candidat de la Volksunie au au Parlement européen, où il siège au sein du groupe des Verts/Alliance libre européenne, qui regroupe des élus écologistes et régionalistes. Aussi, bien qu'ayant changé de parti national au cours de son premier mandat, il est demeuré membre du groupe parlementaire. Il est réélu en 2004, cette fois comme candidat de Groen, puis de nouveau et pour le même parti en élections européennes de 2009 et en 2014.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b François Brabant, « Le fantôme de la Volksunie empoisonne le futur gouvernement belge », L'Express,‎ (lire en ligne)