Compagnie électrique des tramways de la rive gauche de Paris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Action de la Cie électrique des tramways de la rive gauche de Paris, du .

La Compagnie électrique des tramways de la rive gauche de Paris (RG), est une compagnie exploitant un réseau de tramway à Paris. Elle est fondée le 19 janvier 1900, dans le but de créer un tramway de Montreuil-sous-Bois à Boulogne-Billancourt.

La compagnie RG se substitue à la Compagnie électrique du secteur de la rive gauche de Paris qui avait obtenu la concession, le 30 mars 1899[1], de deux lignes de Boulogne-Billancourt à Vincennes et de Montreuil-sous-Bois à Boulogne-Billancourt. Son siège social est situé 124 boulevard Saint-Germain, à Paris. L'ensemble du réseau a une longueur de 36 km.

La compagnie RG sera absorbée par la Société des transports en commun de la région parisienne (STCRP) en 1921.

Lignes[modifier | modifier le code]

Elles comprennent deux transversales est-ouest, la première passant par le centre de Paris, l'autre contournant la ville par le sud :

En 1921, elles deviennent les lignes 123/124 (ex-1-2), 125 (ex-3) et 126 (ex-4) de la STCRP.

Elles disparaitront aux dates suivantes :

  • ligne 123/124, 14 mars 1937[2] ;
  • ligne 125, 20 mars 1935 ;
  • ligne 126, 18 mars 1936.

La ligne 123/124 est restée la dernière ligne urbaine de Paris en fonctionnement.

Alimentation électrique[modifier | modifier le code]

La compagnie RG, n'ayant pas reçu l'autorisation d'électrifier par fil aérien les voies situées dans Paris, utilisa le système d'alimentation par plots superficiels Diatto.

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

Le parc était constitué de 63 motrices à bogies et de 24 attelages (remorques) à 2 essieux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Compagnie électrique des tramways de la rive gauche de Paris : Assemblée générale ordinaire du 8 juillet 1911 », Les assemblées générales,‎ , p. 125-130 (lire en ligne)
  • Les tramways Parisiens, Jean Robert, Paris 1992, 3e édition
  • Guide des sources de l'histoire des transports publics urbains à Paris et en Île-de-France, Henri Zuber, Sheila Hallsted-Baumert, Claude Berton, Publication de la Sorbonne, 1998

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]