Maymouna bint al-Harith

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Maymouna bint al-Harith
Maymunah bint al Harith.png
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Mère
Hind bint Awf (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Salma bint Umays (en)
Lubaba bint al-Harith
Asma bint Umays (en)
Zaynab bint KhouzaymaVoir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Q68878217 (jusqu'en )
Mahomet (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion

Maymuna bint al-Harith (ميمونه بنت الحارث) (v. 594-674) est la dernière épouse de Mahomet, et donc l’une des mères des croyants, selon l’appellation musulmane.

Famille[modifier | modifier le code]

Le nom de Maymuna bint al-Harith était Burrah, ou Barrah ; Mahomet lui en fit changer. Maymuna avait deux sœurs, Lubaba et Izza, ainsi que deux demi-sœurs, Asma bint Umays et Salma bint Umays. Ces dernières épousèrent plus tard Abu Bakr, le successeur de Mahomet et premier calife, et Hamza ibn Abd al-Muttalib. Quand Maymuna épousa Mahomet, elle était âgé de 36 ans et lui de 60 ans, ce qui permet de situer le mariage en 630, soit environ huit ans après l’Hégire. Maymuna était également la demi-sœur de Zaynab bint Khouzayma, une autre épouse de Mahomet qui mourut avant son propre mariage.

Mariage[modifier | modifier le code]

La tradition musulmane raconte que Maymuna choisit de dévouer sa vie à Mahomet et à l’application du Coran. Elle vécut pendant trois ans avec lui, jusqu’à sa mort. Elle serait morte pendant le califat de Muawiya Ier, premier calife omeyyade, à l'âge de 80 ans[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. D’après The Wives of the Messenger of Allah, de Mohamed Swaleh Awadh.