Harman Kardon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Logo de Harman Kardon depuis 2010
création 1953
Fondateurs Sidney Harman et Bernard Kardon
Actionnaires Harman International Industries
Activité Électronique
Produits Amplificateur audio, Haut-parleur
Société mère Harman International
Site web https://www.harmankardon.com/

Harman Kardon (désigné sous le nom harman/kardon) est une division d'Harman International Industries, filiale de Samsung Electronics, et fabrique des équipements audio pour la maison et l'automobile. Elle a été fondée en 1953 par Sidney Harman et Bernard Kardon.

Harman Kardon en bref[modifier | modifier le code]

Société américaine fondée en 1953 par Sidney Harman et Bernard Kardon, Harman Kardon développe et fabrique des électroniques hi-fi et home-cinéma pour le grand public.

  • Dès les années 50, Harman Kardon rencontre un franc succès, avec des amplificateurs tels que le Harman Kardon D1000, le Harman Kardon Festival TA230 ou l'Harman Kardon Citation II.
  • Dans les années 70, la marque introduit le premier enregistreur de cassettes audio avec système de réduction de bruit Dolby (Dolby B).
  • C'est dans les années 90 que Harman Kardon prend une autre dimension auprès du grand public, en proposant des amplis home-cinéma très performants.

L'histoire de Harman Kardon[modifier | modifier le code]

L'histoire du groupe commence en 1953 quand le Dr. Sidney Harman et Bernard Kardon créent leur première entreprise à leur nom, Harman Kardon. Leur premier produit est alors une radio FM. Un an plus tard, ils lancent le premier récepteur de radio Hi-Fi conçu particulièrement pour le grand public, le Festival D1000 : un unique boîtier contenant un tuner, un amplificateur, un haut-parleur et des potentiomètres. En 1958, Harman Kardon présente la première radio stéréo, le Festival TA230.

Quand Bernard Kardon prend sa retraite en 1956, Harman lui rachète ses parts avant de céder une partie de l'activité en 1962 pour mieux financer sa nouvelle orientation. Harman a en effet l'idée de vendre séparément les éléments qui constituent les chaînes Hi-Fi. Il rachète en 1969 le fabricant de haut-parleurs JBL. Harman Kardon réalise des bénéfices spectaculaires.

En 1977, Sidney Harman accepte le poste de sous-secrétaire au Commerce que lui propose le président Jimmy Carter. Il revend alors ses actions à une entreprise de Chicago, Beatrice Foods, qui se déleste d'une partie des activités d'Harman Kardon et néglige les autres. La marque Harman Kardon elle-même est cédée à une entreprise japonaise qui sera absorbée par Hitachi. Seuls demeurent la marque JBL et des filiales de distribution.

À l'issue du mandat de Jimmy Carter en 1980, Harman, âgé de 61 ans, décide de reprendre le contrôle de son entreprise. Il s'associe à des financiers et parvient à récupérer 60 % des activités qu'il avait vendues trois ans plus tôt. Le nouveau groupe, basé à Washington, D.C., prend le nom d'Harman International.

Le groupe se développe grâce aux rachats de plusieurs sociétés : Infinity en 1982, Crown en 1985, le Français Audax en 1987, etc. Tout en poursuivant son activité dans le secteur de l'équipement audio, il s'oriente, après l'acquisition en 1982 d'une entreprise spécialisée, vers la production d'autoradios, fournissant notamment BMW, Mercedes-Benz et Harley-Davidson. La société Harman Kardon, toujours aux mains d'industriels japonais, est rachetée en 1985. À partir des années 2000, son activité s'étend à la fabrication d'enceintes pour ordinateurs et baladeurs audio (iSub, Soundsticks, etc.), de navigateurs GPS et d'accessoires pour l'automobile.

En 1992, à l'âge de 70 ans, Harman prend en main personnellement la gestion de son groupe. Il se sépare de son directeur général, qu'il remplace, et s'installe à proximité des sites de production en Californie. Il regroupe les 21 marques que compte l'entreprise en cinq divisions, puis réorganise le groupe en trois unités : professionnel, automobile et grand public. Les acquisitions se poursuivent : AKG et Lexicon en 1993, le spécialiste suisse des magnétophones haut de gamme Studer en 1994, l'Allemand Becker en 1995, ou encore le système d'exploitation QNX en 2004.

En 2007, Harman International revend la marque Audax à l'entreprise française AAC (Applications Acoustiques Composites)1. En avril 2007, le groupe accepte la proposition de rachat du consortium formé par Kohlberg Kravis Roberts & Co. et Goldman Sachs pour 8 milliards de dollars2. L'opération est terminée fin 2007.

Samsung Electronics acquiert le groupe Harman le 14 novembre 2016, pour 8 milliards de dollars3.

Invoke, une enceinte sous Cortana[modifier | modifier le code]

Harman Kardon Invoke

Microsoft et Harman Kardon proposent un appareil utilisant l'assistant Cortana et visant à concurrencer ceux proposés par Amazon Echo et Google Home. Il requiert un PC sous Windows 10 ou un smartphone Windows 10 mobile, Android ou iOS pour sa mise en route[1].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]