Giberville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Giberville
L'église Saint Martin
L'église Saint Martin
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Basse-Normandie
Département Calvados
Arrondissement Caen
Canton Troarn
Intercommunalité Communauté d'agglomération Caen la Mer
Maire
Mandat
Gérard Leneveu
2014-2020
Code postal 14730
Code commune 14301
Démographie
Gentilé Gibervillais
Population
municipale
4 954 hab. (2011)
Densité 991 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 10′ 57″ N 0° 16′ 52″ O / 49.1825, -0.281111111111 ()49° 10′ 57″ Nord 0° 16′ 52″ Ouest / 49.1825, -0.281111111111 ()  
Altitude Min. 6 m – Max. 36 m
Superficie 5,00 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 14.svg
Giberville

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 14.svg
Giberville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Giberville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Giberville
Liens
Site web www.giberville.fr

Giberville est une commune française, située dans le département du Calvados en région Basse-Normandie, peuplée de 4 954 habitants[Note 1] (les Gibervillais).

Géographie[modifier | modifier le code]

Giberville se situe dans la banlieue de Caen à 7 km de ce chef-lieu du Calvados. Son territoire est situé sur un plateau et se compose de deux parties principales : le centre-ville et le plateau, séparés entre eux par la D403 et l'ancien chemin de fer minier. Le Plateau est un quartier construit pour accueillir les ouvriers de la Société métallurgique de Normandie, ancienne usine métallurgique toute proche.

Communes limitrophes de Giberville[1]
Colombelles Colombelles Cuverville
Mondeville Giberville[1] Démouville
Mondeville Cagny Démouville,
Cagny

Histoire[modifier | modifier le code]

Le site est occupé dès l'époque gallo-romaine, certains des objets trouvés lors de fouilles archéologiques étant d'ailleurs conservés au musée de Normandie à Caen. On sait aussi qu'un important propriétaire du nom de Gibertus occupait les lieux au VIIIe siècle.

À la fin des années 1920, l'activité de la Société métallurgique de Normandie et l'extension de la cité du Plateau sur le territoire communal font plus que tripler la population de Giberville entre les recensements de 1926 (501 habitants) et 1931 (1 744 habitants).

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Giberville

Les armes de la commune de Giberville se blasonnent ainsi :
D'azur à la roue dentée de sable bordée d'or, traversée de trois épis de blé du même posés en barre, au chef cousu de gueules chargé de deux léopards aussi d'or[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1977 mars 2008 Jean-François Romy PCF  
en cours Gérard Leneveu[3] PCF  
Les données manquantes sont à compléter.


Le conseil municipal est composé de vingt-sept membres dont le maire et huit adjoints.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 4 954 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 2],[Note 3]. Giberville est la commune la plus peuplée du canton de Troarn.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1841 1846 1851 1856
203 216 229 288 301 323 355 356 361
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
332 350 332 312 295 277 239 216 219
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
239 207 441 501 1 744 1 772 1 140 2 454 2 788
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2011 -
3 469 3 560 4 381 4 574 4 606 4 735 4 771 4 954 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2004[5])
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Giberville accueille notamment la plateforme logistique de la société UPS pour le Calvados.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Lavoir

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

L'Association sportive gibervillaise fait évoluer deux équipes de football en divisions de district[6].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2011.
  2. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  3. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  • Altitudes, coordonnées, superficie : IGN[7].
  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée »
  2. « GASO, la banque du blason - Giberville Calvados » (consulté le 29 juin 2012).
  3. Réélection 2014 : « Ouest-france.fr - Municipales à Giberville. Gérard Leneveu réélu maire » (consulté le 29 mars 2014)
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2008, 2011
  6. « Site officiel de la Ligue Basse-Normandie – A.S. Gibervillaise » (consulté le 29 juin 2012).
  7. « Giberville sur le site de l'Institut géographique national » (archive Wikiwix)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :