Chronologie de Rome

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cet article présente l'histoire chronologique de la ville de Rome, en tant que cité et jusqu'à l'époque actuelle. Se reporter à l'article sur la Rome antique et à la série d'articles associés pour connaître l'histoire de Rome comme civilisation antique, républicaine et impériale et la chronologie impériale.

Armes de Rome

Royauté (-753, -509)[modifier | modifier le code]

-753 : Date traditionnelle de la Fondation de Rome par Romulus.

Voir Liste des rois de Rome

République (-509, -27)[modifier | modifier le code]

-510 ou -509 : Tarquin le Superbe roi de Rome et sa famille sont bannis du royaume. Fondation de la République

Voir Histoire de la République romaine pour la chronologie politique

Voir Liste des monuments de la Rome antique, pour le développement urbain de Rome

-264 : les premiers combats de gladiateurs font leur apparition à Rome.
-155 : Athènes envoie à Rome des représentants de ses trois grandes écoles de philosophie : l'Académie, le Stoïcisme et le Lyceum.
-80 : le masque de théâtre est supprimé à Rome.
-80 : le culte égyptien d'Isis se répand à Rome.
-66 : Atticus fonde à Rome une entreprise de copie de livres.
-63 : Lucullus construit à Rome ses grands jardins avec des statues.
-59 : publications régulières des nouvelles (Acta Diurna) à Rome.
-54 : par excès d'offre, la valeur de l'or baisse de 25 % à Rome.
-52 : Varron (Marcus Terentius Varro) décrit la vie dans l'ancienne Rome dans son ouvrage Antiquitates Rerum Humanarum et Divinarum.
-44, ides de Mars : assassinat de Jules César par un groupe de sénateurs conspirateurs, dont Marcus Junius Brutus.

Empire (-27, 476)[modifier | modifier le code]

-31 : Le ciment est utilisé à Rome pour les installations portuaires et les canalisations[réf. nécessaire].
-29 : le temple du dieu de la guerre Janus est fermé à Rome.
-27 : début de la Guerre de Rome en Espagne occidentale. ➝ -25
-20 : on présente des spectacles de pantomimes, avec musique et danse, à Rome. Un pacte d'amitié est signé entre Rome et les Parthes d'Asie antérieure.
-15 : Marcus Labeon fonde une école de droit à Rome.
-14 : le palais du Latran, demeure de la famille des Laterani, est bâti à Rome.
-12 : Auguste est élu grand pontife à Rome, réunissant ainsi les pouvoirs civils et religieux.
1 : Utilisation de vitres en verre dépoli à Rome[réf. nécessaire].
15 : à Rome, l'élection des magistrats passe du peuple à l'empereur et au Sénat.
17 : Histoire de Rome depuis sa fondation en 142 livres, par Tite-Live.
19 : Rome place les Germains du Sud (Marcomans) sous son protectorat.
21 : Fabrication de plumes et tire-lignes en métal, à Rome[réf. nécessaire].
27 : un important incendie ravage la colline du Cœlius.
33 : L'empereur Tibère fonde à Rome une banque hypothécaire[réf. nécessaire].
45 : les juifs sont expulsés de Rome par l'empereur Claude.
46 : Rome et la frontière nord-est de l'Empire sont réunis par la « route du Danube ».
49 : pénétration du christianisme en Europe à Rome et à Philippes (séjour de Paul de Tarse).
51 : La population de Rome dépasse le million d'habitants[réf. nécessaire].
54 : Plus de cent instruments opératoires différents sont fabriqués à Rome[réf. nécessaire]. Début du règne de Néron comme empereur de Rome →68
60 : On commence à utiliser des armoires en plus de coffres comme moyen de rangement à Rome[réf. nécessaire].
63 : l'école de droit de Proculus (proculéens) est créé à Rome.
64 : Rome est dévastée par un incendie ; les Chrétiens sont accusés et persécutés par Néron.
65 : dans le vestibule de la Maison Dorée de Néron à Rome, on construit une voûte d'ogives.
66 : des sculptures de bronze représentant des Germains agenouillés sont fondues à Rome.
68 : ouverture de la première école d'éloquence par Quintilien à Rome. Galba, Othon, Vitellius et Vespasien se succèdent sur le trône impérial à Rome. →69
69 : les propriétaires ne déblayant pas les ruines sont expropriés à Rome.
71 : Utilisation de serrures avec clefs à pannetons ingénieux, à Rome[réf. nécessaire].
72 : à Rome, Musonius réclame éducation et culture pour les femmes.
75 : les maîtres de rhétorique reçoivent des traitements élevés à Rome.
77 : On utilise à Rome un procédé simple de distillation[réf. nécessaire].
78 : le roi Kushana Vima Kadphisès, qui règne sur le Nord de l'Inde de la principauté de Bénarès à l'Indus, envoie une délégation à Rome pour monter une attaque surprise contre les Parthes.
79 : décès de Vespasien, empereur de Rome. Début du règne de Titus, empereur de Rome. ➝ 81
80 : la construction du Colisée pouvant recevoir 50 000 spectateurs) est achevée à Rome.
81 : ouvrage de Frontin sur les canalisations de Rome. Décès de Titus, empereur de Rome. Début du règne de Domitien, empereur de Rome. ➝ 96
83 : à Rome, il devient interdit de châtrer les esclaves.
85 : {{Des livrets de parchemin brochés remplacent les carnets de notes à Rome}}.
89 : les philosophes et les savants sont poursuivis à Rome comme ennemis de l'État.
91 : la Rome contemporaine est décrite par Stace dans ses poèmes (Forêts).
92 : Saint Clément devient évêque de Rome.
96 : décès de Domitien, empereur de Rome.
99 : le roi Kushana Kaniska, sous le règne duquel le royaume atteint son apogée, envoie une délégation à Rome pour monter une attaque surprise contre les Parthes.
102 : Tacite publie un ouvrage sur le déclin de l'éloquence à Rome.
106 : Apollodore de Damas construit une salle de concert ronde, l'Odéon, à Rome.
106 : pour commémorer la conquête de la Dacie, on construit la célèbre colonne Trajane à Rome.
108 : À Rome, s'établit l'habitude de la consultation médicale en remplacement de la visite à domicile[réf. nécessaire].
117 : l'historien romain Tacite publie les Annales, une histoire de Rome depuis la mort d'Auguste. La perception d'impôts remplace à Rome l'affermage.
125 : Hadrien distribue des terres d'empire de Rome à des petits fermiers.
127 : Hadrien rentre à Rome après un voyage de sept ans à travers les provinces romaines.
130 : une loi est promulguée à Rome interdisant d'exécuter sans jugement les esclaves.
134 : ouverture de facultés de rhétorique, droit, philosophie, à Rome : l'Athenaeum. Une loi améliorant le sort des ouvriers libres est promulguée à Rome.
155 : Rome admet que sans être reconnue comme religion officielle, le judaïsme doit être toléré.
160 : À Rome, on fabrique du savon à base de graisse, de Chaux et de cendres[réf. nécessaire].
163 : Statius Priscus, le gouverneur romain de Cappadoce, expulse les Parthes d'Arménie et installe Arsacidus Sohaemus, protégé de Rome, sur le trône.
165 : le philosophe Justin de Naplouse est exécuté à Rome comme chrétien.
167 : ramenée par l'armée de Verus, la peste fait des ravages à Rome.
169 : Lucius Verus meurt d'apoplexie à son retour à Rome.
170 : une statue équestre de Marc Aurèle est érigée à Rome.
180 : les travaux commencent pour l'érection à Rome sur le Campus Martius (Champ de Mars) d'une colonne commémorant les guerres conduites par Marc Aurèle sur le front du Danube. Rome interdit une bande riveraine du fleuve de km de large aux peuples danubiens.
191 : se considérant comme le nouveau fondateur de Rome, Commode rebaptise la ville d'après son nom : Colonia Lucia Aurelia Nova Commodiana.
vers 220 : le Christ est représenté de façon caricaturale dans des palais de Rome.
225 : la première peinture chrétienne apparaît à Rome, ornant les Catacombes[réf. nécessaire].
244 : Plotin fonde à Rome son école de philosophie néoplatonicienne.
247 : Philippe l'Arabe marque le millénaire de Rome par la célébration des Jeux séculaires.
271 : Aurélien fait construire un nouveau mur de défense de 16 m pour protéger Rome.
272 : Rome fait alliance avec le roi d'Aksoum (Axoum).
274 : le culte oriental de Sol Invictus devient une religion officialisée à Rome.
301 : les salaires et les prix alimentaires atteignent à Rome leur plus haut niveau. Un édit de Dioclétien fixe un maximum pour le prix des denrées et des salaires.
302 : construction des Thermes de Dioclétien.
306 : Maxence, le fils de Maximien, est porté sur le trône par la Garde prétorienne et le peuple de Rome. Il prend peu après le titre d'Auguste. Sévère se rend à Maximien à Ravenne après une tentative de marche sur Rome.
310 : Rome : construction de la basilique de Maxence.
312 : victoire de Constantin Ier sur Maxence, qui est tué à proximité de Rome, au Pont Milvius. Le palais du Latran à Rome devient la résidence du Pape.
323 : Rome : Basilique de Saint-Agnès.
330 : Constantinople devient la seconde capitale de l'empire, après Rome.
350 : une école de chant religieux, la Schola Cantorum, est créé à Rome. Les Perses reprennent l'Arménie à Rome.
357 : Constance II entre à Rome pour la première fois pour fêter sa victoire sur Magnence et pour s'adresser au Sénat et au peuple de Rome.
382 : Gratien déplace officiellement la cour impériale de Rome à Milan. L'empereur se rend maintenant rarement à Rome.
387 : L'empereur Honorius défend le port du pantalon à Rome[réf. nécessaire].
399 : Fabiola, la première femme chirurgien connue meurt à Rome. Elle est aussi fameuse pour avoir ouvert des hôpitaux pour les pauvres.
404 : Ravenne devient la capitale de l'Empire romain d'Occident. Les jeux publics de gladiateurs sont interdits à Rome.
406 : On commence à utiliser des vitraux d'église à Rome[réf. nécessaire].
410 : les Wisigoths conduits par Alaric Ier prennent et pillent Rome.
418 : les Wisigoths obtiennent de Rome des parties de la Gaule.
432 : apparition de la première représentation du Christ crucifié sur le portail de l'église Sainte-Sabine de Rome.
452 : une ambassage comprenant le pape Léon persuade Attila de se retirer d'Italie.
455 : règne de Pétrone Maxime, empereur romain d'Occident, lapidé par le peuple de Rome. Les Vandales, partis d'Afrique du Nord et conduit par Genséric, prennent et pillent Rome, puis se fixent en Sicile.
473 : Julius Nepos, soutenu par Léon, marche sur Rome et évince Glycerius mis sur le trône d'Occident par Gondebaud et devient lui-même empereur d'Occident.
476 : le roi germain Odoacre occupe Rome mettant fin à l'Empire romain d'Occident début du Moyen Âge.

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

484 : un schisme sépare les Églises de Rome et de Constantinople.
519 : le nouvel empereur Justin, opposé au monophysisme de ses prédécesseurs, rétablit l'orthodoxie religieuse et les relations avec Rome.
536 : Bélisaire prend Naples puis Rome. Du fait de ses persécutions de l'Église copte en Égypte, Rome s'aliène le royaume d'Aksoum (Axoum) qui rompt ses relations avec Rome.
537 : ayant assuré ses arrières en concédant la Provence, aux mains des Ostrogoths depuis 508, aux Francs, Vitigès se déplace vers Rome et en fait le siège.
538 : Vitigès abandonne le siège de Rome.
539 : Milan, la ville la plus importante de l'Italie après Rome, est reprise par les Ostrogoths et détruite. Les hommes sont massacrés et les femmes vendues comme esclaves.
546 : Totila, roi des Ostrogoths prend Rome après un siège d'une année. La ville de Rome a été désertée par sa population et il ne reste plus que 500 civils dans les murs.
547 : Bélisaire, le général byzantin, reprend Rome et répare ses fortifications.
550 : après que Bélisaire, frustré par manque de renfort et de finances, est rappelé d'Italie à Constantinople, Totila reprend Rome et recommence la conquête de l'Italie.
692 : Willibrord rencontre le pape à Rome.
722 : Boniface est sacré évêque à Rome et reçoit pour mission de continuer l'organisation ecclésiastique de la Germanie.
732 : Egbert, frère du roi de Northumbrie, est nommé évêque d'York après un voyage à Rome.
769 : lors du concile de Latran à Rome l'élection du pape est retirée aux laïcs.
781 : Charlemagne agrandit les États pontificaux par le pays de Sabine près de Rome.
785 : à Rome, Charlemagne exige un serment de fidélité des habitants des États pontificaux.
799 : Charlemagne réinstalle dans ses fonctions le pape chassé de Rome.
800 : Charlemagne, roi des Francs, est couronné empereur à Rome. Début du nouvel Empire d'Occident.
808 : début de la Querelle théologique du Filioque entre Rome et Constantinople. →870
828 : le chroniqueur franc Eginhard écrit le récit humoristique d'un vol de reliques à Rome.
846 : les pirates sarrasins d'Afrique du nord pillent Rome et détruisent la basilique Saint-Paul-hord-les-Murs
867 : Le patriarche Photius déclare l'Église byzantine indépendante de Rome.
1046 : marche victorieuse de l'empereur allemand Henri III sur Rome qui destitue trois papes.
1054: Schisme de 1054
1083 : l'Empereur romain germanique Henri IV dévaste Rome et installe l'antipape Clément III.
1144 : les habitants de Rome élisent leur propre parlement, le Sénat.
1199 : installation de tourniquet pour déposer les nouveau-nés à la Maison de Enfants Trouvés à Rome.
1303 : fondation de l'université de Rome (théologie et droit)
1347-1354: révolte de Cola di Rienzo
1377 : le pape Grégoire XI ramène la papauté à Rome.
1378 : début du Grand Schisme, deux papes règnent, l'un à Rome et l'autre en Avignon. →1415
1428 : décès à Rome du peintre italien Tommaso di ser Giovanni di Mone Cassai, dit Masaccio.
1439 : les Églises de Rome et de Byzance sont temporairement réunies.
1440 : Valla affirme l'inauthenticité de la donation de Constantin à l'église de Rome.
1455 : décès à Rome du peintre italien Guido dit Pietro dit Fra Angelico.
1473 : la construction de la Chapelle Sixtine commence à Rome.
1498 : Michel-Ange commence à travailler sur la Pieta pour Saint-Pierre de Rome.

Époque moderne[modifier | modifier le code]

1500 : l'astronome polonais Nicolas Copernic observe une éclipse à Rome.
1506 : l'architecte italien Bramante commence les plans de Saint-Pierre de Rome.
1514 : décès à Rome de l'architecte et peintre italien Donato di Pascuccio di Antonio dit Bramante. Raphaël devient l'architecte en chef de Saint-Pierre de Rome.
1520 : décès à Rome du peintre et architecte italien Raffaello Sanzio, dit Raphaël.
1527 : les troupes de l'empereur Charles Quint mettent Rome à sac.
1533 : l'Église d'Angleterre se sépare de l'Église de Rome.
1564 : décès à Rome du sculpteur, peintre, architecte et poète italien Michelangelo Buonarroti, dit Michel-Ange.
1578 : des catacombes chrétiennes sont redécouvertes à Rome.
1600 : décès du philosophe italien Giordano Bruno, brûlé en place publique à Rome pour ses écrits hérétiques affirmant entre autres que l'Univers est infini et que les étoiles étaient des soleils.
1601 : Annibal Carrache fait la décoration du palais Farnèse à Rome.
1603 : ouverture d'une haute école de sciences naturelles à Rome, l'Académie des yeux de lynx.
1608 : Girolamo Frescobaldi devient l'organiste appointé de Saint-Pierre de Rome.
1609 : décès à Rome du peintre italien Annibal Carrache.
1624 : Nicolas Poussin se fixe à Rome et peint « Écho et Narcisse ».
1625 : la basilique Saint-Pierre de Rome est consacrée.
1656 : Giovanni Lorenzo Bernini dit Le Bernin commence l'édification de la colonnade de la Place Saint-Pierre de Rome. →1663
1665 : décès à Rome du peintre français Nicolas Poussin.
1666 : Jean-Baptiste Colbert crée l'Académie de France à Rome.
1682 : décès à Rome du peintre français Claude Gellée dit Claude Lorrain.

Époque contemporaine[modifier | modifier le code]

1798 : les armées françaises envahissent Rome et la Suisse entraînant la constitution des républiques romaine et helvétique.
1814 : le pape Pie VII retourne à Rome. L'ordre jésuite est rétabli.
1816 : l'opéra Le Barbier de Séville du compositeur italien Gioachino Rossini, l'œuvre de Beaumarchais, est représenté à Rome.
1856 : naissance à Rome du peintre américain John Singer Sargent1925.
1860 : les États pontificaux sont envahis mais le Pape reste à Rome.
1862 : l'offensive sur Rome de Giuseppe Garibaldi s'achève en Calabre par la défaite d'Aspromonte.
1867 : troisième tentative sur Rome de Garibaldi.
1870 : la ville de Rome devient la capitale du royaume d'Italie.
1917 : Conférence de Rome, du 6 janvier au 8 janvier.
1921 : naissance à Rome de l'historien d'art italien Federico Zeri1998.
1922 : Marche sur Rome de Benito Mussolini et ses Chemises noires. Le roi Victor-Emmanuel III le nomme premier ministre.
1936 : Adolf Hitler et Mussolini annoncent leur alliance : l'Axe Rome-Berlin.
1944 : Roberto Rossellini réalise Rome, ville ouverte (Roma, città aperta) sorti en 1945.
1944 : entrée à Rome des troupes alliées.
1957 : Signature du Traité de Rome créant la CEE.
1978 : décès à Rome du peintre italien Giorgio de Chirico.
1985 : attentats à Rome et Vienne contre la compagnie israélienne El Al - 19 morts - 115 blessés.

Voir aussi[modifier | modifier le code]