Mars 1969B

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mars 2M No.522

Caractéristiques
Organisation Drapeau de l'URSS Union soviétique
Domaine Exploration
Type de mission Orbiteur et atterrisseur
Masse 4850 kg
Lancement 2 avril 1969
à10:33:00 UTC
depuis Baïkonour Site 81/24
Lanceur Proton-K/D 8K82K
s/n 233-01
Autres noms Mars 2M No.522, Mars 1969B, Mars M-69 No.522
Programme Programme Mars
Index NSSDC MARS69B

Mars 2M No.522[1], aussi connue sous le nom Mars M-69 No.522 et parfois identifiée par la NASA comme Mars 1969B, était une sonde spatiale soviétique qui a été perdue dans un échec au lancement en 1969[2]. Il s'agissait d'un orbiteur et d'un atterrisseur. La sonde a été destinée à montrer la surface de Mars en utilisant trois caméras, avec des images encodées pour la transmission vers la Terre sous forme de signaux de télévision. Elle transportait également un radiomètre, une série de spectromètres, et un instrument pour détecter de la vapeur d'eau dans l'atmosphère de Mars. C'était l'une des deux sondes Mars 2M, avec Mars 2M No.521, qui a été lancée en 1969 dans le cadre du programme Mars, également sans succès[3].

Mars 2M No.522 a été lancé à 10:33:00 UTC, le 2 avril 1969 au sommet d'une fusée d'une fusée Proton-K 8K78K avec un Blok D comme étage supérieur, décollant du Site 81/24 au cosmodrome de Baïkonour[1],[4]. Deux centièmes de seconde après le lancement, l'un des moteurs du premier étage de Proton a pris feu et a explosé[5]. La fusée a continué à voler avec ses autres moteurs pendant environ 25 secondes, avant de basculer et elle s'est mis à voler horizontalement. Environ 41 secondes après son lancement, elle s'est écrasée à environ 3 km du pas de tir[2]. Le vent a propagé les ergols toxiques à travers le complexe de lancement, ce qui l'a rendu inutilisable jusqu'à ce que la pluie rejette au loin le propulseur. À ce moment, l'alignement de la Terre et de Mars nécessaire pour lancer des vaisseaux spatiaux était terminé, et l'Union soviétique n'était plus en mesure de lancer des sondes martiennes supplémentaires jusqu'en 1971. Cela a également entraîné des retards dans un certain nombre de satellites Luna qui devaient être lancés en 1969[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Jonathan McDowell, « Launch Log », Jonathan's Space Page (consulté le 27 July 2010)
  2. a et b (en) « Mars 1969B », NASA NSSDC (consulté le 27 July 2010)
  3. a et b (en) Mark Wade, « Mars M-69 », Encyclopedia Astronautica (consulté le 27 July 2010)
  4. (en) Gunter Krebs, « Mars M69 #1, #2 », Gunter's Space Page (consulté le 27 July 2010)
  5. (en) Mark Wade, « Proton », Encyclopedia Astronautica (consulté le 27 July 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]