Tramway de Blois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tramway de Blois
Image illustrative de l’article Tramway de Blois
Tramway, avenue de Saint-Gervais

Situation Drapeau : France Blois (Loir-et-Cher, Centre-Val de Loire)
Type Tramway
Entrée en service 1910
Fin de service 1933
Longueur du réseau 8 km
Lignes 5
Écartement des rails Voie métrique
Propriétaire Ville de Blois
Exploitant Société des tramways électriques de Blois

Le tramway de Blois est un réseau de tramway qui a fonctionné dans la ville française de Blois entre 1910 à 1933.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le réseau était exploité par la Société des tramways électriques de Blois (TEB), fondée par M. Vergnes de Castelpers[1], dans le cadre d'une concession devant durer 50 ans.

Le réseau, déclaré d'utilité publique le 3 avril 1908[2], a été inauguré le 16 juin 1910.

En raison de la Première Guerre mondiale, le service fut suspendu le 26 août 1916 et ne reprit que sur une ligne en février 1920[3].

Compte tenu de la baisse du trafic, le service fut supprimé le 15 mars 1933 et remplacé par une desserte d'autobus[3]

Infrastructure[modifier | modifier le code]

Tramway, le long du Château de Blois, au début du XXe siècle.

Les lignes[modifier | modifier le code]

Le réseau comprenait cinq lignes construites à voie métrique, longues de 8 kilomètres :

  • ligne 1: Gare centrale (PO) - Place Victor Hugo - Octroi de Saint Gervais (par le pont de la Loire)
  • ligne 2: Sanitas - Abattoirs (sur les quais de la Loire)
  • ligne 3: Haras - Place Victor Hugo - Octroi de Saint Gervais (par le pont de la Loire)
  • ligne 4: Gare de Blois-Saint Lazare - Place Victor Hugo - Octroi de Saint Gervais (par le pont de la Loire)
  • ligne 5: Gare de Blois-Saint Lazare - Place Victor Hugo - Poudrière

Le centre du réseau était la place Victor Hugo.

Dépôt[modifier | modifier le code]

Le dépôt et l'usine électrique se trouvait dans le faubourg de Vienne rue Roncerais.

Jonctions[modifier | modifier le code]

Le réseau était relié :

- en gare de Blois « Vienne » (réseau sud)
- en gare de Blois « Saint-Lazare », avenue de Chateaudun (réseau nord)
- en gare de Blois « Les Lices »

Le tramway permettait les échanges entre les réseaux nord et sud des compagnies TLC et TELC par le Pont de la Loire.

Exploitation[modifier | modifier le code]

Le matériel roulant[modifier | modifier le code]

  • 11 motrices à essieux.

Vestiges et matériels préservés[modifier | modifier le code]

Le retour du tramway à Blois[modifier | modifier le code]

Il existe un projet de ligne de tramway à Blois[4]. La future ligne reprend le tracé de l'axe principal par la ville et le pont de Loire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.naucellois.com/PagesComm/Centres/ChroniquesAutan/ChroniquesAutan15.htm
  2. « Décret du 3 avril 1908 déclarant d'utilité publique l'établissement, dans la ville de Blois, d'un réseau de tramways à traction électrique (avec la convention de rétrocession et le cahier des charges de la concession) », Bulletin des lois de la République française, no 2975,‎ , p. 1353-1369 (lire en ligne)
  3. a et b AMTUIR, page mentionné en liens externes.
  4. http://www.lanouvellerepublique.fr/loir-et-cher/ACTUALITE/24-Heures/Une-ligne-de-tramway-a-l-etude-a-Blois

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]