Chronologie de Bruxelles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Armoiries de Bruxelles

Chronologie historique, urbanistique, sociale, culturelle et politique de Bruxelles, ville et région.

Occupation humaine de la future région de Bruxelles[modifier | modifier le code]

Le territoire de l’actuelle région bruxelloise n’a jamais, avant la création de la ville, fait l’objet d’une occupation massive. De nombreux objets datant de près de 7000 ans (Néolithique période atlantique), haches, grattoirs, pointes de flèches ou de javelots en pierre, ont cependant été découverts en forêt de Soignes, les fouilles y ont également permis de découvrir un établissement important de la culture de Michelsberg, caractérisée par des poteries dont la partie supérieure s’évase en tulipe[1]. Le site situé à Watermael-Boitsfort est daté de 3000 av. J.-C. à 2200 av. J.-C. et couvre une étendue de 9 ha[2]. Les vestiges d’une villa gallo-romaine et d’une nécropole mérovingienne (VIe siècle), poteries, armes, outils et bijoux de bronze[3] ont été mis au jour à Anderlecht.

Origines de la ville de Bruxelles[modifier | modifier le code]

Différentes traditions font état de l’installation au VIIe siècle d’une chapelle créée par Saint Géry (ou Gauderic) sur une île de la Senne et d’un oratoire à la même époque sur les hauteurs du Treurenberg (où sera construite la cathédrale). Aux alentours de 979, Charles de Basse-Lotharingie aurait fait construire un castrum dans la vallée. Le manque d’archives et de découvertes probantes concernant ces faits empêchent de les considérer comme certains. De toutes manières ces éléments ne permettent pas véritablement de parler de ville avant le développement urbain survenu à la fin du XIe siècle.

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Première mention officielle de Bruocsella de l'an 1015 en tant que Portus sur la Senne (qui prend sa source vers Soignies), terres de l'abbaye de Nivelles (dont les ducs de Louvain et de Brabant par la suite, deviendront avoués).

XIIe siècle[modifier | modifier le code]

  • Vers 1100: Les comtes de Louvain et de Bruxelles commencent la construction du premier château sur la colline du Coudenberg.

XIIIe siècle[modifier | modifier le code]

  • Construction de la première enceinte qui englobe l’île Saint Géry et les collines du Coudenberg avec le château ducal et du Treurenberg avec la collégiale Sainte Gudule.

XIVe siècle[modifier | modifier le code]

XVe siècle[modifier | modifier le code]

  • 1402: Construction de l’Hôtel de Ville sur la place du marché, devenue la Grand-Place.Lui faisant face( en parallèle et opposition), la nouvelle maison ducale qui deviendra la maison du Roi (Charles V)où les ducs de Brabant entendent bien rappeler leurs prérogatives.

Époque moderne[modifier | modifier le code]

XVIe siècle[modifier | modifier le code]

XVIIe siècle[modifier | modifier le code]

XVIIIe siècle[modifier | modifier le code]

  • 1731 : Incendie durant la nuit du 3 au 4 février du palais du Coudenberg dont seule la chapelle est épargnée. De nombreuses œuvres d’art et une grande partie des archives de la ville sont perdues ; les ruines resteront en l’état jusqu’en 1774.
  • 1795 : Suppression de la Cuve de Bruxelles, qui depuis le XIIIe siècle unissait Bruxelles et ses faubourgs, par les autorités françaises. La ville est rétrogradée au rang de sous-préfecture.

Époque contemporaine[modifier | modifier le code]

XIXe siècle[modifier | modifier le code]

XXe siècle[modifier | modifier le code]

XXIe siècle[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Conservés aux Musées royaux d'art et d'histoire, section préhistoire nationale
  2. Conservation d’un site néolithique en milieu forestier : le camp Michelsberg du Vuylbeek à Watermael-Boitsfort
  3. Conservés aux Musées royaux d'art et d'histoire, section époque mérovingienne