Petite ceinture (Bruxelles)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

50° 51′ 25″ N 4° 21′ 09″ E / 50.85701, 4.3525 ()

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir R20 et Petite ceinture.
Petite ceinture
Longueur : 8 km
{{#if:
Image illustrative de l'article Petite ceinture (Bruxelles)
Liste des croisements
Ceinture.svg
1 Porte de Hal
Ceinture.svg
2 Gare du Midi
Ceinture.svg
3 Porte d'Anderlecht
Ceinture.svg
4 Porte de Ninove
Ceinture.svg
5 Porte de Flandre
Ceinture.svg
6 Place Sainctelette
Ceinture.svg
7 Place de l'Yser
Ceinture.svg
8 Porte d'Anvers
Ceinture.svg
9 Place Rogier
Ceinture.svg
10 Porte de Schaerbeek
Ceinture.svg
11 Place Madou
Ceinture.svg
12 Rue de la Loi
Ceinture.svg
13 Rue Belliard
Ceinture.svg
14 Place du Trône
Ceinture.svg
15 Porte de Namur
Ceinture.svg
16 Place Louise
Panneau d'affichage sur la petite ceinture
Panneau d'affichage sur la petite ceinture

La petite ceinture de Bruxelles (en néerlandais: Kleine Ring) est une autoroute urbaine formée par une suite de boulevards et avenues passant en tunnel sous les principales intersections. La petite ceinture délimite le centre historique bruxellois en empruntant le tracé de la seconde enceinte de la ville, construite au XIVe siècle.

D’une longueur approximative de 8 km, l’ensemble dessine grossièrement la forme d’un pentagone, terme sous lequel est communément désigné le cœur de Bruxelles-ville.

Ring 20[modifier | modifier le code]

Les boulevards périphériques en Belgique sont appelés ring, qu’il s’agisse de voies autoroutières ou de voiries urbaines.

Bruxelles en possède trois :

  • le R0 qui entoure l’agglomération,
  • le R21, périphérique intermédiaire qui sépare les quartiers centraux des quartiers de banlieue, et
  • le R20 qui comprend la petite ceinture et se prolonge par le boulevard Léopold II et l’avenue Charles-Quint jusqu’au R0.

Le Ring 20 comporte des sections à deux ou trois bandes dans chaque sens et, bien que certaines voies soient réservées aux automobiles, la vitesse y est limitée à 50 km/h.

Viaduc et tunnels[modifier | modifier le code]

Les boulevards et avenues de la petite ceinture[modifier | modifier le code]

  • A – Boulevard Léopold II
  • B – Boulevard Baudouin
  • C – Boulevard d’Anvers
  • D – Avenue du Boulevard
  • E – Boulevard du Jardin Botanique
  • F – Avenue Galilée
  • G – Boulevard Bisschoffsheim
  • H – Avenue de l’Astronomie
  • I – Boulevard du Régent
  • J – Avenue des Arts
  • K – Avenue Marnix
  • L – Boulevard de Waterloo
  • M – Avenue de la Toison d’Or
  • N – Avenue Henri Jaspar
  • O – Avenue de la Porte de Hal
  • P – Boulevard du Midi
  • Q – Boulevard Poincaré
  • R – Boulevard de l’Abattoir
  • S – Boulevard Barthélemy
  • T – Boulevard de Nieuport
  • U – Boulevard du 9e de Ligne

Édification et évolution de la petite ceinture[modifier | modifier le code]

Monuments et bâtiments remarquables[modifier | modifier le code]

Du prémetro au métro[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]