Breaking Bad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Breaking Bad
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo original de la série.
Titre original Breaking Bad
Autres titres
francophones
Breaking Bad : Le Chimiste
Genre Drame
Policier
Thriller
Comédie noire
Création Vince Gilligan
Production Mark Johnson
Acteurs principaux Bryan Cranston
Aaron Paul
Anna Gunn
Dean Norris
Bob Odenkirk
(liste complète)
Musique Dave Porter
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine AMC
Nb. de saisons 5
Nb. d'épisodes 62 (liste)
Durée 43-55 minutes
Diff. originale
Site web http://www.amctv.com/shows/breaking-bad

Breaking Bad, ou Breaking Bad : Le Chimiste[1] au Québec, est une série télévisée américaine en 62 épisodes de 47 minutes, créée par Vince Gilligan, diffusée simultanément du au sur AMC aux États-Unis et au Canada, et ensuite sur Netflix.

La série se concentre sur Walter White, un professeur de chimie surqualifié et père de famille, qui, ayant appris qu'il est atteint d'un cancer du poumon en phase terminale, sombre dans le crime pour assurer l'avenir financier de sa famille. Pour cela, il se lance dans la fabrication et la vente de méthamphétamine avec l'aide de l'un de ses anciens élèves, Jesse Pinkman[2]. L'histoire se déroule à Albuquerque, au Nouveau-Mexique.

Breaking Bad remporte de nombreuses récompenses : 87 Emmy Awards dont quatre du meilleur acteur pour Bryan Cranston, trois de meilleur acteur dans un second rôle pour Aaron Paul, deux de meilleure actrice dans un second rôle pour Anna Gunn, deux de meilleure série télévisée dramatique. Bryan Cranston a été nommé quatre fois au Golden Globe et le remporte en 2014. Il a également été nommé cinq fois au Screen Actors Guild Award, remportant la récompense en 2012 et 2013.

Par ailleurs, Breaking Bad reçoit un large succès critique au fil des saisons. La cinquième saison a eu un score de 99 sur 100 sur le site Metacritic[3]. En 2013, la Writers Guild of America la nomme 13e des séries les mieux écrites de l'histoire de la télévision[4]. Enfin, le magazine The Hollywood Reporter classe Breaking Bad comme la 2e meilleure série américaine derrière Friends[5], alors que Esquire la place 2e meilleure série dramatique après Les Soprano[6].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Walter « Walt » White est professeur de chimie dans un lycée. Il vit avec son fils handicapé moteur et son épouse enceinte à Albuquerque, au Nouveau-Mexique. Le lendemain de son cinquantième anniversaire, on lui diagnostique un cancer du poumon en phase terminale avec une espérance de vie estimée à deux ans. Tout s'effondre pour lui. Il décide alors de mettre en place un laboratoire et un trafic de méthamphétamine pour assurer un avenir financier confortable à sa famille après sa mort, en s'associant à Jesse Pinkman, un de ses anciens élèves devenu petit trafiquant.

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs récurrents[modifier | modifier le code]

Acteurs secondaires[modifier | modifier le code]

 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[7] et Doublage Séries Database[8]

Production[modifier | modifier le code]

Explication du titre[modifier | modifier le code]

L'acteur Bryan Cranston a indiqué que « le terme breaking bad est une expression familière du Sud signifiant sortir du droit chemin et "mal tourner", soit pour un temps, soit pour la vie[9]. » .

L'expression est utilisée dans le premier épisode, lorsque Jesse s'interroge sur les motivations poussant Walter à se lancer dans la production de méthamphétamine (« Man, some straight like you, giant stick up his ass, all of a sudden at age, what, 60, he's just gonna break bad? »[10]) ; dans la version française, la traduction est « partir en vrille ».

Développement[modifier | modifier le code]

La série est créée par Vince Gilligan, qui a écrit pendant plusieurs années la série X-Files : Aux frontières du réel. Il souhaitait réaliser ensuite une série où le personnage principal change de position[11]. Il a déclaré : « Television is historically good at keeping its characters in a self-imposed stasis so that shows can go on for years or even decades[11]. » (« Historiquement, la télévision s'est toujours bien débrouillée pour maintenir ses personnages dans un état de statu quo, de façon que les séries puissent continuer pendant des années, voire des décennies. »)

Après avoir annoncé le lancement du pilote de la série, la chaîne a commandé une première saison composée de neuf épisodes qui n'en comporte finalement que sept, en raison de la Grève de la Writers Guild of America lors de l'année 2007-2008.

À la mi-, la chaîne AMC, à la suite des négociations avec Sony Pictures, a annoncé une commande de seize épisodes afin de clore la série[12] pour une diffusion en [13].
Contrairement aux autres, cette cinquième et ultime saison sera divisée en deux parties : les huit premiers épisodes ont été diffusés à partir de , les derniers en 2013[14].

En , il est annoncé que les deux derniers épisodes de la série seront prolongés de 15 minutes chacun[15], soit environ 60 minutes par épisode[15] (sans compter la publicité, pour la version originale).

Attribution des rôles[modifier | modifier le code]

En , l'acteur Jesse Plemons a obtenu un rôle récurrent pour la cinquième saison[16].

En , l'actrice Laura Fraser a obtenu un rôle récurrent pour la cinquième saison[17].

En , AMC a confirmé que les acteurs Jesse Plemons et Laura Fraser obtenaient le statut d'acteurs principaux lors de la deuxième partie de la cinquième saison[18],[19].

Tournage[modifier | modifier le code]

La série est tournée à Albuquerque, au Nouveau-Mexique, États-Unis. Si les premiers scripts de la série plaçaient l'intrigue en Californie, les coûts de production ont poussé Vince Gilligan à changer d'État pour le tournage, avant d'y situer finalement le lieu de la série[20].

La maison de Walter White se situe au 3828 Piermont Dr NE, à Albuquerque au Nouveau Mexique. Celle des parents de Jesse Pinkman, au 322 16th Street Southwest à Albuquerque. L'appartement de Jesse Pinkman se situe au Lead Ave. SE & Terrace St. SE à Albuquerque. La maison de Hank et Marie se situe au 4901 Cumbre Del Sur Court NE à Albuquerque[21].

Budget[modifier | modifier le code]

Le budget de la série est de 3,2 millions de dollars américains par épisode, ce qui est relativement élevé pour une série de chaîne câblée[22].

Lors du tournage de la troisième saison, le manque de budget, à la suite de scènes tournées loin des lieux habituels, a contraint la série à concentrer un épisode sur la relation entre Walter et Jesse Pinkman (saison 3, épisode 10 : Fly, La Mouche en français), coincés dans un décor unique, minimisant ainsi les coûts de production[23] (bottle episode).

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Diffusion internationale[modifier | modifier le code]

En version française

Dates de diffusion et titre international de la série[modifier | modifier le code]

Date de première diffusion et titre international[26]
Pays Nom (si différent) Date de première diffusion
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau de l'Algérie Algérie
Drapeau de l'Australie Australie
Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau de la Bulgarie Bulgarie В обувките на Сатаната
Drapeau du Brésil Brésil Breaking Bad: A Química do Mal
Drapeau de l'Estonie Estonie Halvale Teele
Drapeau de l'Espagne Espagne
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de la Finlande Finlande
Drapeau de la France France
Drapeau de la Croatie Croatie Na putu prema dolje
Drapeau de la Hongrie Hongrie Totál szívás
Drapeau d’Israël Israël Shover shurot
Drapeau de l'Iran Iran Bad Biari
Drapeau du Japon Japon Bureikingu baddo
Drapeau de la Lituanie Lituanie Brestantis blogis
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Drapeau du Portugal Portugal Ruptura Total
Drapeau de la Serbie Serbie Čista hemija
Drapeau de la Suède Suède
Drapeau de la Tchéquie République tchèque
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau de la Russie Russie Во все тяжкие
Drapeau de la Slovénie Slovénie Kriva pota
Drapeau de la République socialiste du Viêt Nam Viêt Nam Bien Chat

Épisodes[modifier | modifier le code]

La série compte cinq saisons, totalisant 62 épisodes.

Première saison (2008)[modifier | modifier le code]

Walter « Walt » White, père de famille de 50 ans, est professeur de chimie dans un lycée du Nouveau-Mexique . Son épouse Skyler est enceinte et son fils de 16 ans, Walter Jr., est handicapé. Son quotidien déjà morose devient noir lorsqu'il apprend qu'il est atteint d'un incurable cancer des poumons. Les médecins ne lui donnent pas plus de deux ans à vivre.
Hank, son beau-frère et agent à la DEA, lui parle des énormes sommes d'argent brassées par le marché de la drogue. Afin d'économiser suffisamment d'argent pour sa famille lorsqu'il ne sera plus de ce monde, Walter décide de s'associer avec Jesse Pinkman, un de ses anciens élèves devenu junkie et accessoirement dealer. Grâce à ses connaissances poussées en chimie, Walter produit de la méthamphétamine à la limite de la perfection tandis que Jesse se charge de la distribution du « Blue Sky », surnom donné au produit en raison de sa pureté et de sa couleur bleutée. Le duo improvisé met alors en place un labo itinérant dans un vieux camping-car et commence à « cuisiner » dans le secret au milieu d'un désert d'Albuquerque.
Les deux hommes seront vite dépassés par leur double vie et devront faire face à la violente réalité du milieu de la drogue qui les plongera dans une longue descente aux enfers.

Deuxième saison (2009)[modifier | modifier le code]

Walter commence à se faire un nom dans le milieu de la drogue, sous le pseudonyme d'Heisenberg. Sa nouvelle double vie manque à maintes reprises d'être découverte par sa famille, à qui il finit par avouer son cancer. Skyler, inquiète, décide de reprendre son ancien travail de comptable, alors qu'elle est à huit mois de grossesse. Mais ses soupçons envers son mari sont de plus en plus insistants. Walt et Jesse décident de monter leur propre affaire de trafic de drogue. Hank est sur la trace de Heisenberg sans savoir qu'il s'agit de son beau-frère Walter White. La confiance de Walter en Jesse s'effrite lorsque celui-ci commence à consommer de la drogue excessivement. Jesse commence une histoire d'amour avec Jane, sa voisine, ancienne toxicomane, qui replonge dans l'héroïne. Jesse commet une grave erreur en lui dévoilant les secrets de son activité illégale : elle décide de faire chanter Walter. Alors que ce dernier entre chez Jesse, il découvre Jane en overdose en train de s'étouffer et décide de la laisser mourir. Après cette mort, Jesse entre en dépression tandis que le père de Jane, contrôleur aérien, distrait par la douleur de la perte de sa fille, provoque la collision de deux avions au-dessus de la ville, entraînant des centaines de morts. Suite au traitement, le cancer de Walter se révèle opérable. Sous l'effet de l'anesthésie, Walter révèle involontairement à son épouse qu'il cache bien un secret.

Troisième saison (2010)[modifier | modifier le code]

Skyler, qui a donc appris que son mari menait une double vie, devine qu'il est un trafiquant de drogue. Elle demande le divorce, mais promet de ne pas révéler son secret. Par vengeance, elle entreprend une liaison avec son patron, Ted, qui lui demande de l'aide pour cacher au fisc les fraudes dans les comptes de son entreprise.
Jesse, sorti de la cure de désintoxication où l'a placé Walter, essaie de convaincre celui-ci de reprendre le trafic. C'est Gustavo Frink, dit Gus, éminent trafiquant sous la respectable couverture de directeur d'une chaîne de restaurants, qui y parvient. White est associé avec un nouveau chimiste, Gale.
Hank, toujours sur la trace d'« Heisenberg », devient de plus en plus dangereux. L'étau se resserre sur Walter, qui oblige Jesse à tuer Gale pour sauver sa propre vie.

Quatrième saison (2011)[modifier | modifier le code]

Walter essaye de retrouver une certaine stabilité dans sa vie professionnelle, tandis que Jesse, tourmenté par la mort de Gale, va plus mal que jamais et replonge dans les drogues. Gustavo lui confie de nouvelles tâches qu'il doit accomplir avec Mike, le séparant ainsi de Walter, qui n'accepte pas cette situation, craignant pour la sécurité de son partenaire. Jesse retrouve un certain équilibre et la confiance en lui.
Mais le cartel mexicain souhaite récupérer le territoire nouvellement acquis par Gustavo. Celui-ci doit coopérer dans un premier temps, afin d'empêcher qu'une guerre totale n'affaiblisse son commerce, alors que la DEA et Hank Schrader commencent à le soupçonner. Après une violente dispute avec Walter, qui lui fait de moins en moins confiance, Jesse part au Mexique pour transmettre au cartel leur savoir-faire et la recette de la blue meth. Au cours d'une fête scellant la réconciliation entre les deux camps, Gus empoisonne tous les membres du cartel. Toutefois, Mike et lui n'en sortent pas indemnes, et Jesse s'illustre en leur sauvant la vie.
Gus rentre avec Jesse aux États-Unis, laissant Mike au Mexique se rétablir de sa blessure. Il lui fait part de son désir se débarrasser de Walter, ce à quoi le jeune homme s'oppose fermement, malgré leur conflit. Gus menace alors Walter de tuer son épouse et ses enfants s'il tente de renouer contact avec Jesse. Walter, le dos au mur, décide de « disparaître » grâce à l'aide de son avocat Saul Goodman. Mais suite à l'empoisonnement du fils de la nouvelle amie de Jesse, qui semble imputable à Gus, Jesse renoue avec Walter dans le projet de tuer Gus ; on apprend plus tard que c'est un coup monté par Walt pour opposer Jesse à Gus.

Cinquième saison (2012-2013)[modifier | modifier le code]

Walt, après avoir provoqué la mort de Gustavo « Gus » Fring, décide de poursuivre la production de métamphétamine avec Jesse et Mike, car il a perdu la majeure partie de l'argent accumulé lors de sa collaboration avec Gus, son épouse Skyler ayant donné à son employeur Ted 600 000 dollars pour rembourser le fisc.
La relation entre Walt et son épouse se détériore de plus en plus : celle -ci traumatisée par l'assassinat de Gus, envoie leurs enfants vivre en sécurité chez Hank et Marie.

Personnages[modifier | modifier le code]

Walter « Walt » White

Walter est un professeur de chimie surqualifié de 50 ans au troisième stade d'un cancer du poumon dont le traitement coûte trop cher pour sa couverture sociale ou les économies de son couple. Pour assurer une vie confortable à sa famille après sa mort, il décide d'utiliser ses connaissances en chimie pour produire de la méthamphétamine et la revendre sous le pseudonyme de Heisenberg (en hommage au physicien allemand) avec l'aide de Jesse Pinkman, un de ses anciens élèves.

Skyler White

Skyler est l'épouse de Walter avec qui elle a un fils Walter Jr. Elle est enceinte d'une fille, qu'ils prénommeront Holly. Femme au foyer au début de la série, elle reprend son ancien travail de comptable afin de payer le traitement de Walt. Elle se rend compte que son mari a des secrets et découvre des sommes d'argent d'origine inconnue dissimulées chez eux. Elle décide de le quitter après son accouchement.

Jesse Pinkman

Jesse est le partenaire de Walter White, qui a été son professeur de chimie au lycée. Il est issu d'une famille aisée, dont il a été exclu en raison de sa toxicomanie. Ses parents le mettent à la porte de la maison de sa tante où il vivait. Il emménage ensuite à côté d'une ancienne toxicomane, Jane, dont il tombe amoureux. Puis il revient dans la maison de sa tante qu'il a pu acheter.

Hank Schrader

Hank est l'époux de Marie, la sœur de Skyler. Agent de la DEA, il enquête sur un nouveau producteur de « meth » dans la région, sans savoir qu'il s'agit de son beau-frère Walt. Si Hank s'affiche comme grossier et brutal, il est plus sensible qu'il ne le laisse paraître. Il est aussi fabricant de bière artisanale et collectionneur de minéraux.

Marie Schrader

Marie, sœur de Skyler, elle travaille dans un hôpital. Elle adore le violet, couleur dont elle s'habille et décore toute sa maison. Elle est kleptomane.

Walter White Jr.

Fils de Walter et de Skyler, il a une infirmité motrice cérébrale, entraînant des difficultés d'élocution et de motricité : il marche avec des béquilles.

Saul Goodman

Saul Goodman, de son vrai nom James Morgan McGill, est un avocat corrompu qui s'associe avec Walter et Jesse, d'abord pour les aider à sortir l'un de leurs dealers de prison, puis dans la distribution de leur produit et le blanchiment de leur argent. Il est originaire de Cicero, ville frontière de Chicago. Auparavant, il était employé de HHM, cabinet d’avocats de renom fondé par son frère : la série Better Call Saul raconte l'origine de ce personnage.

Gustavo « Gus » Fring

Chilien dont on ignore le parcours,, Gustavo est le « grand patron » de tout le marché de la « meth  » au nord de la frontière mexicaine, sous la couverture de directeur de la chaîne de restaurants « Los pollos hermanos ». Il est méticuleux, contrairement au Mexicain Tuco Salamanca, personnalité violente et incontrôlable. Il respecte le sang froid et la minutie de Walter, et lui confie toute sa production de meth, avant d'entrer en conflit avec lui.

Mike Ehrmantraut

Ancien policier de Philadelphie, à son compte après la mort de son fils, Matthew, abattu par des collègues corrompus, Mike est l'homme à tout faire de Gustavo Fring. Taciturne et pragmatique, il ne se laisse jamais déstabiliser. Il adore sa petite-fille Kaylee.

Steven « Steve » Gomez

Agent de la DEA, Steven Gomez fait toujours équipe avec Hank lors de leurs missions et perquisitions. Il remplace Hank à El Paso, lorsque ce dernier revient à Albuquerque.

Brandon « Badger » Mahyew

Badger est le plus excentrique des trois amis de longue date de Jesse.

Skinny Pete

Skinny Pete est un ami de longue date de Jesse. Il le présente à Tuco Salamanca, avec qui il partageait sa cellule en prison. C'’est probablement la personne la plus proche de Jesse.

Christian « Combo » Ortega

Combo est avec Badger et Skinny Pete, le troisième ami de longue date de Jesse. C’est lui qui fournit le camping-car, volé à sa propre mère, qui servira de premier laboratoire au duo. Il est abattu par un jeune garçon travaillant pour les membres d'un gang local, alors qu'il distribuait de la drogue sur leur autre territoire pour le compte de Jesse.

Todd Alquist

Todd Alquist est un employé du service d'extermination « Vamonos Pest » qui aide Jesse Pinkman et Walter White à installer leur labo provisoire. Il deviendra l'assistant de ce dernier dans la production de méthamphétamine.

Jack Welker

Jack Welker, surnommé Oncle Jack par son neveu Todd, est le chef du gang de suprémacistes blancs d'Albuquerque. C'est un homme au visage dur, qui porte un cache-poussière noir et de nombreux tatouages qui affichent son appartenance au gang. Il a une longue expérience de criminel et possède un réseau de prisonniers dans les prisons de l'État, auquel il fera appel à la demande de Walt.

Kenny

Kenny est le lieutenant de Jack Welker. Il est aussi cruel que le reste du gang, prenant un malin plaisir à torturer Jesse.

Accueil[modifier | modifier le code]

Audiences[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis[modifier | modifier le code]

Saison Diffusion originale Audiences (en millions)
Premier épisode Dernier épisode Moyenne
1 1,4[27] 1,5[28] 1,2[29]
2 1,66[30] 1,5[31] 1,3[29]
3 1,95[32] 1,56[33] 1,5[29]
4 2,58[34] 1,9[35] 1,9[29]
5 (1re partie) 2,93[36] 2,78[37] 2,6[38]
(2e partie) 5,92[39] 10,28[40] 6,3[38]

Dans les pays francophones[modifier | modifier le code]

En France, la première diffusion en clair sur Arte des 8 épisodes de la deuxième partie de la saison 5 du 8 au [41] (en seconde partie de soirée) a attiré en moyenne 145 000 téléspectateurs par épisode[42].

Accueil critique[modifier | modifier le code]

La réception critique des différentes saisons est très positive[43],[44],[45],[46],[47], Breaking Bad étant considérée comme l'une des meilleures séries télévisées américaines[48],[49],[50],[51].

Aux États-Unis[modifier | modifier le code]

L'équipe de la série aux Peabody Awards, pour la première saison, en mai 2009.
Et pour la dernière saison, en mai 2014.
Saison Metacritic (%) Rotten Tomatoes (%)
1 73 78
2 84 100
3 89 100
4 96 100
5 99 100

Pour Rotten Tomatoes, qui agrège 45 avis professionnels sur la saison 5, le consensus critique est : « La dernière saison de Breaking Bad confirme son statut de l'une des plus grandes séries de télévision, propulsant son récit vers une conclusion explosive avec une réalisation forte et un scénario solide[52]. »

En France[modifier | modifier le code]

Pour Télérama le tour de force de Breaking Bad c'est de « prendre un brave type, un loser touchant, et en faire un monstre. Le rendre attachant avant de s'appliquer, patiemment, à nous le faire détester. »[53] Pour Les Inrocks, « la création de Vince Gilligan restera la grande série charnière des années 2000-2010. »[54] Pour le Nouvelobs, la série est « sombre, lumineuse, extravagante, poignante... Avec un culot fou, les scénaristes transgressent tous les codes et parviennent à surprendre lorsque l'on croit avoir tout vu, tout vécu. »[55]

Distinctions[modifier | modifier le code]

La série a gagné plusieurs récompenses et nominations. Elle gagne douze Primetime Emmy Awards et a été nommée trois fois pour le prix de la meilleure série dramatique. Bryan Cranston qui interprète le rôle de Walter White a été récompensé par le Primetime Emmy Award du meilleur acteur dans une série télévisée dramatique trois fois consécutives en 2008, 2009 et 2010 ainsi qu'en 2014 [56]. Cranston a aussi gagné le TCA Award de la meilleure interprétation dans une série dramatique et le Saturn Award du meilleur acteur de télévision en 2012 et 2013. Aaron Paul qui joue le personnage de Jesse Pinkman gagne le Primetime Emmy Award du meilleur acteur dans un second rôle dans une série télévisée dramatique en 2010, 2012 et 2014. Paul a été récompensé aussi par le Saturn Award du meilleur acteur de télévision dans un second rôle en 2010 et 2012. Pour son rôle dans la quatrième saison, l'acteur Giancarlo Esposito gagne le Critics' Choice Television Award du meilleur acteur dans un second rôle dans une série télévisée dramatique. En 2010 et 2012, Breaking Bad gagne le TCA Award de la meilleure série télévisée dramatique. En 2009 et 2010 la série a été récompensée par le Satellite Award de la meilleure série télévisée dramatique et en 2010, 2011 et 2012 par le Saturn Award de la meilleure série diffusée sur le câble ou en syndication. Au total, la série a été nommée pour 226 récompenses et en a gagné 83[57].

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

Sorties DVD et disque Blu-ray[modifier | modifier le code]

Intitulé du coffret Nombre
d'épisodes
Sortie Nombre de disques Éditeur
Zone 1
(dont les Drapeau des États-Unis États-Unis)
Zone 2
(dont la Drapeau de la France France)
DVD Blu-ray DVD Blu-ray
Breaking Bad - Saison 1 7 [58] 3 2 Sony Pictures
Breaking Bad - Saison 2 13 4 3
Breaking Bad - Saison 3 13 4 3
Breaking Bad - Saison 4 13 4 3
Breaking Bad - Saison 5, première partie 8 3 2
Breaking Bad - Saison 5, deuxième partie 8 3 2

Autour de la série[modifier | modifier le code]

Un restaurant Los Pollos Hermanos[59] a ouvert à New York en mars 2017.

De vrais agents des stupéfiants étaient présents lors de la perquisition chez Emilio Koyama lors du premier épisode.

Série dérivée[modifier | modifier le code]

Le , AMC a annoncé la production d'une série dérivée, intitulée Better Call Saul[60] et basée sur le personnage de Saul Goodman, interprété par Bob Odenkirk[60].

Film[modifier | modifier le code]

Le sort El Camino sur Netflix, film dérivé de la série Breaking Bad. Le scénario repose sur le personnage de Jesse Pinkman, interprété par Aaron Paul.

Adaptation latino-américaine[modifier | modifier le code]

En , Sony a développé une adaptation pour l'Amérique latine sous le titre Metástasis mettant en vedette Diego Trujillo (en) dans le rôle de Walter Blanco (Walter White), Roberto Urbina (es) dans le rôle de José Miguel Rosas (Jesse Pinkman), Sandra Reyes (es) dans le rôle de Cielo Blanco (Skyler White) et Julián Arango (en) dans le rôle de Henry Navarro (Hank Schrader), où l'action se déroule en Colombie. Le pilote a été diffusé le en simultané sur les réseaux américains de langue espagnole Univision, Galavisión et UniMás, et a réuni collectivement 3,4 millions de téléspectateurs[61].

Hommages à cette série[modifier | modifier le code]

  • Dans le film d'animation Zootopie créé par le studio Disney, un animal présent dans un laboratoire est vêtu d'une blouse jaune et fabrique une substance de couleur bleue. Ses deux coéquipiers se nomment Jessie et Walter.
  • Dans la série Malcolm, une séquence a été tournée pour l'intégrale de la série où Hal, le père de Malcolm, se réveille en sursaut avant de raconter à son épouse Loïs le cauchemar qu'il vient de faire : il était devenu un trafiquant de drogue.
  • Dans la série The Walking Dead, de nombreuses références à la série sont présentes, notamment un sac de méthamphétamine bleue que Daryl trouve, ainsi que la voiture de Glenn saison 1 et la machine à café dans la saison 5 qui est la même que dans la série[62].
  • Le Walter's est un café qui a ouvert ses portes à Istanbul le . lL s'inspire de la série et les gérants portent des combinaisons jaunes similaires à la série[63].
  • Dans la mission Chantier Naval du jeu vidéo Payday 2, les protagonistes peuvent découvrir un container sur le bateau dans lequel se trouve un labo mobile de méthamphétamine avec un corps en combinaison jaune à l'intérieur, ils peuvent également en fabriquer de couleur bleue à l'aide de produits présents dans la carte pour récolter plus d'argent.
  • Dans le film Dumb and Dumber De, un laboratoire pour fabriquer de la méthamphétamine est installé dans l'appartement de Harry. Une personne habillée comme Walter White est en train d'en fabriquer.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Titre FR de la série au Québec » sur Addik.tv, consulté le 1er septembre 2011
  2. (en) « no 93 : Bryan Cranston », sur Esquire.com (consulté le )
  3. « Best TV Shows of All Time », sur metacritic.com (consulté le ).
  4. (en) « 101 best written TV series of all time complete list », sur Deadline.com, (consulté le )
  5. « Breaking Bad - Hollywood's 100 Favorite TV Shows », sur The Hollywood Reporter (consulté le )
  6. « The 10 Greatest TV Dramas Of The Century - Esquire », sur Esquire, https://plus.google.com/111054784060331166746 (consulté le )
  7. a b c d et e « Fiche du doublage de la série », sur RS Doublage (consulté le )
  8. a b c et d « Fiche du doublage de la série », sur Doublage Séries Database (consulté le )
  9. (en) Clayton Neuman, « Fans Chat With Bryan Cranston », sur AMCtv.com,
  10. (en) « Breaking Bad Episode Scripts - Pilot », sur SpringfieldSpringfield.co.uk (consulté le )
  11. a et b (en) « Breaking Bad the finest hour on television », sur TheDailyBeast.com,
  12. « Seize nouveaux épisodes afin de clore la série » consulté le 18 août 2011
  13. (en) « AMC confirms july 2012 return for Breaking Bad », sur The Futon Critic.com,
  14. Nicolas Schiavi, « Breaking Bad saison 5 : un final coupé en deux parties », sur Excessif.com,
  15. a et b « Breaking Bad : Les 2 derniers épisodes rallongés de 15 minutes » sur ActuCiné.com, consulté le 20 septembre 2013
  16. « Jesse Plemons dans la saison 5 de Breaking Bad ! » sur AlloCiné.fr, consulté le 19 mai 2012
  17. « Laura Fraser la nouvelle ennemie de Walt » sur Cinémovies.fr, consulté le 30 juin 2012
  18. (en) « Todd Alquist », sur AMCtv.com, (consulté le )
  19. (en) « Lydia Rodarte-Quayle », sur AMCtv.com, (consulté le )
  20. « Breaking Bad : Vince Gilligan discute de la dernière saison »,
  21. (en) Breaking Bad (Lieux de tournage) sur l’Internet Movie Database
  22. (en) Blair Marnell, « Will Breaking Bad run for 2 more seasons? », sur Craveonline.com (consulté le )
  23. Interview de Vince Gilligan sur la série, au Forum des Images
  24. (en) « Breaking Bad: the best US show not airing on TV in the UK », sur tv.uk.msn.com (consulté le )
  25. « Une série largement récompensée aux Emmy Awards! Breaking Bad : Le Chimiste arrive sur la chaîne Addik TV dès le jeudi 27 octobre! », sur Groupe TVA,
  26. (en) Breaking Bad (Release Info) sur l’Internet Movie Database
  27. (en) Anne Becker, « AMC’s Breaking Bad Premieres to Solid Numbers », sur Broadcastingcable.com, (consulté le )
  28. (en) Gary Levin, « Nielsens: 'Runway' finale rules on cable », sur USAtoday.com, (consulté le )
  29. a b c et d « Audiences US : Record d’audience pour Breaking Bad », sur Itstvnews.com, (consulté le )
  30. (en) Robert Seidman, « iCarly, Burn Notice and WWE RAW top cable charts », sur Zap2It.com, (consulté le )
  31. (en) Gary Levin, « Nielsens: 'Jon & Kate' plus big ratings », sur usatoday30.usatoday.com,
  32. (en) « Breaking Bad season 3 ratings », sur Zap2It.com, (consulté le )
  33. (en) Bill Gorman, « Sunday cable ratings: True Blood, Breaking Bad, Army Wives, Drop Dead Diva and much more », sur Zap2It.com, (consulté le )
  34. (en) Robert Seidman, « Sunday cable ratings: True Blood slips, Falling Skies steady + Breaking Bad, Leverage, In Plain Sight, The Glades and more », sur Zap2It.com, (consulté le )
  35. (en) Bill Gorman, « Sunday cable ratings: Nothing Keeps Up with Kardashians, plus Housewives NJ finale, Boardwalk Empire, Breaking Bad, Dexter and more », sur Zap2It.com, (consulté le )
  36. (en) Amanda Kondolojy, « Sunday cable ratings: True Blood beats Breaking Bad premiere, + Keeping Up with the Kardashians, Very Funny News, Real Housewives of New Jersey, Falling Skies and more », sur Zap2It.com, (consulté le )
  37. (en) Sara Bibel, « Sunday cable ratings: NASCAR wins night, Breaking Bad, Keeping Up with the Kardashians, Leverage, Hell on Wheels, Married to Jonas and more », sur Zap2It.com, (consulté le )
  38. a et b « Audiences US basées sur la première diffusion de Breaking Bad », sur AlloCiné.fr (consulté le )
  39. (en) Sara Bibel, « Sunday cable ratings: Breaking Bad wins night, True Blood, Low Winter Sun, Devious Maids, Dexter, The Newsroom and more », sur Zap2It.com, (consulté le )
  40. (en) Sara Bibel, « Sunday cable ratings: Breaking Bad wins big, Talking Bad, Homeland, Boardwalk Empire, Masters of Sex and more », sur Zap2It.com, (consulté le )
  41. « Breaking Bad Saison 5 - Le final », sur Arte
  42. « Breaking Bad : plusieurs records pour le final sur Arte », sur Arte,
  43. « Breaking Bad: Season 1 », sur Metacritic.com (consulté le )
  44. « Breaking Bad: Season 2 », sur Metacritic.com (consulté le )
  45. « Breaking Bad: Season 3 », sur Metacritic.com (consulté le )
  46. « Breaking Bad: Season 4 », sur Metacritic.com (consulté le )
  47. « Breaking Bad: Season 5 », sur Metacritic.com (consulté le )
  48. (en) Chuck Klosterman, « Bad Decisions », sur Grantland.com (consulté le )
  49. (en) Tim Goodman, « Breaking Bad: Dark side of the dream », sur The Hollywoodreporter.com, (consulté le )
  50. (en) Maureen Ryan, « Breaking Bad: Five reasons it's one of TV's all-time greats », sur Huffingtonpost.com, (consulté le )
  51. (en) Richard Lawson, « The case for Breaking Bad as television's best show », sur Theatlanticwire.com, (consulté le )
  52. (en) « Breaking Bad: Season 5 », sur Rotten Tomatoes
  53. « “Breaking bad” : stupéfiant jusqu’au bout », sur Télérama,
  54. « “Breaking Bad”: son apport essentiel en cinq points », sur Les Inrocks,
  55. « 50 séries à voir absolument », sur Télé Obs,
  56. (en) « 'Mad Men' and Bryan Cranston three-peat at Emmys while Kyra Sedgwick finally wins », Los Angeles Times, (consulté le )
  57. (en) Awards for Breaking Bad sur l’Internet Movie Database
  58. « Sortie du coffret Blu-ray saisons 1, 2 et 3 » sur AlloCiné.fr, consulté le 28 août 2012
  59. (en) « Breaking Bad restaurant Los Pollos Hermanos may become a real thing », sur Business Insider,
  60. a et b (en) « AMC and Sony Pictures Television statement on Breaking Bad spin-off », sur The Futon Critic.com,
  61. (en) « Simulcast Premiere of Metastasis Across Univision, Unimás & Galavisión Reaches 3.4 Million Total Viewers », sur TV by the Numbers,
  62. « The Walking Dead : 26 choses que vous ne saviez (surement) pas », sur Buzzly (consulté le ).
  63. Manon Bouriaud, « La série "Breaking Bad" a désormais son café à Istanbul, le Walter's », Le Huffington Post,‎ , https://www.huffingtonpost.fr/2015/07/28/photos-breaking-bad-cafe-istanbul_n_7884828.html

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]