1774

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
1771 1772 1773  1774  1775 1776 1777

Décennies :
1740 1750 1760  1770  1780 1790 1800
Siècles :
XVIIe siècle  XVIIIe siècle  XIXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies thématiques :
Architecture Droit Littérature Musique classique Science Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année 1774 du calendrier grégorien.

Événements[modifier | modifier le code]

James Cook réalise la cartographie des Nouvelles-Hébrides (aujourd’hui Vanuatu), des îles Marquises et de l’île de Pâques. Il est le premier Européen à débarquer sur plusieurs autres îles du Pacifique, comme la Nouvelle-Calédonie et les îles Ellice. Au cours de ce voyage, il franchit trois fois le cercle polaire et établit un nouveau record en atteignant 71° 10’ de latitude sud. Pour finir, il continue vers l’est, double le cap Horn et découvre l'île de Géorgie du Sud et les îles Sandwich du Sud. Il s’arrête brièvement dans la baie de la Table avant de rentrer en Grande-Bretagne. Sa grande expédition, qui a duré trois ans, a prouvé qu’il n’existait pas de continent méridional de la taille de l’Asie mais seulement la grande masse glacée de la région antarctique. Bien que n’ayant jamais débarqué sur l’Antarctique, Cook comprend probablement en observant les fragments de roche contenus dans les icebergs qu’il y a une masse terrestre plus au sud. Ce voyage est également extraordinaire par le fait que l’équipage est maintenu, grâce à l’insistance de Cook, en bonne santé : les cas de scorbut sont rares au cours de l’expédition. Les deux navires du capitaine Cook à Matavai Bay, 1773.


Amérique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : 1774 au Canada.
31 mars-2 juin : vote des Intolerable Acts par le Parlement britannique. Lésés dans leurs intérêts économiques, bloqués à l’ouest, menacés de perdre les libertés traditionnelles britanniques (assemblées délibérantes, consentement à l’impôt, libertés individuelles, de presse), les Américains des Treize colonies s’engagent vers la résistance. Début de la guerre d'indépendance américaine (fin en 1783). The Bostonians Paying the Excise Man, gravure de 1774 attribuée à P. Dawe.

Europe[modifier | modifier le code]

Conseil permanent en Pologne
Guerre des Paysans russes : à la tête de 30 000 hommes, Iemelian Pougatchev occupe Tcheliabinsk. En avril, il doit abandonner Tcheliabinsk, Kourgan et Orenbourg pour se retirer dans l’Oural. Le 23 juillet il s’empare de Kazan pendant quelques jours. Battu à Samorsk (mai-juin) et à Kazan’ (26 juillet) par le général Mikhelson, il passe la Volga, soulève les Cosaques du Don et déclenche une nouvelle insurrection paysanne en publiant un manifeste promettant la suppression du servage, des impôts et du service militaire. Les serfs brûlent les châteaux et exécutent les nobles (1 500 morts officiels). Catherine II de Russie met la tête de Pougatchev à prix et renforce l’armée de Mikhelson. Pougatchev, écrasé à Salnikov (4 septembre), abandonne le siège de Tsaritsyne et se réfugie dans la steppe mais est vendus par des cosaques prisonniers[17]. Pougatchev rendant la justice à Kazan, carte postale de 1931.
Article détaillé : 1774 en France.
  • Avril, Pologne : création d’un Conseil permanent (Rada Nieustająca) qui devient le gouvernement central[18]. La Diète élit pour deux ans dix-huit sénateurs et dix-huit députés, qui siège sous l’autorité du roi. Cinq départements sont organisés : les Affaires étrangères, la Police, les Finances et la Justice, à la tête desquels se trouvent des ministres nommés et révoqués par le roi. Ces réformes provoquent un regroupement des magnats contre l’autorité royale.
  • 5 octobre - 10 novembre : élections générales au Royaume-Uni[25].
  • 8 octobre : John Wilkes est élu Lord-Maire de Londres[26]. Réélu aux Communes, il siège à partir de décembre[27] et milite pour la publication des débats dans la presse. Il incarne aux yeux du public la défense des libertés britannique, et soutient les colons américains.
  • 6 décembre : réforme de l’enseignement secondaire en Autriche et en Bohême[28]. Une ordonnance rédigée par l’abbé Ignace Felbiger (de) réorganise les écoles élémentaires fondées sur la lecture, l’écriture et le calcul. Enseignement obligatoire pour tous entre 6 et 12 ans.


  • Publication par la chancellerie austro-bohême de maxima de corvée. Les chancelleries seigneuriales tardent à appliquer les règlements[29].
  • Réforme des administrations communales et provinciales mise en place par Francesco Maria Gianni (it) en Toscane (1774-1779)[30]. Le critère d’accession aux charges administrative devient la propriété et non plus la noblesse. La Ferme générale est abolie, le système fiscal unifié, le système judiciaire est rationalisé.

Chronologies thématiques[modifier | modifier le code]

Naissances en 1774[modifier | modifier le code]

Décès en 1774[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a et b Maximilian Samson Friedrich Schöll, Cours d'histoire des états européens depuis le bouleversement de l'Empire romain d'Occident jusqu'en 1789, Gide, fils,‎ 1830 (présentation en ligne)
  2. Svein Ege, Class, State and Power in Africa : A Case Study of the Kingdom of Shäwa (Ethiopia) about 1840, Otto Harrassowitz Verlag,‎ 1996 (ISBN 9783447037709, présentation en ligne)
  3. Karin Speedy, Colons, Créoles et Coolies : L'immigration réunionnaise en Nouvelle-Calédonie - XIX siècle et le tayo de Saint-Louis, Éditions L'Harmattan,‎ 2007 (ISBN 9782296176300, présentation en ligne)
  4. George Bogle, Clements Robert Markham, Thomas Manning, Narratives of the Mission of George Bogle to Tibet and of the Journey of Thomas Manning to Lhasa, Asian Educational Services,‎ 1999 (ISBN 978-81-206-1366-9, présentation en ligne)
  5. Arthur Mangin, La révolte au Bengale en 1857 et 1858 : souvenirs d'un officier irlandais, Tours, Ad Mame,‎ 1862 (présentation en ligne)
  6. Desmond J. Clark, J. D. Fage, Roland Anthony Oliver, G. N. Sanderson, A. D. Roberts, Richard Gray, John Flint, Michael Crowder, The Cambridge History of Africa, Cambridge University Press,‎ 1979 (ISBN 978-0-521-20413-2, présentation en ligne)
  7. Djibo Hamani, L'Adar précolonial (République du Niger) : contribution à l'étude de l'histoire des états Hausa, L'Harmattan,‎ 2006 (ISBN 978-2-296-00214-2, présentation en ligne)
  8. Pierre Verger, Flux et reflux de la traite des nègres entre le Golfe de Bénin et Bahia de Todos os Santos du XVIIe au XIXe siècle, Walter de Gruyter,‎ 1968 (ISBN 9783111728476, présentation en ligne)
  9. a, b, c, d, e et f Robert W. Coakley, Stetson Conn, The War of the American Revolution, Government Printing Office,‎ 1975 (présentation en ligne)
  10. Russell David Edmunds, The Shawnee Prophet, U of Nebraska Press,‎ 1985 (ISBN 9780803267114, présentation en ligne)
  11. a et b Jacques Lacoursière, Histoire populaire du Québec, Les éditions du Septentrion,‎ 1995 (ISBN 9782894480502, présentation en ligne)
  12. American Anti-Slavery Society, The Anti-Slavery Examiner, vol. 2, Echo Library,‎ 2007 (ISBN 9781406816075, présentation en ligne)
  13. Bernard Caillot, La Guerre d'Indépendance américaine : Prototype des guerres de libération nationale ?, Éditions L'Harmattan,‎ 2009 (ISBN 9782296236509, présentation en ligne)
  14. Jeff Wallenfeldt, The American Revolutionary War and the War Of 1812 : People, Politics, and Power, The Rosen Publishing Group,‎ 2009 (ISBN 9781615300495, présentation en ligne)
  15. Liz Sonneborn, Chronology of American Indian History, Infobase Publishing,‎ 2009 (ISBN 9781438109848, présentation en ligne)
  16. Thomas Paine, Jean-Pierre Boyer, Les droits de l'homme, Les éditions du Septentrion,‎ 1998 (ISBN 9782894481219, présentation en ligne)
  17. David Bailie Warden, Nicolas Viton de Saint-Allais, Maur François Dantine, Charles Clémencet, Ursin Durand, François Clément, L'art de vérifier les dates…, vol. 4, Valade,‎ 1827 (présentation en ligne)
  18. Maximilian Samson Friedrich Schöll, Cours d'histoire des états européens depuis le bouleversement de l'Empire romain d'Occident jusqu'en 1789, Gide, fils,‎ 1834 (présentation en ligne)
  19. Philippe Valode, L'histoire de France en 2 000 dates, Acropole,‎ 2011 (ISBN 9782735703616, présentation en ligne)
  20. Joseph Fr. Michaud, Louis Gabriel Michaud, Biographie universelle, vol. 38, Michaud frères,‎ 1824 (présentation en ligne)
  21. António Augusto Teixeira de Vasconcellos, Les contemporains portugais, espagnols et brésiliens, Paris, Guiraudet,‎ 1859 (présentation en ligne)
  22. Spencer Tucker, A global chronology of conflict : from the ancient world to the modern Middle East, vol. 2, ABC-CLIO,‎ 2009 (ISBN 9781851096671, présentation en ligne)
  23. Franco Venturi, Europe des Lumières, Walter de Gruyter,‎ 1972 (ISBN 9789027969743, présentation en ligne)
  24. David Bailie Warden, Nicolas Viton de Saint-Allais, Maur François Dantine, Charles Clémencet, Ursin Durand, François Clément, L'art de vérifier les dates…, vol. 18, Valade,‎ 1819 (présentation en ligne)
  25. Colin Rallings, Michael Thrasher, British Electoral Facts, 1832-2006, Ashgate Publishing, Ltd.,‎ 2007 (ISBN 9780754627128, présentation en ligne)
  26. Private Letters of Edward Gibbon 1753 to 1794, Kessinger Publishing,‎ 2004 (ISBN 9781417970018, présentation en ligne)
  27. John Sainsbury, John Wilkes, Ashgate Publishing, Ltd.,‎ 2006 (ISBN 9780754656265, présentation en ligne)
  28. Stephan Sting, Bildung zwischen Standardisierung, Ausgrenzung und Anerkennung von Diversität, LIT Verlag Münster,‎ 2011 (ISBN 9783643503268, présentation en ligne)
  29. Jean Bérenger, Histoire de l'Empire des Habsbourg (1273-1918), Fayard,‎ 1990 (ISBN 9782213648019, présentation en ligne)
  30. Jean Robert Armogathe, Dall'Ancien Régime all'Età napoleonica : con atlante storico fuori testo, Jaca Book,‎ 1981 (présentation en ligne)