Tesla (unité)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tesla.
Tesla
Informations
Système Unités dérivées du système international
Unité de... Induction électromagnétique
Symbole T
Éponyme Nikola Tesla
Conversions
1 T en... est égal à...
  Unités SI   kgA-1s-2
     Vsm-2

Le tesla (symbole : T), nommé en l'honneur du physicien serbe Nikola Tesla, est l'unité dérivée d'induction électromagnétique (appelé parfois densité de flux magnétique ou champ magnétique) du Système international d'unités (SI).

Définition[modifier | modifier le code]

Il est défini comme l'induction magnétique qui, répartie normalement et uniformément sur une surface de 1 mètre carré, produit à travers cette surface un flux d'induction électromagnétique total de 1 wéber : on a 1 T = kgA-1s-2.

Dans les Unités dérivées du système international, un tesla peut être donné par les expressions suivantes :

\mathrm{T = \frac{Wb}{m^2} = \frac{V\cdot s}{m^2} = \frac{W\cdot s}{A\cdot m^2} = \frac{J}{A\cdot m^2} = \frac{N}{A\cdot m} = \frac{kg\cdot m}{A\cdot m\cdot s^2} = \frac{kg}{A\cdot s^2}}

Unités utilisées :

Exemples[modifier | modifier le code]

Sur la Terre, le champ magnétique est de :

  • Les aimants au néodyme-fer-bore, disponibles dans le commerce à bas prix, produisent des champs magnétiques de l'ordre du tesla.
  • Chaque aimant utilisé pour courber la trajectoire des particules dans l'accélérateur de particules LHC produit un champ magnétique de 9 teslas[1].
  • Le spectromètre de résonance magnétique nucléaire, le plus puissant commercialisé actuellement, a été installé au Centre européen de résonance magnétique nucléaire à très hauts champs (CRMN)[2], à Lyon en octobre 2009 avec un champ de 23,5 T[3].
  • Le plus puissant aimant, non destructif, à impulsions du monde, situé au National High Magnetic Field Laboratory de Los Alamos au Nouveau-Mexique, génère un champ de 70 T pendant 20 ms[4].
  • Les étoiles magnétiques (magnétars) peuvent atteindre des inductions de l'ordre de 10 gigateslas.

Système CGS et sous-multiple[modifier | modifier le code]

Dans le système CGS, l'unité d'induction magnétique est le gauss (G) ou maxwell par centimètre carré (Mx/cm2).

Le gauss : 1 G équivaut à 0,1 mT = 100 µT.

\mathrm{10^4\;G = 1\;T}

Le gamma est le nom particulier d'un sous-multiple du gauss.

\mathrm{1\;\gamma = 10^{-5}\;G = 1\;nT}

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1].
  2. « Centre Européen de Résonance Magnétique Nucléaire à Très Hauts Champs à Lyon », sur le site de l'université Claude Bernard Lyon 1, universite-lyon.fr, consulté le 27 octobre 2009.
  3. « Le spectromètre le plus puissant au monde », 9 octobre 2009, Paris, sur le site du CNRS, cnrs.fr, consulté le 27 octobre 2009.
  4. (en) « Non-destructive pulsed magnets », 27 janvier 2011, sur le site lanl.gov, consulté le 27 janvier 2011.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :