L'Amie prodigieuse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L’Amie prodigieuse
Auteur Elena Ferrante
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Genre roman
Version originale
Langue Italien
Titre L’amica geniale
Date de parution 2011
Version française
Traducteur Elsa Damien
Éditeur Gallimard
Lieu de parution Paris
Date de parution 2014
Chronologie

L’Amie prodigieuse (L’amica geniale) est le premier livre, paru en 2011, de la tétralogie homonyme d'Elena Ferrante racontant la vie de deux amies issues d'un quartier pauvre de Naples au début des années 1950.

Présentation[modifier | modifier le code]

Comme toute l'œuvre de Ferrante, ce roman est d'inspiration autobiographique[1].

L'histoire raconte l'enfance et l'adolescence d'Elena Greco (Lenù), dans un quartier populaire de Naples. Le roman développe notamment longuement la relation d'amitié de l'héroïne avec Raffaella Cerullo (Lila). Les deux jeunes amies sont toutes les deux douées pour les études, mais seule Elena sera en mesure de les continuer, la famille de Rafaella ne pouvant ni ne désirant les payer. L'intrigue se déroule dans le décor de Naples des années 1950, avec une vision des événements historiques à travers les yeux des personnages[2].

La saga comporte quatre volumes, chacun précédé d'un index avec le rappel des évènements des tomes précédents :

Liste des membres des familles (figurant au début du roman)[modifier | modifier le code]

La famille Cerullo
  • Père : Fernando (cordonnier)
  • Mère : Nunzia ;
  • 4 enfants :
    • Rino, Raffaella surnommée Lila, 3e enfant Cerullo, 4e enfant Cerullo.
      • 1 petit-fils : Dino (fils de Rino et Pinuccia)
La famille Greco
  • Père : Vittorio (portier au tribunal de Napoli) ;
  • Mère : Immacolata ;
  • 4 enfants :
    • Elena surnommée Lenù, Peppe, Gianni, Elisa.
La famille Caracci
  • Père : Don Achille (propriétaire épicerie) ;
  • Mère : Maria ;
  • 3 enfants :
    • Stefano, Alfonso, Pinuccia.
      • 1 petit-fils : Gennaro (fils de Stefano et Lila)
La famille Peluso
  • Père : Alfredo (ancien menuisier emprisonné pour meurtre) ;
  • Mère : Giuseppina ;
  • 4 enfants :
    • Pasquale (maçon), Carmela, 3e enfant Peluso, 4e enfant Peluso.



La famille Sarratore
  • Père : Donato (cheminot / écrivain) ;
  • Mère : Lidia ;
  • 5 enfants :
    • Nino, Marisa, Pino, Clélia, Ciro.
La famille Cappuccio
  • Père : Cappuccio, décédé (dans le premier épisode) ;
  • Mère : Mélina ;
  • 4 enfants :
    • Antonio, Ada, 3e enfant Cappuccio, 4e enfant Cappuccio.
La famille Scanno
  • Père : Nicola (vendeur de fruits et légumes) ;
  • Mère : Assunta ;
  • 3 enfants :
    • Enzo, 2e enfant Scanno, 3e enfant Scanno.
La famille Solara
  • Père : Silvio (propriétaire bar / pâtisserie) ;
  • Mère : Manuela ;
  • 2 enfants :
    • Michele, Marcello.
La famille Spagnuolo
  • Père : M. Spagnuolo ;
  • Mère : Rosa ;
  • 3 enfants :
    • Gigliola, 2e enfant Spagnuolo, 3e enfant Spagnuolo.

Réception et critiques[modifier | modifier le code]

Le tome 1 de la saga s'est écoulé à environ 700 000 exemplaires depuis la sortie du tome 2, et a été traduit en 42 langues[5], et lors de la sortie du tome 3 en janvier 2020, les ventes de la saga se montent à 1,3 millions d'exemplaires[6].

Malgré les bonnes ventes et les bonnes réceptions de la part du public, la saga n'a jamais reçu de prix littéraires officiels[7].

Adaptation[modifier | modifier le code]

Le premier tome a été adapté en série de huit épisodes par HBO et la Rai sous le titre de L’Amie prodigieuse. Les premiers épisodes ont été diffusés en Italie le [8], et le en France (Canal+[9]).

Un feuilleton radiophonique a été proposé sur France Culture du 6 au et la narratrice est la comédienne Amira Casar[10].

Le , RAI et HBO renouvellent la série pour une deuxième saison[11], basée sur le roman Le Nouveau Nom.

Depuis le mercredi , la chaîne publique France 2 de la télévision française propose deux épisodes en première et deuxième parties de soirée tous les mercredis.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Delphine Peras, « Elena Ferrante, énigme littéraire fascinante », sur lexpress.fr, (consulté le 14 octobre 2016)
  2. Résumé de la quatrième de couverture du livre
  3. « « Celle qui fuit et celle qui reste », l’Italie d’Elena Ferrante », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le 9 septembre 2020)
  4. Françoise Dargent, « L'Enfant perdue, d'Elena Ferrante: les filles du quartier », sur Le Figaro.fr, (consulté le 9 septembre 2020)
  5. « Elena Ferrante en chiffres », sur La Croix, (consulté le 26 septembre 2017)
  6. « Elena Ferrante en chiffres », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le 9 septembre 2020)
  7. « Le roman "L'Amie prodigieuse" d'Elena Ferrante va être adapté en série », sur europe1.fr, (consulté le 26 septembre 2017)
  8. « L’Amie prodigieuse: HBO et la Rai lancent l’adaptation de la saga culte d’Elena Ferrante », sur Le Figaro, (consulté le 26 septembre 2017)
  9. « L'amie prodigieuse », sur myCANAL (consulté le 3 janvier 2019)
  10. « "L'amie prodigieuse" en feuilleton radiophonique sur France Culture », sur Livres Hebdo (consulté le 28 avril 2019)
  11. (en) « HBO and RAI Renew My Brilliant Friend for a Second Season », sur The Futon Critic,