Ancien tramway de Mulhouse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Plan du réseau en 1928

L'ancien tramway de Mulhouse est un réseau de tramway urbain et suburbain qui a fonctionné dans la ville de Mulhouse entre 1882 et 1956[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Tramway urbain, dans les années 1920
Croisement de deux tramways électriques dans les années 1920
Tramway électrique dans le faubourg de Belfort
Tramways, rue Louis-Pasteur
Motrice fermée tractant la baladeuse ouverte no 15 sur la ligne 1, rue du Sauvage

La ville de Mulhouse a eu son premier réseau de tramway en 1882. Il relia la "Porte-Jeune", carrefour situé au centre-ville, à Dornach et fut inauguré le 24 mai de cette année-là.

Le réseau n'était pas encore électrifié et les voitures sont tractées par des locomotives à vapeur [2].

Le 1er octobre, l'intégralité de la première ligne fut mise en service. Elle reliait alors la gare centrale à Dornach, en passant par la "Porte-Jeune".

Cette ligne fut électrifiée en 1894 et fonctionnait alors de 6h45 à 21h30. Les voitures se succédaient toutes les 7 minutes 30 et circulaient à une vitesse pouvant atteindre 20 km/h.

Le 1er mars 1883, une ligne "Porte-Jeune" - Bourtzwiller a été inaugurée. Cette ligne fut prolongée jusqu'à Pfastatt en novembre 1889.

En décembre 1899, une ligne "Porte-Jeune" - Brunstatt a été mise en service.

Le 1er juin 1927, deux ans après la pose des premiers rails, a été inaugurée la ligne de tramway qui relia la rue de Galfingue à Riedisheim.

Comme dans beaucoup de villes françaises, ce premier réseau a disparu, victime de la concurrence de l'automobile, et le dernier tramway a circulé à Mulhouse en 1957.

Les exploitants[modifier | modifier le code]

Le réseau était exploité par deux compagnies :

Ancien tramway Mühlhausen–Ensisheim–Wittenheim (SMEW) à l'arrêt du "Hohle Berg" à Pfastatt

Ces deux compagnies fusionnent en 1930[3]. Le réseau atteint dans son développement maximum une longueur de 57 km.

Notes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Jean Robert, Histoire des transports dans les villes de France, édition de l'auteur, Paris, 1974
  • René Courant, Le Temps des tramways, 1982, éditions du Cabri (ISBN 290331022X)

Liens externes[modifier | modifier le code]