Grainville-sur-Odon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grainville-sur-Odon
L'église Saint-Pierre.
L'église Saint-Pierre.
Blason de Grainville-sur-Odon
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Basse-Normandie
Département Calvados
Arrondissement Caen
Canton Tilly-sur-Seulles
Intercommunalité Communauté de communes Évrecy-Orne-Odon
Maire
Mandat
Emmanuel Maurice
2014-2020
Code postal 14210
Code commune 14311
Démographie
Gentilé Grainvillais
Population
municipale
981 hab. (2011)
Densité 187 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 08′ 18″ N 0° 31′ 46″ O / 49.138333, -0.529444 ()49° 08′ 18″ Nord 0° 31′ 46″ Ouest / 49.138333, -0.529444 ()  
Altitude Min. 46 m – Max. 119 m
Superficie 5,26 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 14.svg
Grainville-sur-Odon

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 14.svg
Grainville-sur-Odon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Grainville-sur-Odon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Grainville-sur-Odon
Liens
Site web www.grainville-odon.net

Grainville-sur-Odon est une commune française, située dans le département du Calvados en région Basse-Normandie, peuplée de 981 habitants[Note 1] (les Grainvillais).

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est située à 13 km de Caen.

Communes limitrophes de Grainville-sur-Odon[1]
Tessel Cheux Mondrainville
Noyers-Bocage (sur quelques dizaines de mètres),
Missy
Grainville-sur-Odon[1] Mondrainville
Missy Missy, Gavrus Gavrus

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Grainvilla en 1077[2],[3], Grinvillum en 1082 et 1087[3] et Guarinvilla en 1086[2]. Il est issu d'un anthroponyme germanique tel que Warin[2], Guarin[2] ou Garinus[3],[4], ou scandinave Grimr[4] et de l'ancien français ville dans son sens originel de « domaine rural » issu du latin villa rustica.

L'Odon borde le territoire au sud-est.

Le gentilé est Grainvillais.

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Grainville-sur-Odon

Les armoiries de Grainville-sur-Odon se blasonnent ainsi :
D'azur au pont droit d'une arche d'argent posé sur une rivière en bande du même mouvant de la pointe, aux berges de sinople, celle de dextre en pente, au pommier aussi d'argent feuillé aussi de sinople et fruité d'une pièce de gueules mouvant du flanc dextre et du chef et à l'église aussi d'argent mouvant du flanc senestre, tous deux posés sur le pont ; à l'épi feuillé d'une pièce du même brochant à dextre sur le champ et sur le pont[5].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1901 1906 Désiré Baratte    
1906 1918 Raphaël Bourdon    
1918 1930 René Baratte    
1930 1937 Louis Saint-James    
1937 1969 Alphonse Duchemin    
1969 1971 Camille Boulon    
1971 mars 2001 Raymond Dupont SE  
mars 2001 mars 2014 Roger Entfellner SE Cadre bancaire
mars 2014[6] en cours Emmanuel Maurice SE Enseignant
Les données manquantes sont à compléter.


Le conseil municipal est composé de quinze membres dont le maire et trois adjoints[7].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 981 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2008, 2013, 2018, etc. pour Grainville-sur-Odon[8]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
397 400 458 428 454 455 406 396 414
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
401 393 417 383 347 350 323 297 298
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
246 260 236 191 205 207 177 183 215
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2011
229 226 281 674 779 967 998 1 007 981
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2004[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Pierre dont le clocher et le chœur du XIIIe et XIVe siècles sont classés au titre des Monuments historiques depuis le 20 juin 1910[11].
  • Château de Belval (ou de Belleval), des XVIIe et XVIIIe siècles.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • André Dalibert (1908 - 1997 à Grainville-sur-Odon), acteur et chanteur.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2011.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, afin de permettre les comparaisons entre communes selon une périodicité de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999, de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, outre les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement, que les années 2006, 2011, 2016, etc. et la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée »
  2. a, b, c et d Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,‎ 1963
  3. a, b et c Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, t. 2 : Formations non romanes ; formations dialectales, Genève,‎ 1998 (lire en ligne), p. 936
  4. a et b René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet,‎ 1996 (ISBN 2-905461-80-2), p. 137
  5. « GASO, la banque du blason - Grainville-sur-Odon Calvados » (consulté le 12 février 2014)
  6. « Emmanuel Maurice entame son 1er mandat », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 21 avril 2014)
  7. « Grainville-sur-Odon (14210) - Municipales 2014 », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 8 juin 2014)
  8. Date du prochain recensement à Grainville-sur-Odon, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2008, 2011
  11. « Église », base Mérimée, ministère français de la Culture.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :