Tramway de Pau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tramway de Pau
Image illustrative de l’article Tramway de Pau
Tramway devant la préfecture des Basses-Pyrénées.

Situation Drapeau : France Pau (Pyrénées-Atlantiques, Nouvelle-Aquitaine)
Type Tramway
Entrée en service 1894
Fin de service
Lignes 3
Écartement des rails 1 000 mm
Propriétaire Pau
Exploitant Société béarnaise des tramways urbains (SBTU)
Lignes du réseau 3
Réseaux connexes Compagnie du chemin de fer de Pau-Oloron-Mauléon (POM)
Compagnie des Chemins de fer du Midi
Tramway circulant sur la Montée de la Gare.
Tramway circulant rue Porteneuve, dans les années 1910.

Le Tramway de Pau est un réseau de tramway qui a desservi la ville de Pau, entre 1894 et le .

Histoire[modifier | modifier le code]

Tramway hippomobile[modifier | modifier le code]

Une première concession est attribuée à M. Sancéry pour un réseau de tramways à chevaux en 1894[1]. En 1900, la traction animale disparait, une nouvelle société ayant obtenu une concession pour un tramway électrique.

Société béarnaise des tramways urbains[modifier | modifier le code]

La Société béarnaise des tramways urbains - (SBTU) construit un réseau de tramways électriques à voie métrique comprenant trois lignes. Cette société dont le siège est à Lyon, 8 rue de la Bourse, dépend du groupe l'Omnium lyonnais de chemins de fer et tramways. Elle obtient la concession d'un réseau par une convention avec la ville de Pau, le 10 octobre 1899[2]. Le réseau est déclaré d'utilité publique (DUP), le 3 novembre 1899.

Les lignes:

  • ligne 1: - Boulevard Guillemin - la Croix du Prince ;
  • ligne 2: - Route de Bordeaux - La Halle, (place Georges Clemenceau) ;
  • ligne 3: - La gare du Midi - La Halle, (place Georges Clemenceau) ;

La longueur totale du réseau était de 7 km.

Le dépôt et l'usine de production d'électricité se trouvaient à proximité de la gare des Chemins de Fer du Midi[3], sur les bords de l'Ousse.

La mise en service eut lieu le 1er novembre 1900[4]. Le dernier tramway circula le 30 avril 1931.

La voie était à l'écartement métrique. L'alimentation électrique se faisait par archet. Le matériel roulant comprenait 14 motrices et 5 remorques.

Compagnie du chemin de fer de Pau-Oloron-Mauléon (POM)[modifier | modifier le code]

La Compagnie du chemin de fer de Pau-Oloron-Mauléon - (POM) obtient la concession d'un réseau de tramways départementaux à vapeur desservant l'arrière pays palois.

Le réseau comprend 4 lignes[5] :

  • Pau - Saint-Laurent-Bretagne - Lembeye (37,8 km), mise en service entre 1902 et 1905 ;
  • Saint-Laurent-Bretagne - Aire-sur-l'Adour (23,5 km), mise en service entre 1904 et 1908 ;
  • Pau - Pontacq (27 km), mise en service en 1902 ;
  • Pau - Monein (25 km), mise en service en 1902.

La gare de départ est située Place de la République à Pau. Un raccordement de 6 km contournant la ville, dessert la gare de la Compagnie des Chemins de fer du Midi et le dépôt.
Ces lignes disparaissent entre le 31 décembre 1930 et le 31 décembre 1931.
Une ligne complémentaire est ouverte entre Pau (Place de la République) et l'Aviation (terrain d'aviation). Elle ouvre en 1916 pour une longueur de 10 km et disparait le 1er octobre 1930.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]