Zayd ibn Harithah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Zayd ibn Harithah
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata
Mu'tah (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Chef militaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Harithah ibn shrahel (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Enfant
Autres informations
Religion
Conflits
تخطيط اسم زيد بن حارثة.png
sceau

Zaïd ibn Harithah ibn Shurâhîl Ibn Ka'b Ibn 'Abd Al'Uzzâ Ibn Umru' ul Qays Al Ka'bî (588-629) (en arabe : زيد بن حارثة) est un des premiers compagnons de Mahomet dont il est le seul contemporain nommément cité dans le Coran[Note 1]. Il devint par la suite chef d'armée et mourut à la bataille de Mu'ta.

Biographie issue de la tradition islamique[modifier | modifier le code]

Zayd, étant âgé de huit ans, fut amené par sa mère, Su'dâ bint Tha'laba à la visite de sa tribu arabe, les Banû Ma'in. Sur leur chemin et tout près de leur destination, ils furent surpris par les Banû Al-Qayn (autre tribu arabe) qui firent razzia sur eux et enlevèrent les biens, les chameaux et les enfants[réf. nécessaire].

Il s'est marié à Zaynab bint Jahsh, que Mahomet a épousée après leur divorce[1].Pour Jan Van Reeth, Mahomet, amoureux de Zaynab bint Jahsh, poussa Zayd à la répudier et répudia lui-même son fils. Il put ainsi l'épouser[2]. Il fut aussi marié à Oum Kalsoum bint Uqba. Il a pour enfants Ousama ibn Zayd.

Zayd participa à de nombreuses batailles : Badr, Ouhoud, Houdaybiyya et Khaybar. il mourut lors de celle de Mu'ta en 629 à l'âge de 41 ans (7 ans après l'Hégire) [3]

Analyse historique[modifier | modifier le code]

Zayd ibn Hâritha est cité dans la sourate 33 du Coran. Celle-ci a connu certainement un « remaniement substantiel du texte », après la mort de Mahomet. La compréhension du contexte de la sourate en est complexifiée. Elle est particulière en ce qu'elle évoque un événement historique précis et par l'évocation d'un contemporain de Mahomet. Powers considère ainsi que les versets 36-40 sont des ajouts « de la génération suivant la mort du Prophète »[4].

Ce passage a été élaboré à partir de plusieurs récits bibliques. La trame du récit autour de Zaynab et de Zayd est ainsi fournie par le récit de David et de Bethsabée[4]. Pour Powers, la majeure partie de l'histoire de Zayd appartient au monde des légendes. Les hadiths qui permettent la contextualisation de cette sourate « n'ont pas pu être fabriqués plus tôt que la fin du premier siècle de l'hégire, c'est-à-dire sous le califat de Abd al-Malik »[4].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Sourate 33: Al Ahzab (Les Coalisés), verset 37.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Muhammad Is Not the Father of Any of Your Men: The Making of the Last Prophet, David S. Powers, 2009
  2. Van Reeth J., "Sourate 33", Le Coran des Historiens, t.2b, 2019, p.1119 et suiv.
  3. Saifiyyu ar-Rahman al-Mubarakfuri, ar-Rahiq al-Makhtum (Le Nectar Cacheté), Université Islamique de Médine, éditions Darussalam (ISBN 1-59144-071-8) ; Traduit de l'arabe au français par: Cheikh Gueye (Dakar); Edition: Darussalam 1999, 746 pages.
  4. a b et c Van Reeth J., "Sourate 33", Le Coran des Historiens, t.2b, 2019, p.1119 et suiv.

Liens externes[modifier | modifier le code]