Zayd ibn Harithah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’islam
Cet article est une ébauche concernant l’islam.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

تخطيط اسم زيد بن حارثة.png

Zayd ibn Harithah (588-629) (en arabe : زيد بن حارثة) est un des premiers compagnons du prophète Mahomet. Il a été nommément cité dans le Coran[1]. Il devint par la suite chef d'armée et mourut à la bataille de Mu'ta.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un homme appelé Haritha, Zayd devient esclave, avant la venue de l'islam, à l'âge de huit ans. Il appartient à Khadija bint Khuwaylid, la première épouse de Mahomet. Ce dernier l'adopte et le traite comme son propre fils. Lorsque le verset du Coran fut révélé[2] au sujet des noms des enfants que l'on adopte[3], il fut appelé Zayd Mawla Muhammad au lieu de Zayd ibn Muhammad.

Il s'est marié à Zaynab bint Jahsh (en), que le prophète a épousé après leur divorce[4],[5], ainsi qu'à Oum Kalsoum bint Uqba. Il a pour enfants Usama ibn Zayd (en), Zayd et Ruqayya.

Il meurt en 629 à l'âge de 41 ans (7 ans après l'Hégire) à la bataille de Mu'ta[6].

Son rôle dans les expéditions[modifier | modifier le code]

Il participe également aux batailles de Badr, Ouhoud, Houdaybiyya et Khaybar.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sourate 33: Al Ahzab (Les Coalisés), verset 37.
  2. Coran 33:4-5 : « […] Il n’a point fait de vos enfants adoptifs vos propres enfants. Ce sont des propos [qui sortent] de votre bouche. Mais Allah dit la vérité et c’est Lui qui met [l’homme] dans la bonne direction. Appelez-les du nom de leurs pères : c'est plus équitable devant Allah. Mais si vous ne connaissez pas leurs pères, alors considérez-les comme vos frères en religion ou vos alliés. […]
  3. La démarche préadoption: L’adoption et l’Islam
  4. Muhammad Is Not the Father of Any of Your Men: The Making of the Last Prophet, David S. Powers, 2009
  5. Mahomet et les femmes
  6. Saifiyyu ar-Rahman al-Mubarakfuri, ar-Rahiq al-Makhtum (Le Nectar Cacheté), Université Islamique de Médine, éditions Darussalam : ISBN 1-59144-071-8 ; Traduit de l'arabe au français par: Cheikh Gueye (Dakar); Edition: Darussalam 1999, 746 pages.

Liens externes[modifier | modifier le code]