Sawda bint Zama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
تخطيط اسم سودة بنت زمعة.png

Sawda bint Zamʿa (arabe : سودة بنت زمعة), (vers 555-644) et est l'une des femmes du prophète de l'islam Mahomet et possède donc le statut de « Mère des Croyants ». Son vrai nom est Sawda bint Zamʿa ibn Qayyis ibn ʿAbd Shams.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sawda bint Zam'a faisait partie d'une tribu modeste de Quraych. C'est la fille de Zamaa bin Quayss bin Abd Chams et de Al Chumouss bin Quayss bin Zeid[1].

Exode vers l'Abyssinie[modifier | modifier le code]

Elle est l'une des premières femmes de la Mecque à croire en Mahomet et devint musulmane. Elle est à l'origine de la conversion de son époux, As-Sukran ibn `Amr. Les contemporains de la Mecque acceptent difficilement d'abandonner leurs croyances et leurs pratiques ancestrales, ce qui emmène des persécutions de la part des mecquois sur la population musulmane. Elle et son mari durent donc partir et font partie du premier groupe qui émigra en Abyssinie, cherchant protection auprès du Négus Ashama ibn Abjar. Peu de temps après leur arrivée, son époux décède la laissant, elle et ses 5 enfants, veuve en terre étrangère. Sawda décide alors de rentrer à La Mecque malgré les persécutions que subissent les musulmans[2].

Mariage avec le prophète Mahomet[modifier | modifier le code]

Mahomet âgé de 50 ans épouse alors Sawda qui est âgée de 65 ans[1]. Le mariage durera 14 ans, elle décède à 79 ans alors que Mahomet en a 64. Khawla, une des premières femmes à embrasser l'islam, qui émigra avec Sawda, alla trouver le Prophète. Elle loua les qualités de Sawda au Messager qui fut impressionné du courage, de la force et de la fermeté de cette femme de cinquante ans. Le mariage eut lieu en l'an 3 avant l'hégire durant le mois de chawwâl, peu avant le voyage vers Tâ'if.

Tabari affirme que Mahomet répudia Sawda juste après la bataille de Badr (en 624) car elle blâmait les ennemis de l'islam prisonniers pour leur lâcheté. Sawda avait perdu son père et ses oncles à Badr. Son chagrin et sa colère la firent mépriser les ennemis prisonniers. Mais Mahomet prit cela pour une volonté d'encourager les ennemis de l'islam. Sawda aurait supplié Mahomet de lui pardonner et de la reprendre, mais d'accepter aussi qu'elle cède ses nuits à Aïcha qui n'aurait eu que 10 ans, selon la tradition. Mahomet accepta de reprendre Sawda comme épouse, sans ses droits conjugaux qui revenaient dorénavant à Aïcha.[3]

Après la mort du Prophète, Sawda n'accomplit plus aucun voyage. Elle fut connue pour son immense générosité. Elle serait morte à l'âge de 70 ou 75 ans, en l'an 24 de l'hégire vers la fin du califat de Omar ibn al-Khattâb[4].

Mariage antérieur[modifier | modifier le code]

Elle fut mariée avec Al Sakran bin Amr, ils ont eu 5 enfants.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Le livret de famille du prophète Mouhammad, Damas-Syrie, MR Antique Groupe, page 9
  2. Adil Salih, Muhammad sceau des prophètes, Tawhid, 585p
  3. Tabari, Muhammad, Sceau des prophètes, Actes Sud Sindbad, , 359 p., p. 169-170
  4. Adil Salih, Muhammad sceau des prophètes, Tawhid, 586p